Accueil / Ecosystème / Les ventes de casques VR chutent de 30%, mais IDC reste confiant

Les ventes de casques VR chutent de 30%, mais IDC reste confiant

ventes de casques vr baisse

Les ventes de casques VR ont baissé de plus de 30% durant le deuxième trimestre 2018 par rapport au deuxième trimestre 2017. Malgré tout, les analystes restent confiants et estiment qu’il ne s’agit que d’une passade.

Selon le nouveau rapport des analystes de IDC, les ventes de casques VR ont baissé de 33,7% au deuxième trimestre 2018 par rapport au deuxième trimestre 2017. Une chute vertigineuse, qui s’explique par plusieurs facteurs.

Tout d’abord, les casques de VR pour smartphone sont passés de 1 million de casques vendus au deuxième trimestre 2017 à 409000 exemplaires au deuxième trimestre 2018. En d’autres termes, les ventes ont pratiquement diminué de moitié en un an. Cette forte baisse s’explique par le fait que les constructeurs de smartphones tels que Samsung ou Alcatel ont arrêté d’offrir de casques avec leurs smartphones.

De leur côté, les ventes de casques filaires pour PC et console ont baissé de 37,3% en un an. Au cours du second semestre 2018, le HTC Vive s’est écoulé à environ 111000 exemplaires, l’Oculus Rift à 102000 exemplaires, et le PSVR à 93000 exemplaires. Rappelons que le prix de ces appareils avait été fortement réduit au deuxième trimestre 2017, ce qui explique en partie l’importante baisse des ventes.

Les ventes de casques VR autonomes et les entreprises vont sauver le marché selon IDC

ventes casques vr échec

La diminution des ventes de ces deux catégories de casques est la principale raison de la baisse générale des ventes. En revanche, les casques VR autonomes ont rencontré une augmentation des ventes massive à hauteur de 417,7% au deuxième trimestre 2018, grâce au lancement de l’Oculus Go et du Xiaomi Mi VR.

Toujours selon IDC, la réalité virtuelle rencontre un succès croissant en entreprise. Au total, 20% des casques VR vendus au second trimestre ont été achetés par des entreprises.

D’après les analystes de IDC, ce deuxième trimestre décevant est un ” échec temporaire ” pour l’industrie dû à l’apparition de nouveaux produits comme l’Oculus Go et le HTC Vive Pro. Les ventes auprès du grand public seraient également freinées par le manque de contenu, et par la difficulté à essayer un casque VR en magasin.

IDC estime cependant que les ventes vont repartir de plus belle dans les mois à venir, notamment grâce à l’essor de la réalité virtuelle en entreprise et à l’explosion du marché des casques autonomes. Il est possible que ces prédictions se révèlent exactes, mais il semble de plus en plus clair que les consommateurs attendent une réelle évolution technologique de la VR pour se décider à investir dans ces appareils onéreux…