in

Twitter intègre prochainement les NFT en photo de profil

Twitter NFT

Twitter Inc va commencer à permettre à certains utilisateurs d’utiliser des jetons non fongibles (NFT) comme photo de profil. La société se lance ainsi dans un secteur des biens numériques qui a explosé au cours de l’année écoulée.

Cette nouvelle fonctionnalité intervient après que Parag Agrawal a succédé au cofondateur Jack Dorsey en tant que PDG. Lorsqu’il était à la tête de l’entreprise, Dorsey était un grand partisan des technologies bitcoin et blockchain et le nouveau PDG en fait également une priorité. Le service sera disponible pour certains utilisateurs du service d’abonnement Blue de la société.

Le NFT débarque sur les photos de profil Twitter

Twitter a mis en place une nouvelle fonctionnalité qui permet aux propriétaires de NFT d’utiliser leurs biens numériques comme avatars. Ainsi, ils peuvent choisir une autre option pour changer leur photo de profil. Cette fonction leur permet ensuite d’avoir accès à leur portefeuille numérique.

Cette innovation témoigne que la société s’intéresse de plus près aux NFT. D’ailleurs ces derniers ont vu leur popularité grimper en flèche au cours de l’année écoulée, bien qu’ils aient été vendus principalement sur des plateformes moins connues du grand public.

Les images de profil NFT seront clairement distinguables. Ils apparaissent comme des hexagones plutôt que comme des cercles standard sur l’application sociale. Les utilisateurs peuvent appuyer sur les images hexagonales pour voir plus d’informations sur les œuvres d’art numériques.

Pour l’instant, Twitter ne prend en charge que cinq NTF

Pour le moment, il faut compter sur un minimum de wallets compatibles pour connecter un jeton unique à un profil Twitter Blue. Parmi ceux-ci figurent Argent, Coinbase Wallet , Ledger Live, MetaMask , Rainbow et Trust Wallet.

Il faut souligner que la nouvelle option n’est pas accessible à tous. Elle se limite pour le moment aux propriétaires d’iPhone et autres dispositifs iOS qui ont un abonnement Twitter Blue. Ce dernier coûte 2,65 euros par mois.

Quant aux publics, ils ont la possibilité de visualiser les caractéristiques des NFT ainsi que leur authenticité et leur provenance. Pour cela, ils doivent passer par OpenSea ou utiliser d’autres plateformes consacrées aux jetons issus de la blockchain. 

Quoi qu’il en soit, cette tendance ne s’arrêtera pas là, car les NFT seront de plus en plus demandés dans le futur métavers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.