in

Echo Arena – 10 astuces pour le meilleur jeu multijoueur sur Oculus Rift

echo arena astuces

Disponible depuis le 20 juillet 2017, Echo Arena est un spin off multijoueur du jeu Lone Echo sur Oculus Rift. Le titre propose à deux équipes de 5 joueurs de s’affronter dans une arène sans gravité, avec comme objectif de lancer un frisbee dans le but adverse. Amusant, addictif mais aussi compétitif et très technique, Echo Arena est sans conteste le meilleur jeu multijoueur en réalité virtuelle disponible à l’heure actuelle. Découvrez comment bien optimiser votre espace VR pour jouer dans les meilleures conditions, ainsi qu’une poignée d’astuces pour exceller dans l’arène.

Echo Arena : préparez un grand espace pour pouvoir jouer sans encombre

Il est possible de jouer à Echo Arena en position assise ou debout. Toutefois, pour jouer efficacement, vous aurez besoin de bouger physiquement. Par conséquent, si votre espace dédié à la réalité virtuelle est relativement restreint, mieux vaut trouver une solution pour avoir plus de place. Assurez-vous de pouvoir bouger dans toutes les directions sans heurter d’obstacle, et de pouvoir lever les mains bien haut dans les airs sans toucher le plafond. Songez également à une solution pour gérer les câbles de votre casque ou vous risquez de vous emmêler. De même, le room scale tracking est tout simplement indispensable pour jouer correctement. Empressez-vous d’installer un troisième capteur Oculus Sensor dans votre dos et relancez la procédure d’installation du Rift.

Echo Arena : retirez tous les obstacles de votre espace VR

Dans Echo Arena, le joueur se déplace dans toutes les directions. Par conséquent, avec le casque sur la tête, vous perdrez très rapidement le sens de l’orientation. Il est donc indispensable de retirer tous les obstacles que vous risqueriez de heurter une fois plongé dans la VR. Pensez même à disposer des coussins autour de vous au cas où vous tombez.

Echo Arena : réduisez la taille de votre Guardian System

Pour réduire au maximum les risques de vous blesser ou de casser des meubles, mieux vaut réduire l’envergure de votre Guardian System. Plutôt que de tracer une barrière virtuelle autour des bordures physiques de votre espace VR, laissez un périmètre de sécurité de quelques dizaines de centimètres. Certes, vous aurez moins de place pour vous mouvoir, mais le risque de heurter un mur en dépassant la grille de quelques centimètres pour frapper un adversaire ou saisir le disque sera également réduit.

Echo Arena : échauffez-vous avant de jouer

Echo Arena est un jeu compétitif impliquant un effort physique. Par conséquent, plus le niveau de vos adversaires sera élevé, plus les parties seront intenses. Sans même vous en rendre compte, vous risquez de vous blesser. Avant de vous lancer dans une session il est donc préférable de bien vous étirer et d’échauffer vos muscles. Bienvenue dans l’ère de l’eSport VR.

Echo Arena : procurez-vous le matériel dont vous aurez besoin

Pour jouer à Echo Arena, quelques accessoires sont indispensables. Tout d’abord, vous aurez bien évidemment besoin des contrôleurs Oculus Touch. Ce sont ces contrôleurs à détection de mouvement qui vous permettront d’utiliser vos mains pour vous agripper aux parois, pour rebondir sur les murs, pour saisir et lancer le disque, pour frapper vos opposants et tout simplement pour orienter vos propulsions. Par ailleurs, comme évoqué précédemment, il est réellement indispensable d’investir dans un troisième capteur Oculus Sensor pour profiter du room scale tracking à 360 degrés et pouvoir vous déplacer librement dans toutes les directions. Dans le cas contraire, vous serez contraints de vous tourner en utilisant le joystick, et vous serez donc totalement désavantagés face à la concurrence. N’oubliez pas d’acheter une rallonge USB pour pouvoir relier ce troisième capteur à votre PC.

Echo Arena : jouez de façon agressive (et défensive)

Dans Echo Arena, il n’y a pas de place pour les petites natures. En pressant les gâchettes des contrôleurs Oculus Touch, vous pouvez frapper vos adversaires et les assommer temporairement. Cette technique peut être très utile pour prendre l’avantage sur l’équipe adverse, et peut aussi vous rapporter une récompense Bruiser en fin de match. Par ailleurs, si un adversaire tente à son tour de vous assommer, vous pouvez resserrer vos deux poings près de votre visage pour activer le bouclier de votre casque et vous protéger. L’adversaire sera alors assommé à votre place. Notez que le bouclier se désactive après quelques secondes. Vous devrez donc trouver le bon équilibre entre agression et défense.

Echo Arena : anticipez les mouvements du disque

Au sein de l’arène, le disque ne cesse de rebondir dans toutes les directions sur les surfaces anguleuses. Apprenez à comprendre comment le disque réagit aux collisions et aux lancers. Une fois que vous avez acquis certaines notions de balistique, entraînez-vous à anticiper sa trajectoire et à prendre de l’avance pour l’intercepter quand personne ne s’y attend.

Echo Arena : communiquez efficacement avec votre équipe

La communication est bien souvent la clé de la victoire. Utilisez le microphone de votre Oculus Rift pour établir des stratégies avec vos coéquipiers, comme dans n’importe quel sport d’équipe. De même, pendant l’action, vous pouvez indiquer à vos camarades la position des joueurs ennemis. Lorsqu’un allié se dirige vers le but adverse en possession du disque, l’avertir qu’il est poursuivi ou qu’un joueur ennemi se cache derrière un mur peut-être salvateur.

Echo Arena : entraînez-vous dans la Practice Arena

Vous en avez marre de rater tous vos lancers ? Et si vous preniez un peu de temps pour vous exercer dans l’arène d’entrainement du lobby ? Cet espace vous permettra d’améliorer vos déplacements, vos interceptions, mais aussi et surtout votre précision au lancer. Echo Arena est un jeu accessible à tous, et la persévérance est la clé de la progression.

Echo Arena : utilisez l’Auto-Catch

Les joueurs débutants ont une fâcheuse tendance à tenter d’attraper le disque au dernier moment en effectuant un mouvement de pincement avec leurs petites mains. En réalité, sachez que vous pouvez presser le bouton de saisie à l’avance, afin d’attraper automatiquement le disque dès qu’il se trouve à portée. Une astuce indispensable pour espérer se hisser dans le classement mondial et peut-être remporter le tournoi ESL.

Echo Arena : exploitez pleinement la catapulte

Echo Arena est encore un jeu très récent, et peu de joueurs ont assimilé toutes ses mécaniques. En jouant régulièrement, on s’aperçoit rapidement que peu de joueurs utilisent pleinement les possibilités de propulsion. Tout d’abord, au début de chaque round, utilisez la catapulte pour vous précipiter vers le milieu du terrain et saisir le disque. Pour ce faire, rien de plus simple. Choisissez l’une des cinq rampes de lancement, et rendez-vous au niveau de la catapulte (ce cercle orné de pictogrammes de mains). Placez votre main sur le cercle, et l’autre main sur le mot Wait. Lorsque le round commence, la catapulte se dirigera vers la sortie de la rampe. Utilisez alors votre main posée sur le cercle pour vous propulser vers l’avant.

Pour aller plus rapidement, vous pouvez vous accrocher au dos d’un camarade, et le laisser utiliser la catapulte. Vous pourrez ensuite vous propulser à votre tour en profitant de sa vitesse pour atteindre le milieu de terrain encore plus vite. Dans l’idéal, vous voulez former une file de cinq personnes qui se propulsent les uns les autres. Attention toutefois, dans ces conditions, la vitesse sera démesurée et vous risquez tout bonnement de rater le disque.

Echo Arena : répartissez-vous les rôles

Bien évidemment, rien ne vous oblige à opter pour la technique de la catapulte à cinq. Il est également possible d’utiliser plusieurs rampes de lancement pour surprendre l’ennemi en arrivant depuis plusieurs directions, et pourquoi pas de ne pas utiliser la catapulte et d’opter pour une stratégie défensive. Ainsi, les cinq joueurs peuvent rester près de leur but pour contrer la première offensive de l’ennemi et contre-attaquer aussitôt.

Il est également possible d’envoyer quelques joueurs en attaque, et de laisser quelques équipiers en défense. En réalité, comme dans tous les sports d’équipe, les possibilités de stratégie sont illimitées. Une stratégie très efficace consiste à répartir les tâches entre tous les membres de l’équipe. Par exemple, un joueur jouera le rôle de gardien de but, un autre restera en défense, un autre occupera le milieu de terrain, un autre se chargera de l’attaque et le dernier optera pour la polyvalence.

Pour l’heure, Echo Arena ne permet pas encore d’inviter des joueurs pour consister une équipe. Par conséquent, vous ne pourrez jouer qu’avec des joueurs aléatoires, ce qui complique évidemment la mise en place d’une stratégie. Si toutefois vous avez la chance de tomber sur des joueurs talentueux et communicatifs, rien n’empêche d’expérimenter différentes stratégies. Notons également que les parties sont actuellement limitées à 3 joueurs contre 3 joueurs au lieu de 5 contre 5.

Echo Arena : propulsez-vous autant que possible

Comme évoqué plus haut, la catapulte permet de se propulser vers le milieu du terrain en début de round. Cependant, une fois en jeu, il est également essentiel de se propulser autant que possible afin de se déplacer plus rapidement que les joueurs de l’équipe adverse. Pour ce faire, plusieurs solutions s’offrent à vous, et vous devrez toutes les utiliser. Tout d’abord, vous pouvez vous agripper aux différentes parois de l’arène afin de vous jeter dans une direction, puis utiliser le turbo situé dans votre dos. Ceci vous permettra de prendre un peu de vitesse par rapport à un opposant qui se contentera d’utiliser son turbo.

Toutefois, la solution la plus efficace pour prendre de la vitesse est de vous agripper à d’autres joueurs. Par exemple, si un ennemi se dirige dangereusement vers votre camp, n’hésitez pas à saisir un allié. Après que votre coéquipier ait activé son turbo, propulsez-vous à votre tour pour foncer à pleine vitesse. Vous pouvez également vous accrocher discrètement à un ennemi qui se dirige vers le disque et utiliser sa vitesse pour vous propulser au dernier moment pour le surprendre. Dans certaines situations, il est préférable d’opter pour cette astuce plutôt que d’assommer l’ennemi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.