Accueil / Gaming / [Test] Zotac VR Go : un puissant PC VR à porter comme un sac à dos

[Test] Zotac VR Go : un puissant PC VR à porter comme un sac à dos

Les casques de réalité virtuelle les plus haut-de-gamme (pensez Oculus Rift et HTC Vive) nécessitent un PC optimisé pour VR. Les prix oscillent autour des 1 500 euros pour s’équiper d’un PC VR ready. La marque Zotac a décidé de s’attaquer à ce segment en proposant un PC optimisé VR original : en effet, le Zotac VR Go peut-être pohtc vrté comme un sac à dos ! Une vraie révolution pour les aficionados de la VR ? La réponse en fin de ce test.

Marque : Zotac
Catégorie : PC
Date de sortie : décembre 2016
Prix de commercialisation : 2 400 euros
Poids : 2,5 kilos seul, 4,9 kilos avec les deux batteries et le module sac à dos
Dimensions : 41 x 27 x 7,6 cm
Testé avec un HTC Vive

Acheter le Zotac VR Go Backpack

Caractéristiques du Zotac VR Go Backpack

Le Zotac VR Go est propulsé par un processeur Intel Core i7 6700T quad-core cadencé à 2,8 GHz (3,6 GHz en turboboost). Le PC sac à dos intègre 16 Go de mémoire vive en DDR4-2133, extensible à 64 Go. Le VR Go est également équipé d’une carte graphique GeForce GTX 1070. Concernant la mémoire de stockage, Zotac a choisi un SSD de 240 Go dans un format carte M2. Un slot 2,5 pouces est aussi disponible si l’utilisateur souhaite étendre le stockage.

Unboxing du Zotac VR Go : un packaging classique

La boite du Zotac VR Go est en carton gris et présente le nom du produit en capital blanche. En arrière-plan du nom du produit, un jeune homme tête à l’envers semble exécuter une figure sur un fond de peinture bleue, rose et violette. La face opposée du carton fournit quelques visuels du VR Go ainsi qu’un texte de présentation. Sur l’un des côtés de la boîte, les caractéristiques du PC sont détaillées.

Une fois ouvert, ce carton révèle deux boîtes dotées de poignées en plastique blanc. L’une de ces valises en carton contient l’armature du sac à dos, un socle de recharge des batteries, le câble d’alimentation de cette station ainsi qu’un CD-ROM (récupération du système d’exploitation Windows 10 et pilotes) et deux livrets. Classique. C’est dans la valise bleue que se trouve notre Graal, le Zotac VR Go, accompagné de deux batteries.

Zotac VR Go test unboxing

Design et ergonomie : un form factor original pour un design sobre

A la sortie du carton, le Zotac VR Go est dissociée du module sac à dos. L’assemblage est assez simple : il suffit de fixer la partie sac à dos à la partie arrière du PC. Le tout est maintenu en place par un bouton pivotant. L’installation est solide. Lors de notre test, aucune crainte de voir le VR Go tombé de son support sac à dos.

Le Zotac VR Go est majoritairement conçu de plastique noir mat. Sur l’avant, on retrouve le logo de la marque ainsi que deux grilles d’aération dont l’une se prolonge sur l’un des côtés de l’appareil. La marque a également pensé à ajouter cinq LEDs afin d’indiquer le niveau de batterie du PC. Un bouton d’alimentation rond, cerclée d’une LED, est présent sur le côté du PC. L’ensemble semble solide et, compte tenu de la catégorie de produit, léger. En effet, l’avantage concurrentiel du Zotac VR Go est de pouvoir tenir sur le dos de l’utilisateur grâce à un système le transformant en sac à dos. Le PC seul pèse 2,5 kilos. Néanmoins, une fois le sac à dos ajoutée ainsi que les deux batteries, le dispositif atteint un poids de 4,9 kilos. Au delà de ces chiffres, le poids du Zotac VR Go ne se fait pas trop ressentir.

Point névralgique des PC : la connectique. Celle du Zotac a été bien pensée. On retrouve ainsi deux DisplayPort, deux ports HDMI, quatre ports USB 3.0, deux ports Ethernet (RJ45), deux entrées jack (micro et casque) ainsi qu’un lecteur de cartes SD.

Utilisable comme un “vrai” PC de bureau, la RAM et le stockage du Zotac VR Go peuvent être upgradés. Deux emplacements mémoire sont ainsi disponibles : l’un permet d’ajouter un SSD (format M2) et un logement SATA 2,5”. Il faudra toutefois retirer 5 vis pour débloquer la trappe donnant accès à ces emplacements. Les plus courageux qui voudront mettre les mains dans le cambouis pourront aussi accéder à la carte mère après avoir retiré une dizaine d’autres vis. A noter que la carte graphique, GeForce GTX 1070, est une version mobile. Elle est installée sur un module MXM.

Puissance et performance : le Zotac VR Go n’a rien à envier aux PC classiques

zotac vr go puissance

Avec une telle configuration, le Zotac VR Go est, comme son nom l’indique, un véritable PC optimisé VR. Nous nous intéresserons ici à sa performance en jeu VR et délaisserons l’aspect “PC classique”, que le produit gère au demeurant très bien (bureautique, navigation, multimédia etc.). Qu’il s’agisse de jeux VR HTC Vive ou Oculus Rift, le Zotac VR Go s’en sort admirablement bien. Lorsqu’un jeu est lancé, (à titre d’exemple, nous avons principalement utilisé Arizona Sunshine sut HTC Vive), il se charge rapidement. Aucune latence n’est à déplorer. Le système de ventilation du Zotac VR Go est extrêmement efficace : aucune sensation de chauffe ne se fait ressentir. Lorsque l’on touche le produit après approximativement une heure de jeu, sa température ne semble pas être beaucoup plus élevé qu’à l’allumage du produit.

La carte graphique GTX 1070 permet d’afficher 90 images par seconde pour la plupart des jeux VR actuellement disponibles. La version mobile du composant, que l’on retrouve sur des ordinaeurs portables, présente dans le Zotac VR Go n’est pas énormément différente de la version “desktop”. On pourra noter des fréquences un peu en baisse mais un plus grand nombre d’unités de calcul.

Autonomie du Zotac VR Go : deux batteries pour un autonomie honorable

zotac vr go test autonomie batterie station recharge

Le PC wearable proposé par Zotac bénéficie d’une autonomie très bonne. Durant ce test, nous avons pu tenir plus de deux heures de jeux consécutives sur HTC Vive. La marque annonce deux heures d’autonomie en réalité virtuelle.

zotac vr go test autonomie batterie socle station recharge

Zotac a équipé son PC de deux batteries amovibles de 6 600 mAh. Chacune d’elle peut être insérée ou retirée sans avoir besoin d’éteindre le produit. A noter qu’elles ne peuvent être rechargées lorsque l’on utilise le PC puisqu’elles nécessitent d’être installées sur une station de rechargement dédiée.

Rapport qualité-prix : un prix élevé pour un produit inédit

Le prix de vente conseillé du Zotac VR Go s’élève à 2 400 euros. On pourra arguer qu’il est facile de trouver un PC, portable ou de bureau, ayant la même configuration pour un prix moins onéreux. Cependant, en proposant un PC VR “wearable”, Zotac s’attaque à un segment encore quasiment vierge. Seul MSI s’y est déjà aventuré. Sur le papier, la configuration, en comparaison du prix, peut sembler légère. Rappelons toutefois que le Zotac bénéficie de performances plus qu’honorables, d’un certain confort pour un ordinateur-sac à dos ainsi que d’une autonomie tout à fait raisonnable.

