in

Snap se concentre sur un curieux outil de réalité augmentée

Le produit « miroir » de Snap permettra aux clients d’essayer des vêtements virtuellement dans leurs magasins.

Aujourd’hui, Snap mise sur la technologie de réalité augmentée, un domaine qui semble être un potentiel de croissance majeur. Son produit « miroir » permettra aux clients d’essayer des vêtements virtuellement dans leurs magasins.

Snap Inc vient de traverser des difficultés dans son activité publicitaire. Et aujourd’hui, il décide de se focaliser sur la réalité augmentée. Il lancera donc des miroirs en réalité augmentée grâce auxquels les acheteurs pourront essayer des vêtements dans leurs magasins. Ils auront un aperçu de l’apparence des vêtements sur eux via l’écran. De ce fait, ils pourront décider quoi essayer dans une cabine d’essayage ou acheter en ligne.

« Nous voulons faire en sorte que les gens utilisent leur temps plus efficacement dans le monde au lieu de s’immerger dans un monde virtuel », déclare Bobby Murphy, directeur de la technologie de Snap.

Plus tard cette année, ce produit débarquera dans certains magasins Nike en Amérique. D’ailleurs, les miroirs AR ont été initialement testés sur le site de Williamsburg de Nike à New York. Il a permis aux clients d’essayer virtuellement des vêtements Nike et de bénéficier de réductions en participant à un jeu AR. Le test a été considéré comme un succès. La technologie arrivera aussi au « Men’s Wearhouse » à Paramus, New Jersey.

Les nouveaux miroirs AR Snap sont encore réservés aux partenaires

Snap s’est également associée avec d’autres partenaires. Son outil AR sera utilisé par Coca-Cola pour les machines à soda avec écrans interactifs. Par ailleurs, Live Nation Entertainment Inc., une entreprise de promotion de spectacles, exploitera les fonctionnalités AR en personne de Snap dans 16 festivals de musique, dont Governors Ball à New York.

La nouvelle arrive à un moment où Snap traverse des difficultés dans son activité publicitaire. L’année dernière, il a abandonné des projets qui ne contribuaient pas à la croissance des ventes ou des utilisateurs.

Snap Inc. a une histoire tachetée en matière de vente de matériel. Il a mis en pause son projet Pixy, un drone miniature automatisé, quelques mois seulement après son lancement. L’année dernière, la société a également réduit le champ de développement de ses lunettes connectées Spectacles.

Pour les nouveaux miroirs AR, Evan Spiegel, le directeur général de la société, essaiera de répondre aux demandes de ses partenaires pour les rendre plus disponibles. On compte peu de volume pour le moment. Ceux-ci sont encore réservés aux partenaires avec lesquels ils entretiennent une relation importante.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.