Accueil / Dossier / CES 2019 VR : top des meilleures innovations pour la réalité virtuelle

CES 2019 VR : top des meilleures innovations pour la réalité virtuelle

ces 2019 vr top

Du 8 au 11 janvier 2019, le Consumer Electronic Show prenait place à Las Vegas. Cette année encore, la réalité virtuelle était très présente avec des exposants venus des quatre coins du monde. Découvrez les innovations VR qui nous ont le plus marqués lors de notre visite du CES.

Le CES est le plus grand salon de l’électronique du monde. Chaque année, cet événement est l’occasion de découvrir les dernières innovations dans les différentes catégories de technologies. Bien entendu, pour cette édition 2019, la réalité virtuelle est au rendez-vous aux côtés de l’IA, des drones, de l’impression 3D ou des véhicules autonomes. Découvrez quels sont les stands qui nous ont le plus marqués.

HTC Vive Pro Eye, un nouveau casque VR avec eye tracking

htc vive pro eye

Même si HTC Vive n’avait pas de stand au CES 2019, la firme taïwanaise a marqué les esprits avec sa conférence. Au cours de cet événement, l’entreprise a dévoilé son nouveau casque VR HTC Vive Pro Eye. Il s’agit d’une version améliorée du HTC Vive Pro offrant une nouvelle fonctionnalité de Eye Tracking pour suivre les mouvements des yeux de l’utilisateur.

Une technologie qui peut s’avérer particulièrement utile pour les entreprises, comme l’a montré BMW avec sa démo permettant d’essayer un véhicule et de le personnaliser dans la réalité virtuelle. Le Eye Tracking permet ici de collecter des données sur ce que regarde l’utilisateur afin de continuer à améliorer l’expérience de présentation de produit.

En parallèle, HTC a aussi dévoilé le casque Vive Cosmos qui reste pour l’instant drapé de mystère mais dont le design est particulièrement prometteur. La firme a aussi annoncé son système d’exploitation immersif Vive Reality, et son abonnement illimité à la plateforme Viveport décrit comme le Netflix de la VR.

Antilatency, un système de tracking 6DoF multi-utilisateur compatible avec tous les casques VR

ces 2019 antilatency

L’accessoire d’Antilatency prend la forme d’un petit module pouvant être attaché à n’importe quel casque VR. Ce simple add-on ne paye pas de mine, mais il permet de conférer une fonctionnalité de tracking 6DoF à n’importe quel casque VR. Ce système de suivi repose sur des lumières infrarouges émises depuis le sol et détectées par le module.

Lors de notre visite au CES 2019, nous avons ainsi pu essayer une démo sur le casque VR autonome Oculus Go. Alors que ce casque ne propose d’ordinaire qu’une liberté de mouvement 3DoF, il offrait grâce à l’accessoire une liberté de mouvement à six degrés et un tracking ” room scale ” à l’instar du HTC Vive et de l’Oculus Rift.

Ce système permet de ” tracker ” de multiples utilisateurs simultanément sur une surface d’environ 5×5 mètres. De plus, en fixant l’accessoire sur son doigt, il est possible d’utiliser ses mains dans la VR de façon fluide. Autant dire que nous avons été plutôt bluffés par cette invention.

L’entreprise compte proposer son kit complet pour environ 250 dollars. Cependant, ce dispositif ne se destine pas aux particuliers puisqu’il est nécessaire de recouvrir le sol d’un revêtement spécifique pour le faire fonctionner grâce aux émissions infrarouges. Il s’agit donc d’une invention qui devrait trouver sa place dans les salles d’arcade et les centres de VR hors domicile.

Bigger Inside, le premier jeu VR hors domicile multijoueur PvP

Puisque l’on parle de VR hors domicile, le moment semble opportun pour évoquer Bigger Inside. Cette startup basée à Montpellier a développé un jeu VR hors domicile qu’elle est venue présenter au CES. Comme dans les expériences développées par The Void (pour ne citer que cet exemple), les joueurs évoluent simultanément dans la VR et dans le monde réel au sein d’une surface aménagée en labyrinthe de 200 mètres carrés. Munis d’un casque VR, d’un backpack PC et d’une combinaison de tracking, ils peuvent se déplacer librement et tous leurs mouvements réels sont retranscrits dans la VR.

Toutefois, alors que les expériences de ce type proposent d’habitude la coopération entre les joueurs, Bigger Inside mise sur la compétition. Comme dans un laser game, les joueurs doivent s’affronter en 2 contre 2 dans ce vaste dédale. En effectuant différents gestes, ils peuvent lancer des boules de feu, déployer des boucliers d’énergie et bien plus encore. D’ici quelques années, il est fort possible que cette startup se fasse une place dans le domaine de l’eSport avec son concept génial.

Pico G2 4K, le tueur d’Oculus Go venu de Chine

pico g2 4K test

L’entreprise chinoise Pico était présente au CES 2019 pour présenter son nouveau casque VR autonome G2 4K. Il s’agit d’une version améliorée du Goblin 2 sorti à l’été 2018, proposant une définition de 3840×2160 soit presque 4K.

A titre de comparaison, l’Oculus Go de Facebook ne propose qu’une définition de 1440×1600. La définition de l’appareil de Pico est donc presque deux fois supérieure, et cela se ressent. Il s’agit probablement du meilleur casque autonome pour les entreprises, même si sa liberté de mouvement à seulement trois degrés empêche d’exploiter son potentiel pour le gaming.

Kinequantum, quand la VR rencontre la kinésithérapie

Kinequantum est une entreprise française qui utilise la VR pour faciliter la kinésithérapie et plus précisément les exercices de rééducation. La firme a développé différents jeux VR invitant le joueur à effectuer des mouvements qui correspondent aux exercices de rééducation qu’il doit pratiquer.

Absorbé par le jeu, galvanisé par l’envie de gagner, l’utilisateur oublie la douleur et peut ainsi réaliser ses exercices plus efficacement. En outre, les données collectées durant la session permettent un meilleur suivi des progrès effectués. Une preuve de plus que la VR a le potentiel de révolutionner le secteur de la santé.

Qualcomm présente la 5G à travers une démo VR

ces 2019 qualcomm 5G VR

Sur le booth de Qualcomm, nous avons eu l’occasion de découvrir une vidéo à 360 degrés filmée en bord de mer. Jusque-là, rien de très original. Cependant, cette vidéo était en fait diffusée sur l’écran du casque en streaming via… la 5G !

En effet, cette démo avait pour but de montrer aux visiteurs du CES le potentiel de cette nouvelle technologie de réseau mobile. Bien qu’une vidéo à 360 degrés représente un très large volume de données, la 5G permet de la diffuser instantanément sans le moindre temps de chargement avec une fluidité parfaite. Dans un futur proche, il pourrait donc être possible de regarder des vidéos en streaming ou même de jouer en ligne dans la VR n’importe où à la seule condition d’être connecté aux données mobiles…