in

Slender Man : son origine, son histoire, tout savoir sur ce personnage mythique

slender man

Slender Man est l’un des personnages d’horreur les plus terrifiants et célèbre sur la toile. En 2011, il est si profondément ancré sur le Web que même son créateur d’origine ne pouvait pas croire à quel point il s’était répandu. Mais qui est Slender Man ?

Slenderman est un pur produit des médias électroniques. Il apparaît dans des endroits que nous fréquentons comme des salles abandonnées, des bois profonds… Ce titre est une légende de banlieue avec sa propre histoire et sa propre méthodologie. Retraçons les origines de cet effrayant conte populaire.

Slender Man : qui est ce personnage ?

Slender Man (ou Slenderman) est une créature mythique souvent représentée comme un personnage grand, mince, au visage blanc et portant un costume noir. Selon la légende, il peut étirer ou raccourcir ses bras à volonté et possède des appendices ressemblant à des tentacules qui s’étendent dans son dos.

Le comportement du Slender Man a fait l’objet de deux grandes descriptions. Au début, il a été décrit comme un personnage malveillant et dangereux. Il traque ses victimes, les empale sur des arbres pour prélever leurs organes. Par rapport à cette version, les descriptions contemporaines l’ont défini en un personnage plutôt passif et agressif. Il ne chasse pas activement, mais laisse plutôt sa victime perdre la raison jusqu’à ce qu’elle ne puisse plus s’en sortir. Si Slender Man est en colère, il attaque la victime et la conduit dans un autre endroit.

Dans presque toutes les informations actuelles, Slender Man est lié à des actes de harcèlement, qui durent souvent très longtemps. En effet, il arrive que la victime soit suivie durant des mois. Selon l’interprétation du mythe, la créature peut provoquer des pertes de mémoire, des insomnies, de la paranoïa, des quintes de toux, des distorsions photographiques ou vidéo. Elle a également la capacité de se téléporter à volonté.

Slender Man : origine du Mythe

The Slender Man a été créé le 10 juin 2009 sur un fil de discussion du forum Internet Something Awful. Le fil était un concours Photoshop dans lequel les utilisateurs ont été mis au défi de « créer des images paranormales »

Les utilisateurs de SA ont rapidement commencé à partager leurs créations avec des images de fantômes généralement accompagnées d’un récit pour les rendre plus convaincantes. Le 10 juin, Victor Surge (de son vrai nom Eric Knudsen) a posté deux photos en noir et blanc. 

Ces images affichent de groupes d’enfants accompagnées d’une grande et mince figure spectrale portant un costume noir. Surge a complété sa soumission avec des bribes de texte décrivant les enlèvements de ces groupes d’enfants et donnant au personnage le nom de “The Slender Man”.

Slender Man : la naissance de nombreuses œuvres de fiction

Slender Man a connu un grand succès grâce à sa caractéristique hautement collaborative. En effet, la nature mystérieuse de son personnage donnait aux internautes la possibilité de reprendre les concepts et de créer de nouvelles histoires. Cette possibilité de puiser dans les idées d’autrui tout en y apportant les leurs a favorisé l’émergence de la culture collaborative autour de Slender Man. Plutôt que de donner un caractère canonique aux choix de divers créateurs, ce modèle de culture attribue la propriété de la créature à l’ensemble de la communauté.

De fait, la légende de Slender Man a généré de nombreuses œuvres de fanart et de fiction sur le web. Ces œuvres sont connues sous le nom de « creepypasta ». Plusieurs aspects de la légende sont apparus sur le forum Something Awful.

Un membre du nom de « Thoreau-Up » a été le premier à ajouter des éléments au site. Son histoire s’est déroulée en Allemagne au milieu du 16e siècle impliquant un personnage appelé Der Groman. Il fait allusion au Slender Man.

Quant au premier film impliquant le Slender Man, il provient d’un post de « this guy » raconte l’histoire fictive d’un camarade de classe nommé Alex Kralie. Ce dernier a remarqué un phénomène inquiétant lors du tournage de son premier projet de long métrage, Marble Hornets. Postée sur YouTube, la série forme un jeu de réalité alternée décrivant les expériences fictives des cinéastes avec l’homme mince.

Slender Man : une légende devenue brusquement virale

À partir de 2013, Marble Hornets avait plus de 250 000 abonnés et avait eu 55 millions de vues. En 2012, le Slender Man a été adapté dans un jeu vidéo intitulé Slender : The Eight Pages ; au cours de son premier mois de sortie, le jeu a été téléchargé plus de 2 millions de fois.

Plusieurs variantes populaires du jeu ont suivi, y compris Slenderman’s Shadow et Slender Man pour iOS, qui est devenu le deuxième téléchargement d’application le plus populaire. Le succès du personnage a également engendré la production d’un long métrage réalisé par Sylvain White en 2018 demeurant inédit en France.

