Accueil / Gaming / Pico G2 4K : test du casque VR autonome pour entreprise au CES 2019

Pico G2 4K : test du casque VR autonome pour entreprise au CES 2019

pico g2 4K test

Le Pico G2 4K est le nouveau casque VR autonome du constructeur chinois Pico. Comme son nom l’indique, cet appareil se distingue par une définition avoisinant les 4K. Nous avons eu la chance de le tester pendant le CES 2019, et vous livrons os impressions.

Méconnu en Europe, Pico compte parmi les leaders du marché des casques VR en Chine. L’entreprise est réputée pour son hardware d’excellente qualité, mais peine à convaincre le grand public sur le plan logiciel. C’est la raison pour laquelle Pico a décidé de se recentrer sur une clientèle d’entreprise en lançant son nouveau casque autonome Pico G2 4K.

Lors de notre visite au CES 2019 de Las Vegas, nous avons eu l’occasion de prendre cet appareil en main. Pour ne rien vous cacher, nous avons été plutôt impressionnés par ce casque VR venu de Chine.

En termes de caractéristiques techniques, le Pico G2 4K est équipé d’un processeur Snapdragon 835 (comme l’Oculus Quest) couplé à 4Go de RAM. L’espace de stockage s’élève à 32Go. Il est possible d’acheter des applications sur le Pico Store du fabricant ou sur le Viveport M de HTC.

Ce produit se situe donc dans le haut du panier sur le marché des casques VR. Cependant, la véritable amélioration par rapport au Pico G2 lancé en août 2018 est la définition de 3840×2160 avec un taux de rafraîchissement de 75Hz. Cette définition représente près du double de celle de l’Oculus Go.

Pico G2 4K : une définition deux fois supérieure à l’Oculus Go

pico G2 4K prise en main

Au CES 2019, nous avons eu l’occasion d’essayer deux expériences différentes sur ce casque VR. La première était une simple vidéo 4K présentant des insectes, mais elle nous a permis d’apprécier pleinement la qualité visuelle délivrée par l’appareil. Effectivement, l’image est bluffante et on sent tout de suite la différence avec l’Oculus Go.

La seconde démo qui nous a été proposée est le jeu Bandit Six. Nous avions déjà testé ce jeu sur PSVR, et ce qui nous avait déçu était justement la piètre qualité des graphismes. Or, sur le Pico G2 4K, l’image nous a semblé bien plus nette, plus vive et moins pixelisée.

Malheureusement, il convient de préciser que ce casque propose uniquement une liberté de mouvement à trois degrés au même titre que son contrôleur. Les interactions sont donc trop limitées pour satisfaire un usage de gaming.

Cependant, rappelons que le Pico G2 4K est principalement destiné aux entreprises. Il est pensé pour des cas d’usage comme la démonstration de produit (un mode kiosque spécialement prévu à cet effet est proposé), la gestion de l’anxiété des patients dans les hôpitaux ou encore le divertissement dans les transports en commun.

La compagnie de bus Flixbus a d’ailleurs noué un partenariat avec Pico pour proposer le casque à ses passagers durant les trajets. De fait, la liberté de mouvement à trois degrés est largement suffisante pour ces cas d’usage.

La seule vraie faiblesse de cet appareil est l’ergonomie. En comparaison avec l’Oculus Go qui propose un confort et une facilité d’usage exemplaire, le G2 4K fait pâle figure. Le principal problème est que la lanière qui passe par recouvre la tête de l’usager pour connecter le casque à la batterie située à l’arrière est beaucoup trop courte.

De fait, pour la plupart des utilisateurs, il est nécessaire de tenir le casque à la main pour le maintenir en place. C’est certes envisageable pour une simple démonstration de produit, mais c’est tout de même regrettable pour un casque globalement excellent.

La sortie du Pico G2 4K est prévue en Europe et aux Etats-Unis pour le courant de l’année 2019, pour un prix qui n’a pas encore été communiqué. Ce casque VR pourrait bien se frayer une place de choix dans les entreprises, en remplaçant l’Oculus Go grâce à sa définition supérieure, ses fonctionnalités pensées pour le business, et son écosystème d’applications plus ouvert.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *