in , ,

Salamèche : tout sur le Pokémon de démarrage de Pokémon Go

Salamèche

Salamèche est un Pokémon de type Feu qui évolue au-cours de la progression. Il utilise sa queue pour s’exprimer et pour combattre ses adversaires.

Lorsqu’on parle de Pokémon, Pikachu est le premier qui nous vient en tête. Il existe cependant d’autres Pokémons aussi drôles et fascinants. Salamèche figure parmi ceux que Sacha a rencontrés pendant ses aventures. Ce dernier étant l’un des trois Pokémons de démarrage dans Pokémon Rouge et Bleu en 1996. On rencontre ce Pokémon bipède qui s’apparente à un dinosaure dans la région de Kanto. Il peut toutefois évoluer au-cours de la progression. A partir du niveau 16, il évolue en Reptincel, puis en Dracaufeu à partir du niveau 36. Sa taille et ses capacités évoluent en même temps pour devenir plus performant. Dans ce dossier, vous trouverez tout à propos de ce Pokémon de type Feu qui caractérise les jeux et animes Pokémon presque au même rang que Pikachu.

Description

Salamèche est un Pokémon de type Feu qui, au tout début, s’appelait Hitokage (japonais). C’est un Pokémon bipède qui ressemble à un dinosaure. Il apparaît dès la première génération de la franchise. C’est le quatrième Pokémon de la liste de Pokédex.

Il mesure 60 cm de haut et pèse environ 8,5 kg. On le reconnaît facilement par son corps quasiment de couleur orange et sa queue en feu en permanence. Seul son ventre est de couleur jaune claire pâle. Chaque main de Salamèche comporte quatre petits doigts tandis que chacun de ses pieds ont trois griffes. La flamme sur sa queue signifie qu’il vit. Si celui-ci s’éteint, cela signifie la fin pour le Pokémon.

On ne sait pas vraiment comment les développeurs au sein de Game Freak l’ont conçu. Cependant si on décompose son nom, Salamèche est peut-être le fruit d’une combinaison de la salamandre avec une petite touche d’air de dinosaure. On sait aussi que c’est Ken Sugimori qui a finalisé sa conception dans Pokémon Rouge et Vert (Pokémon Rouge et Bleu en dehors du Japon).

Origine du nom

Lors de la sortie du jeu sur Nintendo, les concepteurs ont décidé de donner le nom du Pokémon dans trois langues occidentales dont le français. Le nom de Salamèche, tout comme celui des autres Pokémons, s’inspire de son apparence et de ses capacités. Le but étant de permettre aux enfants de comprendre facilement les personnages du jeu.

Salamèche est obtenu à l’issue d’une combinaison : salamandre + mèche. Le nom du Pokémon serait inspiré de la salamandre mythique qui dispose d’une mèche sur sa queue. Il évolue ensuite en Reptincel (reptile + étincelle) puis en Dracaufeu (dragon + feu).

La queue en feu de Salamèche

Salamèche se caractérise surtout par ce feu qui brûle sur sa queue. D’abord, ses attaques s’avèrent aussi puissantes que la taille de la flamme. Mais quand il n’attaque pas, le feu définit son état émotionnel et physique.

Lorsque le Pokémon n’est pas dans son état normal, la flamme sur sa queue diminue. L’intensité du feu peut alerter le dresseur quand sa santé est en danger. Par contre, lorsqu’il est en bonne santé, la flamme brûle normalement. Ensuite, la flamme peut prendre une flambée violente lorsqu’il est en colère ou quand quelque chose l’excite. En plus, il peut remuer sa queue pour exprimer son bonheur.

Pour préserver le feu sur sa queue, Salamèche ne peut pas rester longtemps dans l’eau. Ce qui ne signifie pourtant pas qu’il meure une fois sa queue mouillée. Cela étant, les temps pluvieux peuvent être fatals pour ce type de Pokémon. Du coup, il préfère vivre dans des endroits chauds et secs.

Comment se comporte-t-il ?

Bien qu’il puisse faire peur à première vue, Salamèche est, de loin, le plus gentil de sa lignée, mais il est aussi fougueux. Il ne convient cependant pas aux dresseurs impatients. Ce Pokémon de feu n’aime pas lorsqu’on le presse. Il peut se montrer aussi têtu que boudeur.

Quant à sa relation avec son entourage, Salamèche est du genre loyal. Cependant, il n’accepte pas les faveurs car, pour lui, toute bonne chose reçoit toujours une récompense.

Étant des Pokémons de premier partenaire, les salamèches ne se rencontrent pas souvent dans la nature. Ils vivent plutôt dans des zones chaudes, particulièrement dans les montagnes près des volcans ou dans les grottes qui longent la côte des îles Sevii.

Les évolutions de Salamèche

Un Salamèche évolue suivant la progression du jeu. A partir du niveau 16, il évolue pour devenir un Reptincel. Celui-ci est plus robuste que Salamèche. Il mesure 1,1 m de haut avec un poids de 19 kg. Son évolution coûte 25 bonbons.

A partir du niveau 36, le Reptincel devient un Dracaufeu. Ce Pokémon est encore plus grand que le Reptincel. Il fait 1,7 m de haut et pèse 90,5 kg. Le Reptincel évolue en Dracaufeu contre 100 bonbons.

Reptincel : la première évolution de Salamèche

Reptincel diffère de Salamèche par sa couleur rouge foncée et les cornes qui ornent son dos et sa tête. Avant cela, il prend une couleur orange claire. Il possède des avant-bras plus larges et plus nets. Ses griffes sont aussi puissantes qu’il peut taillader farouchement ses adversaires.

Si Salamèche est doux et docile, Reptincel quant à lui est un individu colérique qui crache des flammes bleuâtres quand il s’énerve. Lorsqu’il est excité, la flamme de sa queue vire au bleu clair et il crache également du feu. Sa nature sauvage s’accompagne d’une passion pour le combat. En plus de ses griffes, Reptincel utilise aussi la flamme de sa queue pour assommer ses adversaires.

Dracaufeu, l’ultime évolution

Avec l’expérience, Reptincel évolue et devient Dracaufeu. Cette évolution fait pousser ses ailes, en plus du feu qu’il crache. La flamme de Dracaufeu est aussi puissante au point de faire fondre une pierre.

Pour combattre des adversaires moins puissants pour chasser, il n’utilise que ses griffes. L’attaque de feu, il la réserve aux adversaires les plus forts. On le considère ainsi comme un Pokémon loyal qui a un sens de l’honneur. Il peut également évoluer en Méga Dracaufeu depuis Pokémon X Y pendant une bataille suivant la puissance de ses adversaires.

Petite précision, Dracaufeu n’est pas un Pokémon de type dragon bien qu’il vole et crache du feu. On le classe parmi les Pokémons de type Feu et Vol.

Les différentes apparitions de Salamèche

On connaît Salamèche depuis la première génération de Pokémon. Il fait partie des trois Pokémons de départ dans Pokémon Rouge et Bleu en 1996. Salamèche figure également dans les séries et animes Pokémons. On trouve également des figures de Salamèche dans les coffrets Pokémon.

 Salamèche dans les jeux vidéo

Nintendo a développé les jeux Pokémon Rouge et Bleu en 1996. Dans ces jeux, les joueurs peuvent choisir parmi trois Pokémons de départ, l’un d’eux était Salamèche. Peu de temps après que les jeux Pokémon Rouge et Bleu aient été introduits dans les pays occidentaux, un autre jeu est sorti, Pokémon Jaune. Tout joueur qui veut débuter dans cette édition spéciale doit commencer avec un Pikachu.

Salamèche n’apparaît que plus tard et est attribué au PNJ (personnage non-joueur). Néanmoins, les remakes l’ont repris pour faire partie des Pokémons de démarrage. On rencontre ainsi le Pokémon de Feu dans Pokémon Rouge Feu et Vert Feuille en 2004.

Quid de l’anime

La série animée Pokémon est composée de plusieurs centaines d’épisodes groupés en une quinzaine de saisons. Dans l’anime, Sacha rêve de gagner la Ligue Pokémon en tant que Maître Pokémon. Il s’aventure avec son fidèle compagnon Pikachu.

Au-cours de leurs aventures, Sacha a acquis de nombreux autres Pokémons, dont Salamèche. Ce dernier, Sacha l’a trouvé dans la nature après qu’il ait été abandonné par son dresseur. Après cette trouvaille, le petit garçon lui obtient un soin auprès d’un centre Pokémon, puis devient son entraîneur. Toutefois, après qu’il ait évolué en Reptincel, le Salamèche de Sacha devient têtu. Il devient moins docile et ne combat que quand il en a envie.

Le manga The Electric Tale of Pikachu décrit pourtant une histoire plus ou moins différente. Le maître de Salamèche s’est blessé et a été emmené à l’hôpital. Sacha, lui, dispose déjà de son propre Salamèche.

Salamèche dans Pokémon le film : Je te choisis !

Pokémon le film est un long métrage dans lequel Sacha, le protagoniste rencontre un Salamèche, un Chenipan ainsi que Marshadow, le Pokémon mystérieux.

Voici l’intrigue : Sacha vient d’avoir 10 ans. Il s’est réveillé en retard et, à sa grande surprise, il fait la connaissance d’un autre Pikachu, têtu cette fois-ci. Le duo a connu des débuts compliqués, mais avec le temps, ils deviennent aussi bien amis que partenaires. On rencontre aussi deux dresseurs Justine et Honoré, avec leur Pokémon respectif, Tiplouf et Lucario ont aidé Sacha.

Un jour, ils aperçoivent Ho-Oh, le Pokémon légendaire, en plein vol. Ils décident alors de se lancer à sa recherche. Pendant leurs périples, la Team Rocket dont à la tête Corix, le dresseur arrogant, se dispute également de Ho-Oh. Ce dresseur malveillant a abandonné son Salamèche, fatigué sous la pluie. Sacha l’a récupéré et l’a soigné dans le centre Pokémon. Dans le film, le Salamèche évolue en Reptincel et affronte Félinferno, le Pokémon de type Feu et Ténèbres de Corix.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.