in ,

Câbles VR – Comment gérer efficacement les fils d’un casque de réalité virtuelle

câbles vr gestion

À l’heure actuelle, l’un des principaux défauts des casques de réalité virtuelle haut de gamme est la présence de câbles encombrants et gênants qui relient l’appareil à l’ordinateur. En pleine partie de jeu vidéo en VR, l’utilisateur risque de trébucher et de tomber ou de s’emmêler dans ces câbles. En attendant l’arrivée des solutions sans fil, découvrez quelques astuces pour gérer efficacement les câbles VR.

Attachez les câbles VR à votre ceinture

Pour ne pas trébucher sur les câbles VR, il est indispensable qu’ils ne traînent pas sur le sol. Pour ce faire, le plus simple est tout simplement d’attacher le câble à votre ceinture. Pour ce faire, il suffit d’accrocher un mousqueton à votre ceinture, pour s’assurer que le câble soit maintenu en hauteur et près de votre corps. De cette façon, vous pourrez vous déplacer librement dans l’espace que vous avez alloué à la réalité virtuelle sans craindre de vous prendre les pieds dans les fils ou de vous emmêler en tournant. Si vous ne souhaitez pas accrocher le câble à votre corps, il est également possible de l’attacher à votre bureau pour le garder surélevé.

Demander à un ami de gérer le câble à votre place

L’une des façons les plus efficaces d’éviter que les câbles VR en traînent par terre est de demander à quelqu’un de gérer le câble pendant que vous êtes dans la VR. Il suffit que la personne suive vos mouvements derrière vous et maintienne le câble en hauteur, tout en le passant derrière vos épaules lorsque vous vous retournez.

Hélas, il est difficile de convaincre une personne de vous servir d’assistant personnel pendant que vous vous amusez dans la réalité virtuelle. Cette méthode peut toutefois être utilisée pour présenter la réalité virtuelle à un ami ou à un membre de votre famille dans des conditions optimales. Elle est aussi régulièrement employée dans le cadre d’événements de démonstration.

Créer un système de rail pour les câbles VR

Peu d’utilisateurs sont en mesure de dédier une salle entière de leur logis à la réalité virtuelle. Si toutefois vous disposez de suffisamment d’espace, et d’un bon sens pratique, la meilleure solution de gestion de câbles VR consiste à mettre en place un système de rail. Cette méthode est employée par de nombreuses salles d’arcade VR pour permettre aux joueurs de profiter du tracking room-scale du HTC VIVE.

Avec un tel système, les câbles VR viennent par au-dessus et suivent les mouvements du joueur en glissant sur le rail. Il est également possible de fixer des crochets au plafond de votre salle et de faire passer les câbles par ces crochets pour les empêcher de tomber au sol. Comme on peut le découvrir dans la vidéo ci-dessous, il est également possible d’utiliser une laisse de chien accrochée au plafond, pour profiter de son mécanisme de rétraction. Bien qu’un peu saugrenue en apparence, cette alternative s’avère plutôt efficace.

La firme asiatique MIDWEC propose également un ingénieux système d’attache reposant sur des crochets et des câbles rétractables à coller au plafond. Ce système, tarifé à 23,99€, est disponible sur Amazon à cette adresse.

Activer la caméra du HTC VIVE

Par défaut, la caméra du HTC VIVE est désactivée. Il est possible de l’activer depuis les paramètres de SteamVR, afin de pouvoir garder un œil sur ce qui se passe dans le monde réel pendant que vous êtes dans la réalité virtuelle. Cette caméra peut s’avérer très utile pour vérifier où sont les câbles VR après un long moment passé à jouer.

Utiliser un VR treadmill

Si vous n’avez pas suffisamment d’espace pour mettre en place un système de rail, la dernière solution semble d’investir dans un VR treadmill, comme le Virtuix Omni ou le Cyberith Virtualizer. Ces tapis roulants vous permettent de vous déplacer dans la VR sans avoir besoin de vous déplacer physiquement dans le monde réel. Ainsi, vous économiserez également de l’espace. Malheureusement, pour l’heure, aucun accessoire de ce type n’est disponible à la vente pour le grand public.

Investir dans un VR backpack

Si vous en avez les moyens financiers, une solution très efficace consiste tout simplement à investir dans un VR backpack, comme le Zotac VR Go. Il s’agit d’un puissant PC VR-Ready, à porter comme un sac à dos. Ainsi, les câbles sont directement reliés à votre dos et vous pouvez vous déplacer en toute liberté dans la réalité virtuelle.

Gardez en tête la présence des câbles VR

Cette solution peut sembler évidente, mais la façon la plus simple d’éviter de trébucher est de garder en tête la présence des câbles VR pendant que vous jouez dans la réalité virtuelle. Selon les développeurs, la plupart des joueurs sont capables d’éviter les câbles après 20 à 30 minutes passées à jouer. Certes, la contrainte de devoir enjamber les fils risque d’atténuer la sensation d’immersion, mais évite de devoir investir dans des accessoires supplémentaires.

Dans un avenir proche, le problème des câbles VR devrait de toute façon être résolu par l’arrivée de casques sans fils comme le Project Alloy d’Intel, mais aussi par les adaptateurs permettant d’utiliser le HTC VIVE ou l’Oculus Rift sans fil. L’adaptateur sans fil chinois TPCast, dédié au HTC VIVE, est notamment attendu pour la fin de l’année 2017.

Un commentaire

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *