in ,

La mode digitale (digital fashion) dans le metaverse : qu’en est-il réellement ?

mode digitale

La mode digitale est la culture entourant la conception, la collecte et le port de vêtements dans le domaine numérique. En réponse à l’innovation technologique et aux préoccupations concernant la durabilité de la mode physique, les possibilités passionnantes de la mode digitale sont adoptées par les créateurs indépendants et les grandes marques.

Dans un avenir proche, vous ne vous rendrez plus dans votre garde-robe pour choisir une tenue à porter pour votre prochain appel vidéo. Vous irez plutôt vers votre penderie virtuelle pour récupérer une tenue numérique en 3D à « porter ». Du moins, c’est ce sur quoi misent de nombreuses personnes dans le domaine de la mode et de la technologie. Il faut savoir que de plus en plus d’entreprises se tournent vers la promesse de la mode digitale.

Et elles parient que ces tenues virtuelles ne seront pas seulement dédiées pour vos appels Zoom. Vous pourrez éventuellement les mettre partout dans le « metaverse ». C’est le concept d’un monde de réalité étendue interconnecté dans les jeux, sur les réseaux sociaux et éventuellement, visualisé sur votre corps dans le monde réel grâce à des lunettes de réalité augmentée. Qu’en est-il réellement de la mode digitale ? Ces quelques paragraphes en disent davantage à ce sujet.

Qu’est-ce la mode digitale ?

La mode digitale est la culture entourant la conception, la collecte et le port de vêtements dans le domaine numérique. En réponse à l’innovation technologique et aux préoccupations concernant la durabilité de la mode physique, les créateurs indépendants et les grandes marques adoptent les possibilités passionnantes de ce type de mode.

mode digitale

En réalité, les jeux vidéo sont les fondements de la mode digitale. Effectivement, cette dernière existe dans le contexte du jeu depuis au moins 20 ans. Les origines exactes de la mode dans le jeu sont difficiles à identifier. Mais beaucoup citent la série Final Fantasy comme le fournisseur original de style et de mode dans ce domaine.

On pourrait également affirmer que les premiers simulateurs de style de vie tels que Les Sims (2000) ou la plateforme sociale interactive Second Life (2001/2003) marquent le début de la mode numérique sociale. C’est à cette intersection entre les jeux vidéo et la socialisation numérique que la mode numérique, dans sa forme moderne, sera la plus prolifique et la plus efficace.

Les pionniers de la mode numérique contemporaine

S’appuyant sur les fondations posées par les industries de la 3D et du jeu, les pionniers du domaine ont fait entrer la mode numérique dans un contexte quotidien. Parmi les premiers innovateurs, on distingue :

  • