Accueil / Produits / Casque VR / Pimax : 4,2 millions de dollars avec Kickstarter mais… peut-il vraiment tenir ses promesses

Pimax : 4,2 millions de dollars avec Kickstarter mais… peut-il vraiment tenir ses promesses

Pimax VR 8K Kickstarter promesses

En promettant un casque de réalité virtuelle qui dépasse, de très loin, ce qui se fait de mieux actuellement, Pimax a réussi une campagne de levée de fond exceptionnelle. Avec plus de 4,2 millions de dollars collectés, l’entreprise chinoise a fait nettement mieux qu’Oculus à l’époque. Reste maintenant la grande question : Pimax peut-il vraiment tenir ses promesses ?

En promettant une définition de 8K, proche de la résolution de l’œil humain, et un champ de vision de 200 degrés, là encore proche de ce qu’est la vision humaine, Pimax a frappé très fort. La start-up chinoise a explosé son objectif de levée de fonds en crowfunding, collectant bien davantage que l’Oculus pour son Rift comme nous vous en parlions déjà ici. Pimax a en effet réussi à lever plus de 21 fois l’objectif qu’il s’était fixé de 200.000 dollars pour pouvoir commercialiser son casque VR.

Pimax VR 8K

Pimax met à jour ses promesses et parle de risque faible

Face à l’ampleur de la levée de fond, Pimax a pris quelques décisions et communiqué sur son futur produit dont les premières livraisons sont attendues en janvier 2018. Afin de rassurer les 5.946 généreux contributeurs de sa campagne de crowfunding, l’entreprise chinoise a tenu à assurer de sa capacité de production. Pimax a en effet déclaré que ses partenaires de fabrication sont des usines de haut niveau disposant d’une ample expérience dans les appareils intelligents comme par exemple les smartphones et les tablettes. Selon la start-up, le risque de retard de livraison est faible.

Pimax VR 8K kickstarter

D’ici là, les ingénieurs de Pimax vont se concentrer pour optimiser le système 8K et des ressources supplémentaires seront allouées par l’entreprise pour ce développement. La start-up chinoise va aussi offrir la possibilité aux utilisateurs de choisir le système de contrôleurs qui leur convient, soit en trackpadm soit en thumberstick. L’entreprise estime, là encore, que le risque est faible.

Le problème des contenus sur Pimax

Pimax assure par ailleurs que plusieurs studios sont en contact avec eux pour proposer des contenus adaptés au casque haut de gamme à un prix réduit. La start-up chinoise va d’ailleurs rejoindre le groupe OpenXR afin de faciliter le travail des développeurs. Disposer d’un catalogue de contenus abordables est effectivement une condition sine qua non pour le succès du casque Pimax. L’entreprise chinoise va aussi proposer des contenus gratuits lors du lancement de son casque de réalité virtuelle.

Pour Pimax, la campagne Kickstarter a été un moyen de récolter davantage de fonds après avoir réalisé, avec succès, plusieurs tours de financement durant les deux dernières années mais cela a aussi été l’occasion pour l’entreprise de tester l’intérêt du public pour leur casque de réalité virtuelle révolutionnaire. Reste désormais à vérifier si le casque tient toutes ses promesses en matière de qualité d’image et si les applications disponibles sont à la hauteur des attentes.

Sources & crédits Source : Campagne Kickstarter de Pimax VR - Crédit : https://www.kickstarter.com/projects/pimax8kvr/pimax-the-worlds-first-8k-vr-headset/posts/2033828