Accueil / Secteurs d'applications / Quelles difficultés doit surmonter la réalité virtuelle pour se démocratiser ?

Quelles difficultés doit surmonter la réalité virtuelle pour se démocratiser ?

La technologie fait partie de notre quotidien et la réalité virtuelle ne demande qu’à suivre le mouvement, mais elle se heurte à un nouvel obstacle.

La réalité virtuelle est un marché très suivi, le mois dernier le projet VR encore secret de Magic Leap a levée plus de 793 millions € de financement par Google, Qualcomm entre autres pour accélérer ce rapprochement entre le monde réel et virtuel.

Lorsque Rachel Metz, éditeur pour MIT Technology Review visite le siège de Magic Leap, elle découvre un univers où les créations n’attendent que leurs supports technologiques pour être amené au grand public.

“Ne pas être surpassé”, c’est le plan de Microsoft pour son HoloLens. L’objectif ? Permettre aux utilisateurs d’interagir avec des environnements et des personnages holographiques. Les partenaires de la firme Volvo, la Nasa et Trimble sont déjà en train de tester ces innovations technologiques dans leur secteur.

L’industrie a su bien mesurer le potentiel non négligeable de la réalité virtuelle, cependant le consommateur lui reste toujours dans l’attente de pouvoir profiter de cette expérience.

L’obstacle matériel bientôt surpassé

En termes d’équipement, nous sommes bien en place. Trois sociétés ont déjà annoncé la sortie de leurs casques de réalités virtuelles  : Oculus Rift lancé part Oculus VR, une société appartenant à Facebook, est prêt à la livraison; Vive le casque VR résultant de la collaboration entre HTC (également disponible) et Valve Software; et Sony avec la Playstation VR.

occulus, vive, playstation vr

Des lancements excitants, mais qui laissent l’utilisateur seul face aux exigences de chaque casque qui posent encore problème. En effet, le protégé de Facebook, l’Oculus Rift (700€), nécessite la connexion à un PC haut de gamme tout comme l’appareil de HTC/Valve en plus de son coût de 800 € requiert le même support. Enfin, Sony possédant certes le casque le plus orienté grand public ne peut fonctionner sans l’utilisation de la Playstation 4 (environ 300€).

Cependant, les entreprises ont su innover et surmonter les obstacles matériels. Microsoft a su adapter son casque aux personnes ayant des lunettes et réduire le poids de sa machine pour qu’elle atteigne moins de 500 grammes.

Magic Leap développe son produit pour obtenir un rendu d’image indissociable de la vie réelle.

Il y a encore quelques éléments à prendre en considération. En outre, l’amélioration de l’audio pour déterminer la direction du regard et cartographier précisément le corps humain de telle sorte à diriger le son en fonction de l’angle de vue. Une branche explorée par le casque 3D soundlabs et sa gestion du son à 360°.

Nouvel obstacle : le contenu

Les équipements de réalité virtuelle ne sont certes pas encore parfaits, mais ils sont suffisamment complets pour être lancés. En outre, pour réaliser un rebond efficace, les développeurs doivent créer un contenu utilisable. En concentrant leurs efforts sur la variété de ces équipements de réalité virtuelle, ils aideront l’utilisateur à optimiser leurs dispositifs.

Divertissement virtuel

La réalité virtuelle a le potentiel de redéfinir la narration, du simple jeu vidéo que nous jouons dans les transports en commun à la visualisation d’oeuvre cinématographique, on ouvre la porte d’un univers quasi infini à réinventer.

En amont, les grands studios mettent en place des partenariats avec les entreprises de VR. Le PDG de Magic Leap, Rony Abovitz, reste discret quant aux performances de son produit, mais il rêve déjà de concert et dessins animés virtuels.

Le monde du jeu vidéo est déjà très impliqué dans l’évolution de la VR. HoloLens a déjà proposé récemment un concours pour décider quel jeu sera réalisé. Galaxy Explorateur a été élu par les internautes : l’utilisateur navigue dans l’espace entre les planètes et nébuleuses.

Essayer avant d’acheter

Dans les industries où le client se doit de tester le produit avant l’achat, la VR sera présente pour le guider. Les consommateurs pourront “vivre” dans des millions de maisons avant de prendre leur décision. Un potentiel d’aide à la vente d’autant plus pertinent dans les agences de voyages. Le Club MED et leur promotion via la réalité virtuelles nous l’ont bien montré avec leur visites en 360°. Les constructeurs automobiles sont également de la partie. Volvo déjà pionner dans le VR d’essai routier fait monter l’adrénaline du consommateur et le pousse ainsi à l’achat.

Contenu éducationnel

Tutoriels immersifs, leçons et expériences professionnels, une simulation virtuelle qui rend l’éducation plus passionnante, efficace et sûr. Des leçons virtuelles permettront de vivre l’époque de la Rome Antique, d’apprendre les langues plus efficacement en jouant sur l’interaction.

Dans le domaine de la formation professionnelle, la VR va modifier tout un univers. Le projet Sidekick de la NASA permet déjà aux astronautes de se préparer à différents scénarios de “danger imminent”. HoloSens avec son partenariat avec l’Université Case Western Reserve, permet l’étude individuelle des muscles. La VR permet aux élèves en chirurgie de réaliser des opérations sans trancher la peau.

Medical-Realiites1-1366x768

La VR peut transformer tous les secteurs et il est difficilement possible d’imaginer toutes les nouvelles industries qui seront créées par la suite. Pour atteindre ses innovations, ces dernières devront se tourner vers une collaboration aboutissant sur un contenu éducatif, informatif et divertissant.

L’industrie technologique ne s’attendait pas à une évolution aussi rapide de cet univers et il ne reste que très peu d’étapes entre la préparation et la consommation. Tenez-vous prêt, il sera bientôt l’heure d’enfiler vos casques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *