Accueil / Ecosystème / Qualcomm Snapgragon XR2 : les casques VR et AR passent à la 5G

Qualcomm Snapgragon XR2 : les casques VR et AR passent à la 5G

qualcomm snapdragon xr2

Qualcomm annonce le Snapdragon XR2 : la deuxième génération de sa puce conçue pour les casques de réalité virtuelle et augmentée. Ce nouveau composant apporte un gain massif de performances, mais aussi l’intégration de la 5G et la prise en charge d’un maximum de sept caméras…

Qualcomm est actuellement le leader du marché des processeurs pour casques VR et AR autonomes. On retrouve notamment ses puces dans les casques Oculus Quest, Oculus Go, HTC Vive Focus, HoloLens 2, Lenovo Mirage Solo et bien d’autres.

La plupart de ces appareils embarquent des puces initialement pensées pour les smartphones. Cependant, en 2018, la firme américaine a lancé son Snapdragon XR1 : la première puce spécialement conçue pour les casques de réalité virtuelle et augmentée.

À présent, Qualcomm vient d’annoncer sa nouvelle puce Snapdragon XR2 5G dédiée aux casques de réalité virtuelle et augmentée autonomes. Contrairement à la XR1 qui s’adressait principalement aux casques bas de gamme, cette seconde mouture est destinée aux casques haut de gamme. On pourrait donc la retrouver sur de futurs appareils tels que l’Oculus Quest 2 ou le Magic Leap 2.

En termes de performances, le XR2 surpasse largement le Snapdragon 835 que l’on retrouve dans la plupart des casques VR autonomes actuels tels que le Quest. Les performances CPU et GPU ont été doublées, la capacité de rendement de pixels pour la vidéo a été multipliée par 4, et la définition par oeil multipliée par six. Elle permet donc la prise en charge des écrans de définition 3Kx3K à 90Hz.

snapdragon xr2 performances

Qualcomm Snapdragon XR2 : une puce pensée pour les casques VR / AR autonomes haut de gamme

Au-delà de ce gain de performances, la plateforme est optimisée pour répondre aux besoins des casques VR et AR. Par exemple, les casques équipés de ce nouveau composant pourront prendre en charge jusqu’à 7 flux caméras pour le tracking de l’utilisateur et de son environnement. Auparavant, la XR1 ne supportait que quatre flux vidéos simultanés.

Le tracking va donc pouvoir être considérablement amélioré sur les futurs casques autonomes. Par exemple, avec trois caméras supplémentaires, le prochain Oculus Quest pourrait suivre les yeux, la bouche, ou même les jambes de l’utilisateur.

Une fonctionnalité de pass-through vidéo à faible latence pourrait également améliorer l’expérience pass-through proposée par des appareils comme le Quest. Il serait donc possible de combiner la réalité virtuelle à la réalité augmentée, à la manière du casque pour PC Varjo XR-1 tarifé à 10 000 dollars.

Le traitement par intelligence artificielle est lui aussi fortement amélioré avec cette nouvelle puce. Par rapport au Snapdragon 835, la vitesse de traitement a été multipliée par 11. Là encore, les performances de tracking pourraient s’en trouver fortement améliorées.

Cependant, la principale nouveauté de cette puce XR2 est bien évidemment l’intégration de la 5G. Les casques autonomes pourront donc profiter d’une bande passante supérieure, et d’une connectivité mobile à très faible latence. Ceci permettra de profiter d’une connexion similaire à celle du WiFi, même en étant connecté au réseau mobile.

Au premier semestre 2020, Qualcomm dévoilera la nouvelle version de son design de référence basé sur la XR2. Les constructeurs pourront se baser sur ce design pour développer leurs propres casques de réalité virtuelle et augmentée autonomes. Les premiers modèles devraient être lancés dans le courant du second semestre 2020. Lors de cette conférence, Qualcomm a également annoncé un partenariat avec Niantic autour d’un casque de réalité augmentée…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *