nasa vr
in ,

La NASA utilise la réalité virtuelle pour étudier les étoiles

Une équipe d’ingénieurs de la NASA est parvenue à exploiter la réalité virtuelle dans le domaine de l’astronomie de façon pertinente. La VR permet notamment de visualiser et de manipuler les données sur les étoiles de façon plus intuitive.

À l’heure actuelle, la réalité virtuelle s’adresse principalement aux fans de jeux vidéo. Cependant, cette technologie peut avoir des cas d’usage bien plus sérieux que le gaming. Elle est déjà utilisée par des entreprises de nombreuses industries pour la conception de produit ou la formation, et pourrait à présent révolutionner l’astronomie.

Une équipe de la NASA, dirigée par l’ingénieur Tom Grubb du Goddard Space Flight Center, cherche depuis longtemps à exploiter la VR pour étudier les étoiles. L’équipe vient tout juste de présenter son premier article à ce sujet.

En examinant une constellation au sein d’un environnement VR, les chercheurs sont parvenus à classifier un groupe d’étoiles autour desquelles les autres astronomes étaient en désaccord. Pour cause, la réalité virtuelle permet d’observer la trajectoire et la position des étoiles de façon intuitive au sein d’un espace en trois dimensions.

Grubb et ses collègues ont créé différents logiciels permettant de visualiser les bases de données astronomiques dans la VR, mais aussi l’ingénierie. Selon ses dires, le matériel est déjà fonctionnel.

Cependant, le logiciel n’est pas encore au point. Il reste également à déterminer les meilleures façons d’interagir avec le monde virtuel.

La NASA prouve que la VR peut simplifier le travail des astronomes

pointcloudvr nasa

Lorsque ces points faibles auront été corrigés, toutefois, de nouvelles opportunités s’offriront aux astronomes. Ces derniers pourront se réunir au sein d’un même environnement, et observer ou manipuler ensemble les cartes astronomiques en 3D.

Ceci permettra de travailler sur différentes itérations dans la VR avant de construire les maquettes physiques. Il pourrait donc s’agir d’une véritable avancée pour les ingénieurs et le monde de l’astronomie en général.

L’article décrivant les premiers résultats de leurs travaux sera publié prochainement. En attendant, les différents outils utilisés dans le cadre de leurs expériences sont disponibles au téléchargement sur GitHub à cette adresse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *