in , ,

PSVR : Sony pourrait dominer le marché grâce à ses jeux exclusifs

Sony pourrait dominer le marché de la RV grâce au PSVR et ses jeux exclusifs

Selon Paul Raines, CEO de GameStop, la plus grande chaîne américaine de magasins de jeux vidéo, Sony et son PSVR pourraient rapidement dominer le marché des casques de réalité virtuelle. L’atout majeur du Japonais ne serait pas les caractéristiques techniques de son HMD, mais son catalogue de licences exclusives.

L’arrivée sur le marché des casques de réalité virtuelle est pour le moins tumultueuse. Pour le moment, les tarifs élevés de ces appareils et le faible nombre d’ordinateurs suffisamment puissants pour la RV freinent leur démocratisation.

Il est à l’heure actuelle difficile de prédire qui va s’imposer comme leader du marché entre les principaux acteurs Oculus VR, HTC et Sony. Toutefois, le CEO de GameStop a déjà son avis sur la question et vient d’en faire part au site américain Alistdaily.

PSVR : l’avantage de la propriété intellectuelle

paul-raines-ceo-gamestop

Selon lui, le géant japonais Sony pourrait rapidement prendre le pas sur ses rivaux avec son casque PlayStation VR. À ses yeux, la firme asiatique possède un avantage de taille. Il ne s’agit pas d’une plus grande puissance technique, puisque le PSVR est largement dépassé par le Rift et le Vive dans ce domaine.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le principal atout de Sony n’est pas non plus le grand nombre de PlayStation 4 en circulation, même si la console de salon est en effet plus abordable qu’un PC VR-Ready. La véritable force du Japonais est sa propriété intellectuelle.

Uncharted, Killzone, Infamous…

En employant ce terme, Raines fait référence au catalogue de jeux exclusifs de la PlayStation 4. Le CEO de GameStop prend l’exemple de la série Uncharted de Naughty Dog.

Uncharted-4

Alors qu’Uncharted 4 vient de sortir et rencontre un succès phénoménal, le chef d’entreprise se dit lui-même prêt à acheter un PSVR directement si un Uncharted 5 en réalité virtuelle voit le jour. C’est probablement le cas de nombreux autres joueurs dans le monde.

Jusqu’à présent toutefois, Sony n’a pas encore réellement exploité ce potentiel. Peu de licences exclusives s’apprêtent à faire l’objet d’un portage en RV. On sait que le jeu d’horreur Until Dawn va se voir décliner sous la forme d’un jeu de tir en VR, et que le prochain jeu de course Gran Turismo sera compatible avec le casque.

until-dawn-rush-of-blood

Cependant, aucun projet officialisé ne concerne les franchises phares comme Infamous, Killzone ou Uncharted. Il en va de même pour les sagas plus anciennes comme Crash Bandicoot ou Spyro the Dragon. Bien entendu, il faut garder à l’esprit que le projet Playstation VR n’en est qu’à ses balbutiements et que l’avenir nous réserve assurément de nombreuses surprises.

Malgré cet engouement non dissimulé pour le HMD de Sony, Paul Raines considère également l’Oculus Rift et le HTC Vive comme des « technologies fantastiques ». D’après ses prédictions, ces trois appareils « vont marcher », mais certains « plus vite que d’autres ».

gamestop

La réalité virtuelle présentée en magasin

Le CEO de GameStop confie également qu’il travaille activement sur des façons excitantes de présenter la réalité virtuelle aux clients de ses magasins. Selon lui, les boutiques de 140 mètres carrés sont trop petites pour accueillir des kiosques VR, mais les magasins de 185 mètres carrés pourraient être suffisamment spacieux pour de tels présentoirs. Raines annonce par ailleurs une éventuelle collaboration avec Sony afin de organiser des événements en intérieur et en extérieur pour présenter le PSVR au public.

La sortie du PlayStation VR est attendue pour le mois d’octobre prochain pour un prix de 399,99 euros. L’appareil sera compatible avec les 36 millions de PS4 déjà vendues dans le monde entier. Selon les dernières rumeurs, Sony commercialiserait dans le même temps une PlayStation 4,5 techniquement optimisée pour la réalité virtuelle.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.