in

Découvrez le véritable objectif du Vision Pro grâce à la capacité de sa batterie

Découvrez le véritable objectif du Vision Pro grâce à la capacité de sa batterie

Les premières évaluations du casque de réalité mixte Vision Pro sont désormais accessibles. Et elles mettent en lumière la capacité de la batterie de ce dispositif.

Avec sa batterie externe de 35,9 Wh, le Vision Pro surpasse de loin les capacités énergétiques du Quest 3 (18,88 Wh) et du Quest 2 (14 Wh). Pour sa part, le Quest Pro intègre une batterie de 20,58 Wh astucieusement placée derrière son rembourrage arrière.

Il est possible que vous ayez déjà pris connaissance de la capacité de la batterie Vision Pro en milliampères-heures (mAh), qui s’élève à 3 166 mAh. Cependant, cette valeur est inférieure à celle de la batterie du Quest 3, évaluée à 4 879 mAh. Mais, la clé de cette comparaison réside dans le fait que les mAh sont pertinents uniquement lorsqu’il s’agit de batteries ayant la même tension de sortie. Une différence majeure réside dans la tension nominale. Le Quest 3 affiche 3,87 V et l’Apple Vision Pro 13 V. Ainsi, pour une comparaison plus précise de la capacité énergétique, le wattheure s’avère être la norme appropriée.

Initialement, on croyait que Vision Pro utilisait une batterie externe pour réduire le poids du casque. Maintenant, il devient évident que son véritable but est d’alimenter des composants informatiques plus avancés, bien que plus gourmands en énergie.

La stratégie d’Apple avec la batterie du Vision Pro

Bien que munie d’une batterie externe, le Vision Pro affiche un poids entre 600 et 650 grammes. Elle dépasse de manière significative les 515 grammes du Quest 3. À noter que la batterie interne du Quest 3 ne représente que 69 grammes de cette masse. Mais les deux dispositifs ont une autonomie similaire d’environ 2 heures.

Apple aurait pu choisir d’intégrer une batterie de taille similaire à celle du Quest 3, accompagnée d’un chipset de la série A pour ses iPhones. Cela aurait entraîné une augmentation de poids relativement négligeable. Cependant, ce n’est pas le choix opéré.

Au lieu de cela, le casque Vision Pro adopte la variante GPU à 10 cœurs du chipset M2. Il embarque aussi un coprocesseur R1 pour la gestion des capteurs du dispositif. Cette configuration permet au Vision Pro d’offrir une performance environ deux fois supérieure à celle du Quest 3. Elle assure également un rendu vidéo sans distorsion, un avantage significatif par rapport à la solution de Meta. Cependant, le compromis réside dans la nécessité d’une batterie de taille considérable, trop imposante pour être logée dans la visière.

En réalité, le choix de la capacité de la batterie du Vision Pro a été dicté par les exigences de performance d’Apple plutôt que par la recherche de légèreté du casque.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.