in ,

Comment la VR pourrait-elle améliorer la cybersécurité ?

VR améliore cybersécurité

L’utilisation de systèmes VR peut constituer un outil d’apprentissage puissant pour améliorer la cybersécurité. En effet, cette technologie permet de sensibiliser les employés à la cybersécurité dans le but de prévenir les dommages causés par les cyberattaques.

Ces dernières années, de nombreuses entreprises ont ressenti les effets des cyberattaques. Selon Bitglass, les victimes d’une violation de sécurité ont connu une baisse moyenne de la valeur de leurs actions. Par conséquent, diverses organisations envisagent d’exploiter le potentiel de la VR pour améliorer la cybersécurité.

Pourquoi recourir à la VR pour augmenter le niveau de sécurité ?

De nos jours, de nombreuses organisations dépensent de l’argent sur l’aspect technique. Cependant, elles négligent la nécessité d’améliorer le pare-feu humain en ce qui concerne la cybersécurité. Or, aucun logiciel ne peut arrêter une menace visant les vulnérabilités humaines. En fait, 90 % des violations de données résultent d’une erreur humaine.

Le personne spécialisé ou les praticiens qualifiés ne sont plus les seuls responsables de la cybersécurité. En fait, toute l’équipe doit assurer la sécurité à un certain niveau. Mais cette évolution ne se produit pas toute seule. Pour former leurs employés, les entreprises peuvent utiliser les technologies VR. Ces derniers vont leur permettre de comprendre comment le risque de cyberattaque se présente.

En outre, les moyens de formation traditionnels ne suffisent pas à sensibiliser les collaborateurs. Certains suivront des modules en ligne en lisant le strict minimum pour réussir l’examen final. Alternativement, ils assisteront à une présentation sans vraiment prêter attention ni assimiler de connaissances.

En s’appuyant sur la réalité virtuelle, la formation permet de voir et de comprendre le problème de la cybersécurité. Elle aide aussi le personnel à s’impliquer émotionnellement.

La VR : une meilleure campagne de sensibilisation communautaire

Lors d’une formation sur la cybersécurité, la narration constitue une tradition séculaire. Son efficacité augmente lorsqu’elle intègre la technologie VR. Grâce à cette intégration, les participants peuvent faire un voyage de découverte qui ne nécessite pas de prise de notes ni de révision.

L’apprentissage par le biais de la réalité virtuelle suscite l’intérêt dès le départ. De fait, les équipes se montrent enthousiastes à l’idée d’y participer. Cela est également valable pour certains sujets qui étaient auparavant considérés comme ennuyeux. C’est notamment le cas de la cybersécurité.

En fait, la VR peut susciter un engagement émotionnel de 27 % plus. De ce fait, les apprenants qui l’utilisent retiennent 75 % de ce qu’ils ont appris. Lorsque les internautes ressentent des émotions telles que l’empathie, la peur et l’excitation, leur perception du sujet change à jamais. Cela conduit à des changements de comportement permanents. Par exemple, on assiste à l’amélioration de la cyber conscience. 

Lorsque tous les employés s’impliquent dans ces expériences, le changement à l’échelle de l’entreprise se produit presque automatiquement. Bien entendu, le taux de rétention des projets est élevé. Cela dit, cette méthode permet aux entreprises d’économiser des milliers d’euros en coûts de formation futurs.

En fin de compte, la VR a le potentiel de créer un changement profond dans l’espace de cybersécurité. Elle rationalisera la surveillance et la sécurité des réseaux. En plus, cette tendance favorise une meilleure collaboration. De plus, elle contribuera à remédier à la pénurie de talents en matière de sécurité grâce à une meilleure formation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.