in

Arnaques NFT : les règles à respecter pour les éviter

Bien que les NFT présentent un certain nombre d’opportunités aux collecteurs, les diverses arnaques qui y sont liées ne doivent pas être négligées. En effet, celles-ci sont de plus en plus sophistiquées nécessitant une grande prudence.

Au début de 2022, le nombre de ventes de NFT dans le monde a atteint 4 milliards de dollars. Dans le même temps, Google a enregistré un nombre record de requêtes pour « arnaques NFT ». Cette tendance s’accompagne également du développement des métavers. En effet, ces pirates espèrent en tirer des profits au détriment des utilisateurs de cryptomonnaies. Pour les éviter, découvrez les règles à suivre.

Les NFT présentent des risques élevés d’arnaques

OpenSea a des difficultés à lutter contre les arnaques NFT

Ceux qui envisagent d’investir dans les cryptomonnaies doivent être très prudents. En effet, chaque semaine, il y a de nouvelles failles informatiques qui permettent aux pirates de réaliser des vols ou des arnaques sur les NFT.

Un exemple de ce phénomène concerne OpenSea, la plateforme dédiée à l’échange de jetons non fongibles (NFT). Elle a signalé le 27 janvier 2022 que plus de 80 % des pièces créées avec cet outil constituaient des plagiats, de fausses collections ou encore des spams. Ce taux élevé montre les difficultés rencontrées par les acteurs pour agir sur un marché en plein essor.

En outre, des internautes malveillants ont réussi à acheter des NFT pour un prix inférieur à celui annoncé, puis à les revendre avec un joli bénéfice. Il faut aussi noter qu’il existe des pirates qui créent des jetons avec des portes dérobées.

De fait, le problème réside à la fois dans le back-office d’OpenSea, et dans le fonctionnement des smart contracts. Il s’agit des codes informatiques qui régissent les transactions sur la blockchain Ethereum. En outre, des utilisateurs malveillants ont réussi à acheter des NFT pour un prix inférieur à celui qui était affiché, puis à les revendre avec un profit bien juteux.  

Les tentatives de piratage se généralisent

Parmi les arnaques au NFT figurent également les ventes d’œuvres d’art numérique à des utilisateurs par des propriétaires non légitimes. Ces acheteurs découvrent par la suite qu’ils ont été trompés en payant une œuvre que les ayants droit contestent.

Les utilisateurs de NFT risquent de subir des pertes considérables à en juger par les sommes perdues. Comme ce secteur se développe de manière explosive, il faut s’attendre à ce que les arnaques soient encore plus nombreuses à cibler les collectionneurs.

3 principales règles pour prévenir les arnaques NFT

nft arnaques

Compte tenu des risques d’arnaques NFT, de nombreux investisseurs dans l’art numérique se demandent s’ils peuvent y parvenir sans subir de lourdes conséquences. Découvrez donc les 3 règles à suivre pour éviter ces arnaques.

Toujours vérifier les liens de redirection permettant d’acheter un NFT

Il faut souligner que les NFT ne font l’objet d’aucun site officiel. En effet, les créateurs peuvent décider où les vendre et choisir parmi de nombreuses plateformes d’échange. Cependant, les arnaqueurs ont créé de faux sites qui semblent légitimes.

Or ces sites frauduleux ne proposent aucun NFT réel. Il peut s’agir simplement de sites de phishing. Ces derniers fonctionnent comme des formulaires en ligne pour enregistrer toutes les informations d’identification fournies. Ils les utilisent ensuite pour accéder au portefeuille et transférer toutes les cryptomonnaies.

Il est alors nécessaire de vérifier les liens de redirection pour acheter un NFT bien authentique. Cela implique la vérification de l’historique, du nombre de transactions et des acheteurs de la collection. Il faut également se renseigner pour savoir si le projet a été réalisé sur une plateforme réputée, et si le vendeur dispose d’un historique de ses transactions. À noter que la plupart des places de marché NFT autorisent la consultation de toutes les transactions entrantes et sortantes qui ont lieu sur la blockchain Ethereum.

Eviter toute utilisation de liens reçus par message mp sur discord ou twitter

Comme les ventes de NFT ont lieu virtuellement et que tout le marketing se fait sur les réseaux sociaux, il est facile de se faire prendre. Les communautés NFT populaires engagent généralement des influenceurs et des célébrités pour faire leur promotion. Par conséquent, il devient difficile de savoir si la promotion proposée est réelle ou non.

Il ne faut jamais ouvrir des fichiers provenant d’expéditeurs inconnus, même si cela a lieu sur une plateforme reconnue comme Discord ou Twitter. En général, dans le monde de NFT, le personnel de niveau C ne contacte jamais les investisseurs, sauf en cas de message préalable ou d’accord spécifique. 

