in

Qu’est-ce que la réalité étendue (XR) ? Une explication pour tous.

Qu'est-ce que la réalité étendue (XR) ? Une explication pour tous.

La réalité étendue (XR) fait actuellement l’objet de nombreuses discussions. Mais quelle en est la véritable signification ? Après avoir lu ce dossier, vous comprendrez mieux ce qu’est la réalité étendue.

Dans le domaine de la technologie, le terme « réalité étendue » n’est plus considéré comme nouveau. La réalité étendue, ou XR, est une catégorie générique qui couvre un spectre de technologies immersives plus récentes. On compte notamment la réalité virtuelle, la réalité augmentée et la réalité mixte. A vrai dire, les progrès de la réalité étendue ont déjà modifié notre façon de travailler, de vivre et de jouer. Et cela ne fait que commencer. Aujourd’hui, examinons de plus près ce qu’est la XR.

Qu’est-ce que la réalité étendue ?

La XR, également connue sous le nom de réalité croisée, est un terme qui fait référence à des technologies d’apprentissage immersif. La réalité virtuelle (VR), la réalité augmentée (AR) et la réalité mixte (MR) sont les éléments qui composent cette technologie. Celles-ci sont exploitées pour étendre ou simuler la réalité. Pour ce faire, elles ajoutent des éléments numériques au monde réel ou le simulent complètement. L’objectif de la réalité étendue est de créer des expériences immersives qui transcendent les limites de la perception humaine habituelle.

Grâce à la technologie XR, il est devenu facile pour les utilisateurs de créer, collaborer et explorer dans des mondes virtuels. Cela va du jeu à la production virtuelle et à la conception de produits, d’une manière jamais expérimentée auparavant. Mais quelles sont les différences entre la XR, la VR, la MR et l’AR ?

Des comparaisons rapides avec les technologies XR, AR, VR et MR

Actuellement, il existe trois formes de réalité étendue. Explorons ces technologies en détaillant leurs différences et leurs similitudes.

La réalité augmentée étend la perception du monde réel

Cette technologie enrichit le monde réel en y apportant des images, du texte et des animations. En d’autres mots, elle superpose des contenus numériques à l’environnement réel. La réalité virtuelle, elle, plonge l’utilisateur dans un environnement entièrement simulé. Dans la réalité augmentée, vous restez conscient de votre environnement réel, car les éléments virtuels sont intégrés à celui-ci. Votre perception est toujours ancrée dans le monde réel. Cela est vrai, même si vous voyez des objets virtuels à travers un smartphone, une tablette, un ordinateur ou des lunettes spéciales.

En outre, la capacité d’interaction avec les objets virtuels dans la réalité augmentée est assez limitée par rapport à ce qui est possible dans un environnement entièrement virtuel. La popularité de l’AR découle en partie de sa facilité d’accès pour le grand public. Effectivement, elle est accessible avec des appareils courants comme les smartphones et les tablettes. De plus, il existe des lunettes spéciales dédiées à l’AR. Celles-ci permettent de projeter des objets virtuels devant les yeux de l’utilisateur tout en laissant le monde réel visible. Un exemple célèbre de l’utilisation réussie de l’AR est le jeu Pokémon Go.

Tous les dispositifs AR sont des dispositifs XR. Mais tous les dispositifs XR ne sont pas des dispositifs AR. Il est, par exemple, possible de jouer à un jeu vidéo VR en utilisant un téléphone dans un casque VR. Cette expérience relève à la fois de la VR et de la XR. Cependant, elle ne relève pas de la réalité augmentée car il n’y a pas d’élément « augmenté » intégré. Il n’y a pas de superposition d’éléments du monde numérique sur l’affichage de votre environnement réel.

La réalité virtuelle pour s’immerger dans un monde alternatif

Cette technologie immersive crée un environnement entièrement généré par ordinateur dans lequel vous pouvez vous immerger complètement. Cependant, il est nécessaire de porter des appareils spéciaux, comme des visiocasques, pour voir et interagir avec ce monde virtuel. En général, l’utilisation de ces dispositifs requièrent une connexion informatique pour fonctionner. En effet, le contenu virtuel doit être généré en temps réel et transmis au visiocasque pour créer l’expérience immersive.

Contrairement à la réalité augmentée, la VR crée un environnement complètement distinct de la réalité physique. Grâce à un visiocasque, vous êtes plongé visuellement dans le monde virtuel. En parallèle, le monde réel devient entièrement dissimulé et invisible. Par conséquent, les utilisateurs se sentent réellement présents dans le monde virtuel, car leur perception sensorielle est dominée par ce dernier.

Cependant, bien que tout ce qui relève de la VR soit inclus dans la réalité étendue, tout ce qui est XR ne se limite pas à la VR. Par exemple, la réalité augmentée peut recourir à la caméra de votre téléphone pour superposer des personnages de jeu sur l’écran de votre smartphone. Cela donne l’impression que le personnage est présent dans votre environnement. Ce type d’expérience relève de l’AR et de l’XR, mais ne peut être considéré comme de la VR.

La réalité mixte englobe une réalité nouvelle et complexe

Cette technologie immersive combine des éléments de la réalité augmentée et de la réalité virtuelle (VR). Elle parvient alors à créer un nouvel environnement où l’utilisateur interagit à la fois avec le monde réel et virtuel. Elle fusionne donc des éléments numériques avec le monde physique afin que vous puissiez voir et interagir avec des objets virtuels superposés à l’environnement réel. A titre d’illustration, l’utilisateur peut voir des objets 3D qui semblent faire partie de son environnement réel tout en étant perceptibles uniquement à travers un casque de réalité mixte.

Pour expérimenter la réalité mixte, il faut posséder un équipement spécifique, comme le casque Microsoft HoloLens. Cet appareil intègre des capteurs, des haut-parleurs et une unité informatique. Il est capable de fournir une expérience transparente où les objets virtuels peuvent être superposés à la vue sans avoir besoin d’équipements supplémentaires. Néanmoins, cette technologie exige une grande puissance de traitement pour gérer la combinaison fluide des éléments numériques avec l’environnement réel.

Toutes les réalités mixtes relèvent de la réalité étendue. Mais tout ce qui est XR ne relève pas nécessairement de la réalité mixte. Par exemple, une application exploitant un ruban à mesurer pour smartphone est à la fois MR et XR. Un jeu vidéo en réalité virtuelle, quant à lui, appartient à l’univers XR mais pas à la réalité mixte.

Quelques applications de réalité étendue

Il existe de nombreuses applications pratiques de la XR. Voici quelques-unes :

La réalité étendue dans les entreprises

Les entreprises se servent de la technologie XR pour créer des expériences immersives destinées aux consommateurs. De ce fait, ces derniers peuvent, par exemple, visualiser des produits dans leur propre environnement avant de les acheter. Prenons le cas de l’achat en ligne d’un canapé. Il est possible de recourir à la technologie pour voir comment le meuble s’intégrera dans un salon. L’objectif est de fournir des représentations plus réalistes des produits pour éviter les retours et améliorer l’expérience d’achat.

En parallèle, la technologie XR stimule le secteur manufacturier. La réalité augmentée permet de visualiser de nouveaux agencements d’usine avant leur mise en œuvre. En revanche, les équipes de maintenance peuvent effectuer des visites virtuelles guidées dans les usines pour repérer visuellement les machines qui nécessitent un entretien. Enfin, la formation pratique en XR offre des simulations virtuelles pas à pas dans des installations réelles, facilitant l’apprentissage des employés.

La réalité étendue, les jeux et le divertissement

Le divertissement et les jeux XR représentent un secteur majeur et en croissance. Souvent, ils consistent à emmener les joueurs dans des expériences où ils peuvent visualiser des scènes qu’ils ont choisies comme s’ils y étaient réellement. Ils explorent des époques différentes, des lieux variés, voire des mondes fantastiques futuristes. Ils peuvent même virtuellement assister à des concerts en direct ou à des événements sportifs en portant des casques VR.

D’ailleurs, nous assistons à une prolifération de casques VR sur le marché, notamment grâce à de nombreux développeurs de jeux qui les commercialisent. Il en est de même pour la compétitivité intense propre à l’industrie du jeu vidéo. Il est donc hautement probable que les jeux VR comme Beat Saber, Superhot VR, Minecraft Earth, The Walking Dead: Saints & Sinners, Half-Life: Alyx et Star Wars: Jedi Challenges continueront à se développer rapidement.

La réalité étendue et les soins de santé

Les institutions médicales sont de plus en plus nombreuses à adopter des outils XR pour progresser dans leurs recherches. Et pour cause, ces dispositifs donnent la possibilité de créer des expériences immersives et interactives basées sur les utilisateurs.

Un exemple concret se déroule actuellement au King’s College de Londres, en Angleterre. Des recherches cliniques portant spécifiquement sur le trouble bipolaire y ont lieu. L’objectif est de mieux comprendre et évaluer les réactions des patients souffrant de ce trouble. Par conséquent, les chercheurs ont développé divers environnements XR.

Ces environnements XR en question recréent des situations ou des scénarios représentatifs des expériences vécues par les personnes vivant avec un trouble bipolaire. Les chercheurs observent les réactions des patients dans ces environnements simulés. En réalité, ils espèrent obtenir des informations précieuses pour développer des solutions à long terme et améliorer la qualité de vie des malades.

Les défis de la technologie XR

Le développement des technologies XR est confronté à plusieurs défis pour une adoption généralisée. L’un des principaux obstacles concerne la collecte et le traitement massif de données très détaillées et personnelles. Cela inclut les actions, les regards et même les émotions des utilisateurs. La protection accrue de la vie privée est donc un sujet de préoccupation. Pour gagner la confiance des utilisateurs, il faut aborder ce défi.

Un autre blocage majeur est le coût élevé associé à la mise en place de ces technologies. Si les prix restent élevés, de nombreuses entreprises pourraient ne pas pouvoir investir dans ces dispositifs. Les appareils XR doivent être à la mode, confortables et continuellement connectés, intelligents et immersifs pour une expérience complète.

Les défis liés aux technologies XR comprennent également :

  • Des problèmes d’expérience utilisateur
  • Un contenu limité
  • Des équipements encombrants
  • Le manque d’interopérabilité
  • Des questions d’acceptation sociale et réglementaires

Cependant, les progrès technologiques continus laissent entrevoir des solutions à ces problèmes. À mesure que ces défis seront surmontés, nous verrons une multiplication des applications grand public des technologies XR dans divers domaines dans les années à venir.

Quel est l’avenir de la XR ?

À mesure que la technologie XR progresse, une autre technologie nous propulse dans une nouvelle ère : l’intelligence artificielle. L’IA joue un rôle majeur dans l’espace XR. Cela va des assistants virtuels qui aident les concepteurs en VR jusqu’aux superpositions AR intelligentes qui guident les individus dans leurs projets de bricolage. Dans cette vision, imaginez que vous portez un casque. Vous dites au contenu quoi faire par le biais de paroles et de gestes naturels. Grâce à des agents virtuels mains libres et vocaux, même les non-experts seront en mesure de créer des designs étonnants et de réaliser des projets extrêmement complexes.

L’avenir du XR promet des opportunités quasi illimitées alors que nous entrons dans une nouvelle ère de possibilités technologiques.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.