in

Paper Metaverse : quand les livres rencontrent la technologie AR

Paper Metaverse

Paper Metaverse est une exposition un peu particulière, qui combine les livres de poche et la technologie AR. Elle se déroule à San Francisco depuis le 3 octobre dernier jusqu’au 13 novembre. Ceux qui ont la chance de se trouver dans la « ville sur la baie » disposent donc de plus d’un mois pour la visiter.

Paper Metaverse fait partie des nombreuses œuvres exposées à la galerie d’art mixte écoresponsable baptisée Adaptations : LAND. La galerie ouvre ses portes plus précisément à The Drawing Room Annex, 780 Valencia Street, San Francisco. Les adeptes d’art peuvent la visiter du mardi au dimanche de 11 heures à 19 heures, et tous les vendredis et samedis de 23 heures à 21 heures. L’exposition unique en réalité augmentée alliant livres de poche et technologie de pointe est une œuvre de Nick Philip du collectif d’artistes Imaginary Foundation.

Paper Metaverse

Paper Metaverse : les classiques de la littérature à l’honneur

L’exposition Paper Metaverse met à l’honneur les classiques de la littérature. Les visiteurs sont ainsi amenés à scanner les romans de poche qui les entourent à l’aide de leur smartphone. Après avoir numérisé tels ou tels livres, ils déverrouilleront des NFT alimentés par AR.

Selon l’Imaginary Foundation sur Facebook, « cette exposition se sert des pages oubliées des romans d’hier pour raconter une collection d’histoires pour la réalité changeante de demain ». Il n’a pas manqué d’ajouter que « Paper Metaverse fusionne le physique, le virtuel et l’art ».

Pour cela, elle « allie une couche dynamique de NFT activés par la technologie AR à un environnement créé à partir de milliers de romans de poche recyclés ». À part l’œuvre de Nick Philip, les visiteurs peuvent donc bien évidemment s’immerger dans plein d’autres œuvres à la galerie Adaptations : LAND.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.