En cliquant sur ces liens, l’utilisateur peut également se retrouver sur des sites de trading frauduleux. Ainsi, il faut être prudent en cas de réception d’un message direct d’un tiers prétendant être un fondateur, une célébrité ou un influenceur.

Toujours passer par les liens officiels des sites de présentation des NFT

Les collectionneurs doivent faire preuve de vigilance lorsqu’ils s’inscrivent et achètent sur des plateformes NFT. En effet, plusieurs escrocs s’en prennent aux célèbres sites d’échange et envoient de fausses notifications par e-mail à propos d’offres associées à un NFT.

À noter que les boutons et liens qui apparaissent mènent à un site qui demande de relier le portefeuille et de soumettre une phrase de récupération. Les escrocs peuvent enregistrer les informations d’identification et pirater votre portefeuille pour voler de l’argent.

Ainsi, pour suivre l’actualité d’un projet de cryptomonnaie, il convient de se rendre directement sur le site officiel de présentation. Par exemple dans le cas de Samurai cats, pour en savoir plus sur cette création NFT de l’artiste hiro Ando, il faut plutôt visiter https://www.samuraicats.io/, https://discord.gg/invite/samuraicats ou https://twitter.com/.

Rappel du fonctionnement de l’écosystème Nft

Qu’est-ce qu’un NFT ?

Un NFT, qui signifie jeton non fongible, constitue une unité unique de données. Elle utilise une technologie qui permet au contenu numérique d’être enregistré et authentifié sur des blockchains de cryptomonnaies, principalement Ethereum. 

Une fois que l’œuvre est connectée à la blockchain, chaque transaction, des transferts aux ventes, va être enregistrée sur la chaîne. Cela crée ainsi un registre facilement accessible de la provenance et de l’historique des prix. Le principal impact des NFT consiste à faciliter la possession et la vente de contenu numérique.

Pourquoi faut- il acheter de l’Ethereum ?

La majorité des NFT reposent sur l’Ethereum. Cela signifie que la plus grande partie de ce marché ne peut être réglée qu’avec des pièces en Ethereum.

Par conséquent, avant de pouvoir effectuer un quelconque achat, il faut se procurer de l’Ethereum. Or, la plupart des échanges d’Éther se font sur des espaces virtuels permettant de stocker ou de convertir les cryptomonnaies nécessaires à leur achat. Il faut donc faire appel à celles-ci pour ouvrir un compte crypto à travers lequel les devises seront changées en Éthers.

Outre les devises classiques, il est possible d’échanger d’autres cryptos contre des pièces Ethereum. À cet égard, eToro figure parmi les plateformes les plus recommandées.

En quoi un portefeuille physique ou numérique constitue-t-il un élément important ?

Pour assurer la bonne gestion des NFT, un portefeuille physique ou numérique est recommandé. Celui-ci permet d’accéder aux actifs qui se trouvent sur la blockchain. Il procure à cette adresse une clé privée qui autorise le propriétaire du wallet à faire des transactions comme l’achat, la vente ou l’échange de NFT. À cette fin, Metamask est l’un des meilleurs choix qui existent. Il permet une connexion directe entre les applications décentralisées et les utilisateurs, et a été lancé sous la forme d’une extension de navigateur.

Ou peut-on acheter un NFT ?

Les NFT se vendent sur des plateformes dédiées telles que OpenSea. Cet espace offre le moyen de réaliser facilement un NFT grâce à un fichier numérique quelconque. Cette œuvre se vend ensuite comme une œuvre d’art à part entière. Le vendeur peut déterminer son prix lui-même ou le mettre aux enchères. Il convient de préciser qu’à chaque vente, l’artiste touche une commission.

De plus, OpenSea facilite la procédure de mint de NFT. En effet, les contraintes de temps ne font pas obstacle à la réalisation de l’œuvre.

Les communautés sur Discord

Cela fait un moment que certains serveurs et canaux Discord sont consacrés aux cryptomonnaies et à la NFT. Les communautés NFT formées sur cette application semblent recevoir beaucoup d’attention. En outre, le nombre de spectateurs a considérablement augmenté. 

Les serveurs Discord ont des attributs uniques. Certains sont parfaits pour les artistes et les développeurs, d’autres pour les investisseurs, et d’autres encore sont spécifiques aux projets NFT. La plupart de ces serveurs fournissent des informations appropriées à ceux qui sont nouveaux dans les NFT et nouveaux sur Discord. 

Comme leur nom l’indique, les serveurs et leurs canaux offrent une plateforme permettant aux utilisateurs de lancer une discussion sur le contenu. Les amateurs de NFT peuvent donc trouver utile de rejoindre les serveurs pour obtenir les dernières nouvelles et mises à jour sur le marché.

Avertissement : Comme tout investissement, les cryptomonnaies comportent des risques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.