Le film Slenderman est disponible sur Netflix.

Le Slender Man, véritable mythe moderne

Bien que presque tous les utilisateurs comprennent que le Slender Man n’est pas réel, ils suspendent cette incertitude afin de devenir plus absorbés lorsqu’ils racontent ou écoutent des histoires. Ceci ajoute un sens d’authenticité aux performances de légende de Slender Man et brouille les lignes entre la saga et la réalité. 

Cette ambiguïté a conduit certains à une certaine confusion quant à l’origine et au but du personnage. Cinq mois après sa création, George Noory de la côte à côte AM a commencé à recevoir des appelants posant des questions sur le Courlis Man. 

Deux ans plus tard, un article du Minneapolis Star Tribune décrivait ses origines comme « difficiles à cerner ». Eric Knudsen a commenté que beaucoup de gens, malgré la compréhension que le Slender Man a été créé sur les forums Something Awful, envisagent toujours la possibilité qu’il soit réel.

À qui appartient le terme de Slender Man ?

La plupart des internautes se posent cette question à en croire les résultats d’une recherche sur Google. Or, les réponses apportées à ce jour sont malheureusement vagues et peu satisfaisantes. D’autre part, les entreprises qui ont tenté de reprendre le mythe de Slender Man ont connu des problèmes de droits d’auteur assez inattendus.

Par exemple, le jeu Faceless créé par Ethereal Entertainment en 2012 n’a pas pu être approuvé pour un lancement officiel. En effet, le droit d’auteur de Slender Man, un personnage faisant partie intégrante du jeu, n’a pas été respecté.

Bien que Knudsen semble avoir donné son accord, autorisant l’utilisation de Slender Man, cela n’a pas été jugé suffisant. Une organisation tierce a été désignée comme propriétaire des droits d’utilisation du personnage dans les médias de divertissement. Y compris les films et les jeux.

Cette entité tierce semble être Mythology Entertainment, une société de production qui a acheté les droits de Slender Man à Knudsen. Selon les recherches préliminaires du professeur Cathay, cette entreprise a envoyé une notification de retrait DMCA au cinéaste indépendant A. J. Meadows. La demande vise à arrêter la campagne Kickstarter pour un film sur Slender Man.

Slenderman  en VR

Bien évidemment, le monde de la réalité virtuelle n’a pas échappé au phénomène Slenderman. De fait, l’on a eu droit à une expérience fan-made basée sur le personnage.

Qualifiée d’effrayante par notre journaliste, celle-ci est disponible sur Oculus Quest. Créé par un utilisateur de Reddit connu sous le pseudonyme QValem, le titre est assez époustouflant pour une production non professionnelle. Une publication sur Medium a quant à elle attribué la paternité de Slenderman VR à un certain Gurjaap Brar, ce dernier signalant qu’il n’était pas satisfait des simples films en réalité virtuelle.

Techniquement, il s’agit d’un jeu d’horreur où l’utilisateur se retrouve en pleine forêt, entouré seulement d’une chapelle et d’une poignée de bâtiments. Bien évidemment, il ne faudra pas s’attendre à un rendu soigné comme sur le dernier blockbuster. En effet, QValem aurait réalisé de bout en bout le jeu en seulement une heure, notamment avec l’aide du logiciel Unity.

Cela dit, le résultat est plus que convaincant pourrait bien donner des idées à une boîte de production VR. En attendant, testez Slenderman VR gratuitement ici.

L’affaire de l’attaque du Slenderman stabbing 

Le 31 mai 2014, à Waukesha, dans le Wisconsin (Etats-Unis), deux filles de 12 ans ont attiré leur meilleure amie Payton Leutner dans les bois. Anissa Weier et Morgan Geyser l’ont alors poignardée pour devenir les mandataires du personnage fictif Slenderman. 

“C’était un vendredi soir et Payton était si excitée”, a déclaré sa mère dans une interview de 2015 sur 20/20. En effet, le trio fêtait l’anniversaire de Morgan avec une soirée pyjama. Mais leur nuit fut étrange. 

Payton a raconté que cette nuit était un peu différente des autres, car Morgan ne voulait pas rester éveillé toute la nuit. Le lendemain matin, les trois amies se sont rendues au parc où Payton a subi ses premières attaques.

D’abord dans les toilettes du parc, Anissa a essayé d’assommer Payton, selon la déclaration de Morgan à la police. Puis elles l’ont conduite dans les bois, pour terminer leur attaque. Anissa a expliqué la raison de cette violence. Elle avait peur, selon elle, que la demande de Slender Man de tuer Payton ne soit pas honorée, car ce dernier pourrait assassiner sa famille.

Payton a été plaquée au sol et poignardée 19 fois, dont cinq blessures sur son bras, sept sur sa jambe, le reste éparpillé sur son torse. Elle est restée en soins intensifs pendant des semaines et avait 25 cicatrices.

2 Commentaires

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.