in

Animaux préhistoriques : des scientifiques en ressuscitent quelques-uns grâce à l’AR

Animaux préhistoriques AR

En se servant de la technologie AR, des scientifiques ressuscitent virtuellement quelques animaux préhistoriques. Pas moins d’une douzaine d’animaux légendaires de l’ère glaciaire sont donc à découvrir gratuitement via diverses applications, notamment Instagram, Snapchat et Sketchfab. Pour cela, on n’a qu’à utiliser n’importe quel smartphone ou tablette.

La Brea Tar Pits et le musée d’histoire naturelle du comté de Los Angeles se sont associés à des chercheurs de l’USC (University of Southern California) pour ressusciter ces fameux animaux. Ces scientifiques ont ainsi mis au point une série de modèles 3D scientifiquement précis d’animaux préhistoriques. On en compte en tout treize espèces. Le terrifiant chat à dents de sabre et l’énorme mammouth de Colomb en font partie. Pour ceux qui ont un faible pour ces animaux légendaires, ils ont donc enfin l’occasion de les découvrir. Ils peuvent les voir dans le monde réel grâce à la réalité augmentée.

Animaux préhistoriques AR

Animaux préhistoriques AR : la précision scientifique à l’honneur

D’après l’équipe qui a ressuscité des animaux préhistoriques grâce à l’AR, la précision scientifique est souvent laissée de côté lors de la création de « paléoart ». Il s’agit d’une sorte de réalisation artistique illustrant la vie préhistorique. À cause de cela, certains musées peuvent parfois exposer des répliques inexactes.

Pour cette raison, les organisations mentionnées plus haut se sont ainsi associées afin de créer des modèles 3D suffisamment précis, scientifiquement parlant, de treize animaux de l’ère glaciaire. Elles ont pour cela adopté un look low-poly simpliste. Cela permet en effet aux utilisateurs de les découvrir sur un simple smartphone ou tablette.

À noter que ce n’est pas seulement l’apparence de chaque animal préhistorique qui est précise. Son comportement et ses mouvements le sont également. Aussi, le projet a été présenté et détaillé dans la revue scientifique baptisée Palaeontologia Electronica, publiée récemment.

Quoi qu’il en soit, parmi les animaux en question, on compte donc le mammouth de Colomb et l’ancien bison. Il y a d’ailleurs le lion d’Amérique, le mastodonte d’Amérique, le loup sinistre, le capromeryx minor et le paresseux terrestre d’Harlan.

Il ne faut pas non plus oublier le chat à dents de sabre, le paresseux au sol Shasta, l’Arctodus ou ours à face courte et le teratornis. Le chameau occidental et le cheval occidental sont les deux derniers animaux ressuscités.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.