in

Mark Zuckerberg est obsédé par le métavers, selon certains employés de Facebook

Mark Zuckerberg

Des employés de Facebook ont révélé leur frustration. En effet, Mark Zuckerberg, le PDG du groupe serait tellement obsédé par le métavers qu’il les rendrait « fous ».

Selon un ancien employé de Facebook, le métavers est le seul sujet dont Mark Zuckerberg veut parler. Mais à cause d’un manque de stratégie globale cohérente, les employés sont confus. Ils ne savent plus exactement sur quoi travailler.

On décrit souvent le métavers comme étant la technologie du futur. Facebook a annoncé son changement de nom en Meta en Octobre 2021. Le géant des médias sociaux se positionne comme leader dans la construction du métavers. Meta sera désormais la société globale qui gère Facebook, Whatsapp, Instagram et Oculus, entre autres. Mark Zuckerberg a déclaré : « Nous pensons que le métavers sera le successeur de l’Internet mobile ».

Facebook « crée des équipes spécifiques au métavers », dont une qui touchera tous les groupes de l’entreprise et sera chargée de faire connaitre au public « qu’il existe un playbook métavers ». Certains membres du personnel sont encore confus, voire gênés par la situation. « Il s’agit essentiellement de fomenter la désorganisation et l’anxiété », a déclaré un employé actuel. « Les employés ne semblent pas vraiment savoir sur quoi travailler car il n’y a toujours pas de stratégie cohérente ».

Le métavers, un projet à long terme selon Mark Zuckerberg

métavers

Un porte-parole a déclaré que l’entreprise « traversait une période déterminante ». « Ce projet excite beaucoup d’employés mais en parallèle, beaucoup se posent de nombreuses questions », a-t-il ajouté.

L’année dernière, Meta a perdu 10 milliards de dollars sur son segment Reality Labs, qui gère les projets métavers. Cette année (et pour les nombreuses autres années à venir), il a l’intention de dépenser autant sur ceux-ci. En effet, Mark Zuckerberg a déclaré que le métavers est un projet à long terme. Mais selon lui, il prendra une décennie ou plus pour le développer complètement.

« Jusqu’à présent, il n’y a pas grand-chose à présenter pour tant d’argent dépensé », selon un autre employé qui a récemment quitté cette entreprise. « Il n’y a toujours pas grand-chose à toucher ou à regarder, et encore moins à utiliser », a-t-elle déclaré, « pour toutes ses proclamations métavers ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.