in

Qu’est-ce qui peut sauver la VR en déclin ? – Des idées fantastiques à explorer !

Qu'est-ce qui peut sauver la VR en déclin ? - Des idées fantastiques à explorer !

Saviez-vous que la réalité virtuelle a plus de six décennies derrière elle ? Cette technologie fascinante ne date pas d'hier. Et pourtant, à nos jours, elle est loin d'être en plein essor explosif comme certains l'avaient prédit. Mais qu'est-ce qui pourrait sauver la VR ? Nous avons compilé une liste d'idées fantastiques qui, pour l'instant, ne sont que le fruit de notre imagination.

De nombreux signes indiquent que la VR est en déclin. Selon IDC, les ventes mondiales de casques de réalité virtuelle et de réalité augmentée ont diminué de 67,4 % par rapport à l'année précédente au premier trimestre 2024. Même l'arrivée du fameux en France n'a pas changé ce fait.

Depuis le début de cette année, de nombreuses entreprises qui travaillent dans le secteur de la réalité virtuelle, telles que Archiacte, VRChat et London Studio, ont procédé aux licenciements massifs de leurs employés. Sans compter la réduction des investissements dans les technologies VR. Alors, qu'est-ce qui pourrait sauver la VR ? Essayez d'imaginer ces idées fantastiques. Attention, elles sont aussi incroyables les unes que les autres !

Un casque de réalité virtuelle capable de reproduire les odeurs

Les casques de réalité virtuelle exploitent déjà les visuels et l'audio. Mais qu'en est-il des autres sens comme l'odorat ? En réalité, il existe déjà plusieurs compagnies qui se concentrent sur cet aspect. A titre d'exemple, on cite OVR Technology en Amérique, le personnel de recherche de la City University de Hong Kong et Olfy en France. Elles explorent des méthodes pour intégrer l'odorat. Cela rendrait les expériences encore plus immersives.

Imaginez-vous plongé dans une forêt dense et verdoyante grâce à votre casque de réalité virtuelle. Vous vous voyez les arbres majestueux, les rayons du soleil filtrant à travers les feuilles, et entendez le chant mélodieux des oiseaux. Mais vous pouvez aussi sentir les arômes subtils de la nature qui vous entourent.

Au fur et à mesure que vous avancez sur le sentier virtuel, le casque simule l'odeur de la terre humide après une légère pluie. Vous prenez une profonde inspiration, et l'odeur musquée et fraîche de la forêt vous transporte immédiatement dans cet environnement. Ce niveau de détail pourrait transformer ou même sauver la VR du déclin.

Un casque de réalité virtuelle capable de simuler le goût

Puisque nous avons évoqué un casque capable de reproduire les odeurs, pourquoi ne pas imaginer un casque qui simule le goût ? Nous aimerions voir apparaitre une technologie qui permet de goûter les aliments virtuels en synchronisation avec le monde VR. Pour ce faire, elle pourrait utiliser des capteurs intégrés qui stimulent les papilles gustatives pour recréer des saveurs variées.

Mais il faut l'admettre, reproduire le toucher et l'odorat dans la réalité virtuelle est déjà un défi en soi. Et le goût est encore plus complexe à simuler. Et pour cause, ce sens englobe non seulement les arômes, mais aussi des sensations physiques comme les textures et la température des aliments. En conséquence, il constitue l'un des obstacles les plus difficiles à surmonter pour la réalité virtuelle. Plusieurs années seront sans doute nécessaires avant l'apparition d'un tel gadget.

Une puce qui vous plonge directement dans le monde de la réalité virtuelle

Admettons-le, nous en rêvons tous ! Bien entendu, pour rendre cela possible, il faudra plusieurs avancées technologiques. La puce devrait être capable de lire et interpréter les signaux neuronaux de manière précise et rapide. Elle serait implantée dans le cerveau ou intégrée à une interface cérébrale non invasive, comme la puce Link de Neuralink. Ainsi, elle communiquerait directement avec les neurones responsables de la perception sensorielle.

Une fois activée, ce type de puce pourrait envoyer des impulsions électriques ou chimiques spécifiques aux parties du cerveau liées à la vue, à l'ouïe, au toucher, et même à l'odorat. Pour reproduire l'odorat, par exemple, la puce pourrait stimuler les régions cérébrales associées aux odeurs. Elle enverrait des signaux qui déclenchent des perceptions olfactives spécifiques.

Malheureusement, la technologie pour intégrer pleinement tous ces sens dans la réalité virtuelle reste encore largement expérimentale et théorique. Il faudra des développements significatifs en neurotechnologie et en interface cerveau-machine pour devenir une réalité accessible à tous.

Une technologie qui intègre des émotions dans le monde VR

Une telle technologie pourrait sauver la VR en déclin. Elle intègrerait les émotions des utilisateurs dans les expériences virtuelles. Pour ce faire, elle analyserait comment vous vous sentez et ajusterait le monde virtuel en conséquence. Elle créerait des réponses et des événements qui changent selon votre état émotionnel.

Par exemple, lors d'un jeu VR d'aventure où vous explorez une forêt mystérieuse, si la technologie détecte que vous commencez à vous sentir anxieux ou nerveux, elle pourrait rendre l'environnement plus apaisant en faisant apparaître des paysages plus ouverts et lumineux. Elle pourrait aussi réduire la fréquence des rencontres avec des créatures hostiles. De cette manière, la réalité virtuelle devient plus immersive, plus adaptée et réactive aux émotions réelles des joueurs.

Et pourquoi pas une fusion des rêves et de la réalité virtuelle ?

Ce dispositif futuriste mélange la magie des rêves avec la réalité virtuelle. Grâce à elle, vous pourriez explorer des mondes créés à partir de vos propres imaginaires les plus profonds. Mais comment cela fonctionnerait-il ?

Pendant votre sommeil, le dispositif capterait les rêves que vous vivez et les traduirait en paysages interactifs et dynamiques dans le monde VR. Vous pourriez vous retrouver à voler au-dessus de cités futuristes que vous avez construites dans vos rêves, ou explorer des jungles mystérieuses inspirées par vos aventures nocturnes.

Bien entendu, cela reste encore de la science-fiction. Mais la technologie VR connaît des avancées très rapides. De plus, aujourd'hui, nous comprenons mieux les processus cérébraux. Qui sait, de telles possibilités pourraient peut-être devenir réalité un jour. En tout cas, nous souhaiterions tous vivre cette expérience immersive qui dépasse même nos rêves les plus audacieux.

Des avatars biologiques hyperréalistes en réalité virtuelle

Des avatars biologiques en réalité virtuelle ? Mais de quoi s'agit-il ?  Dans un monde virtuel, votre avatar vous ressemble exactement. C'est comme une version numérique de vous-même. Ces avatars sont des versions numériques de personnes réelles ou d'animaux. Et ils seraient créés à partir de scans corporels ou de photos en 3D pour être incroyablement réalistes.

Vous n'imaginez même pas le nombre d'avantages qu'ils apporteraient ! Tout d'abord, ils amélioreraient l'immersion puisqu'ils vous font sentir présent dans cet univers virtuel. Imaginez discuter avec des amis ou participer à des jeux où vos avatars reproduisent vos expressions et gestes réels. Les interactions sociales seraient plus naturelles et chaleureuses. De plus, vous pourriez personnaliser ces avatars pour ressembler exactement à vous-même. Ces bénéficies pourraient s'étendre depuis le shopping en ligne à la formation professionnelle. Ces avatars pourraient même aider les médecins à visualiser des informations médicales complexes.

Bien sûr, créer des avatars aussi réalistes n'est pas si simple. Nous rencontrons notamment des défis techniques. Capturer avec précision les mouvements et les expressions n'est pas une mince affaire. Il en est de même pour créer des graphismes avancés. Et pourtant, sans cela, ces avatars n'auraient pas l'air vraiment authentiques.

Des portails dimensionnels pour redonner vie à la réalité virtuelle

Vous n'êtes pas le seul à trouver les casques de réalité virtuelle actuels lourds et encombrants. En fait, pour de nombreux utilisateurs, leur poids et leur inconfort rend l'utilisation prolongée désagréable. Alors, des portails dimensionnels en réalité virtuelle sans casques ni gants pourraient sauver la VR.

Ce type de dispositif permet de vivre une expérience immersive en VR sans avoir besoin de porter des équipements lourds ou encombrants. Ils reposent sur des technologies avancées de projection, de suivi de mouvement et d'interaction tactile.

Par exemple, des systèmes de projection peuvent afficher des environnements virtuels en 3D directement dans l'espace physique, comme sur les murs ou les sols, et des capteurs de mouvement avancés suivent les mouvements des utilisateurs sans nécessiter de casques.

Ces technologies sont encore en développement. Mais des entreprises ont déjà présenté certains prototypes et concepts. Par exemple, Ultraleap développe des systèmes de suivi des mains et des technologies haptiques qui utilisent les ultrasons. Les interactions se font alors sans gants dans des environnements virtuels et augmentés.

Les initiatives de recherche et développement dans ce domaine sont en pleine expansion. Et il est probable que des percées importantes surviendront dans un avenir proche.

Pour couronner le tout, des lentilles de contact en réalité virtuelle !

Les lentilles de contact en réalité virtuelle projettent des images directement sur la rétine à l'aide de micro-écrans OLED ou d'autres technologies intégrées dans la lentille. Des capteurs suivent les mouvements des yeux pour ajuster les images projetées.

Ces lentilles ressembleraient à vos lentilles de contact ordinaires, mais elles auraient des composants électroniques minuscules. Elles pourraient nécessiter une connexion sans fil pour fonctionner avec un dispositif externe. Mais quelles différences avec les casques VR traditionnels ?

Les lentilles de contact offriraient une immersion sans encombrement ni poids sur la tête. Vous vous déplaceriez librement. Puisqu'elles projettent directement sur la rétine, elles promettent une immersion visuelle plus réaliste et détaillée. La réalité virtuelle serait aussi plus accessible à un public plus large.

Actuellement, ces lentilles restent à un stade expérimental. Des entreprises comme Mojo Vision ont déjà réussi à développer des prototypes, qui explorent les capacités de réalité augmentée et d'affichage. Malheureusement, la firme a mis fin à ce projet en 2023. Elle a évoqué des difficultés économiques, tout particulièrement des défis en matière de financement. La startup américaine a décidé de se concentrer exclusivement sur leur écran MicroLED.

Le coup de cœur de Julie❤️

Envie d’acheter un casque VR ? Voici le meilleur du mois de juillet 2024

Julie – Journaliste realite-virtuelle.com

Meta Quest 3, est un casque de réalité virtuelle innovant offrant une expérience immersive sans précédent.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

1 commentaires

Un commentaire

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


La période de vérification reCAPTCHA a expiré. Veuillez recharger la page.