Le Zotac VR Go face à la concurrence

MSI VR One Zotac Go VR test concurrence

Le monde du PC est vaste. Nous nous contenterons ici de comparer le Zotac VR Go à un appareil qui a également misé sur le “PC wearable”, le MSI VR One. Disponible dans le commerce depuis la même période que le Zotac VR Go, le MSI VR One dispose d’une configuration matérielle similaire. Pêle-mêle, on retrouve un Intel Core i7, 16 Go de RAM (DDR4). Le VR One de MSI propose un poids plus léger, 3,6 kilos batteries incluses, mais annonce une autonomie plus faible : une heure et demi en jeu VR contre deux heures pour Zotac.

Points positifs

  • Un produit confortable
  • Des performances honorables
  • Une autonomie meilleure que celle annoncée

Points négatifs

  • Un prix élevé
  • Un stockage de base un peu faible

Acheter le Zotac VR Go Backpack

Conclusion

L’expérience gaming VR avec le Zotac VR Go est fluide et efficace. Le produit, relativement à l’originalité de son form-factor, est confortable à l’utilisation et jouit d’une autonomie agréable. Les performances sont au rendez-vous. Seul le prix, assez élevé pourrait être un rempart à l’achat du Zotac VR Go.

Les casques de réalité virtuelle les plus haut-de-gamme (pensez Oculus Rift et HTC Vive) nécessitent un PC optimisé pour VR. Les prix oscillent autour des 1 500 euros pour s’équiper d’un PC VR ready. La marque Zotac a décidé de s’attaquer à ce segment en proposant un PC optimisé VR original : en effet, le Zotac VR Go peut-être pohtc vrté comme un sac à dos ! Une vraie révolution pour les aficionados de la VR ? La réponse en fin de ce test. https://www.youtube.com/watch?v=96vtlLnSHG0 Marque : Zotac Catégorie : PC Date de sortie : décembre 2016 Prix de commercialisation…

Caractéristiques : Les composants et la connectique du Zotac VR Go en font un PC véritablement optimisé pour l’utilisation de la VR.


Unboxing : Le packaging est classique et fournit tous les accessoires nécessaires.


Design et ergonomie : Le form-factor du produit est original, presque inédit. Le design en lui-même est plutôt sobre ; et c’est appréciable.


Puissance et performance : En jeu VR, le produit se comporte comme n'importe quel PC. Performant et fluide. Pas de ralentissement ni de surchauffe.


Autonomie : L'autonomie semble très prometteuse. Le produit a réussi à tenir plus des deux heures annoncées par la marque.


Rapport qualité-prix :Il est diffiicle de se prononcer sur le rapport qualité-prix du Zotac VR Go en ce sens où il n’a quasiment aucune concurrence. Sur le papier, le produit semble cher. Trop cher ? Tout dépend de l’intérêt que l’on accorde à son côté wearable.


Caractéristiques - 8.5
Unboxing - 7.5
Design et ergonomie - 9
Puissance et performance - 9
Autonomie - 9
Rapport qualité-prix - 7.5

8.4

Caractéristiques : Les composants et la connectique du Zotac VR Go en font un PC véritablement optimisé pour l’utilisation de la VR.


Unboxing : Le packaging est classique et fournit tous les accessoires nécessaires.


Design et ergonomie : Le form-factor du produit est original, presque inédit. Le design en lui-même est plutôt sobre ; et c’est appréciable.


Puissance et performance : En jeu VR, le produit se comporte comme n'importe quel PC. Performant et fluide. Pas de ralentissement ni de surchauffe.


Autonomie : L'autonomie semble très prometteuse. Le produit a réussi à tenir plus des deux heures annoncées par la marque.


Rapport qualité-prix :Il est diffiicle de se prononcer sur le rapport qualité-prix du Zotac VR Go en ce sens où il n’a quasiment aucune concurrence. Sur le papier, le produit semble cher. Trop cher ? Tout dépend de l’intérêt que l’on accorde à son côté wearable.


Votre avis: Be the first one !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *