in ,

WebVR : le futur standard de la réalité virtuelle ?

La navigation en VR sur webVR
Réalité Augmentée / Virtuelle - Publithings - Agence Paris - Nouvelles technologies

L’API WebVR permet d’accéder à du contenu en réalité virtuelle depuis un navigateur web. Face à la fragmentation problématique du marché de la RV, cette solution est peut-être le futur de la réalité virtuelle. 

Pour bon nombre d’entre nous, 2016 est l’année de la réalité virtuelle. Au cours de cette année charnière, de nombreux événements clés ont eu lieu pour le marché de la RV. L’Oculus Rift et le HTC Vive ont enfin été livrés au grand public, Google a annoncé Daydream, les géants Xiaomi et Tencent ont présenté leurs casques, et le PlaystationVR s’apprête à sortir en octobre.

Depuis le lancement des casques, l’attention est désormais tournée vers le contenu en réalité virtuelle. Les studios de jeux, de vidéos et de contenu interactif se dédient à la création, mais le résultat est pour l’instant décevant pour les passionnés de la première heure. Les boutiques d’applications, propres à chaque constructeur, ralentissent la mise à disposition du contenu pour les utilisateurs. De plus, il est impossible d’accéder à toutes les applications existantes grâce à un seul et même casque.

Une API compatible avec tous les navigateurs

web-vr

Heureusement, le WebVR pourrait résoudre ce problème. Grâce à ce système, les créateurs de contenu peuvent directement développer et distribuer leurs applications RV aux consommateurs par l’intermédiaire d’un navigateur internet, sans tenir compte du modèle de casque HMD utilisé.

Cette année en 2016 a également été primordiale pour WebVR. La communauté WebVR s’est occupée d’implémenter le système aux différents navigateurs. Brandon et Josh se sont chargés de Google Chrome, Vlad et Kearwood de Mozilla Firefox, Mike et Lazlo de Samsung Browser, Frank-Olivier de Microsoft Edge et bien d’autres encore.

Le mois dernier, WebVR 1.0 est arrivé sur Firefox. D’ici la fin de l’année, il sortira des versions bêta de Chrome pour être intégrée à une version définitive pour la première fois. Microsoft vient d’annoncer une prise en charge expérimentale pour Edge. En somme, il s’agit d’un moment crucial pour la RV sur le Web. L’utopie est en passe de devenir une réalité. Il est d’ores et déjà possible de se téléporter sur mars en réalité virtuelle en un seul clic sur votre navigateur.

WebVR, futur standard de la réalité virtuelle

web-vr-2

Dans un futur proche, WebVR pourrait devenir un véritable standard. Aujourd’hui, de nombreuses personnes sceptiques refusent de croire à ce projet. L’argument du taux de rafraîchissement est régulièrement avancé pour discréditer la réalité virtuelle sur navigateur.

Toutefois, condamner le potentiel d’une technologie en se basant sur son niveau d’avancement actuel est loin d’être pertinent. De plus, si le taux de rafraîchissement laissait clairement à désirer au commencement, il est désormais très correct, et devrait logiquement continuer à s’améliorer au fil du temps.

La grande majorité des contenus RV disponibles à l’heure actuelle sont des jeux vidéo, développés par des studios, payants et téléchargeables. Cependant, si la réalité virtuelle devient la prochaine plateforme informatique principale, après l’ère du PC, d’internet et du smartphone, la donne changera naturellement. Le contenu sera principalement créé par les utilisateurs, gratuit, disponible sur internet, et nettement plus diversifié. Voici trois raisons pour lesquelles WebVR est le futur de la réalité virtuelle.

Distribution

web-vr-gear-vr

Jusqu’à présent, pour inciter les possesseurs de casques RV à se servir de leurs appareils, les créateurs de contenus tentent de proposer de nouvelles applications régulièrement. Avec WebVR, une approche plus flexible est envisageable. Grâce à cette plateforme, ce sont les casques RV qui peuvent être conduits vers le contenu. Il demeure important d’apporter le contenu à l’endroit où se trouve le public, à savoir Facebook, LinkedIn, WordPress, Reddit, Twitter, Google… toute les plateformes de publications dotés d’une audience plus large que les boutiques d’applications en RV. Après la musique, les images et les vidéos, le web va maintenant devenir l’épicentre de la distribution de contenu en réalité virtuelle.

Cross-platform

mizvr

Pour l’heure, le marché de la réalité virtuelle demeure très fragmenté. Chaque semaine, un nouveau caque est commercialisé, avec son propre écosystème (boutique d’applications, contrôleurs…). WebVR autorise une compatibilité cross-platform. Il est très simple de créer une expérience WebVR compatible avec tous les casques HMD, plutôt que de créer un build natif pour chaque casque différent.

Immédiateté

WebVR est actuellement la seule solution pour rendre le contenu en réalité virtuelle accessible d’un simple clic, sans avoir à télécharger une application. Certes, les jeux les plus avancés et les longues vidéos offrent une meilleure expérience s’ils sont téléchargés. Toutefois, WebVR laisse le choix à l’usager entre le téléchargement et l’accès via navigateur. Nous devrions désormais voir de plus en plus d’applications proposant un accès via WebVR.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.