in ,

Découvrez les risques en cybersécurité dans l’industrie du gaming

risques cybersécurité gaming

Comme la plupart des technologies en plein essor, l’industrie du gaming connaît également de nombreux risques en matière de cybersécurité. Pour preuve, un joueur fait face en moyenne à cinq cyberattaques, ce qui est assez alarmant.

En quelques années seulement, l’industrie des jeux en ligne a généré d’énormes sommes d’argent. Il n’est donc pas étonnant que les cybercriminels cherchent à pirater les systèmes de sécurité de ce secteur. Cet article examine les risques les plus courants afin d’aider les gamers à se préparer à les surmonter.

Vol de données

Les jeux en ligne et mobiles accumulent des données détaillées sur leurs abonnés. Il s’agit notamment de la localisation, de l’utilisation des médias et même des appels mobiles. Or, les grands risques en matière de cybersécurité dans le secteur des jeux se situent à ce niveau. En fait, les pirates ciblent les comptes des joueurs, une fois que ceux-ci ont personnalisé les données nécessaires. 

En outre, à chaque achat d’abonnements mensuels pour des fonctionnalités supplémentaires, de nombreux gamers utilisent souvent des comptes bancaires. Les cyberpirates ont donc la possibilité de compromettre instantanément la vie privée et les actifs financiers de chaque joueur.

Processus de validation défaillants

Un autre risque courant auquel les joueurs sont confrontés concerne la mauvaise gestion des mots de passe. Tous les joueurs ont parfois plusieurs comptes différents. Par conséquent, ils sont obligés de se souvenir et de gérer des tonnes ces identifiants. Cela peut compromettre la sécurité de leurs jeux les plus anciens. En effet, les mots de passe de ces derniers n’ont pas été mis à jour depuis longtemps.

Sans le vouloir, certains gamers aident les pirates de diverses manières, la plus simple étant de révéler le nom d’utilisateur d’un joueur. Ce scénario peut sembler superficiel. Toutefois, cela fait partie des risques majeurs de la cybersécurité en ce qui concerne le domaine du gaming.

En fait, cette tendance donne aux voleurs de données l’occasion d’essayer les mots de passe habituels ou par défaut avec le nom d’utilisateur aperçu. Plus encore, les intrus ont la possibilité de voir les classements ou les scores des joueurs qui révèlent leur nom d’utilisateur et de choisir qui ils vont cibler en premier.

Phishing

Les professionnels sont souvent les premières victimes des campagnes de phishing. Cette attaque va au-delà des e-mails frauduleux typiques utilisés pour voler les identifiants de connexion. Une technique récurrente consiste à mettre en place une imitation de page de connexion ou à envoyer des messages frauduleux via des services de chat. En outre, les auteurs de phishing disposent de plus d’alternatives comme dans l’industrie du gaming. 

La réussite d’une tentative de phishing ne garantit pas nécessairement l’accès complet au compte du joueur. Cependant, le pirate peut tout de même obtenir des informations précieuses.

Faiblesse des dispositifs de sécurité de certains jeux et plateformes

Les joueurs dépendent de logiciels ou d’applications sécurisés autant qu’ils croient en leur capacité à détecter les menaces futures. Si la plupart des attaques émanent d’intrus malveillants et expérimentés, il ne faut pas ignorer le fait que les sociétés de jeux vidéo ont parfois des défaillances de leur côté.

En termes de cybersécurité, les consoles de jeu, les appareils mobiles, les PC, etc. constituent des points d’extrémité. La sécurité de ceux-ci joue un rôle essentiel dans l’expérience de jeu sans avoir à se soucier des cybermenaces.  

Habituellement, les marques établies sous-estiment le besoin urgent d’une solution de sécurité réseau inégalée. Pourtant, elle devient inévitable étant donné que les cyberattaques sont assez courantes. Une faille dans le processus de vérification de Fortnite qui s’est produite en janvier 2018 est un bon exemple de ce risque.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.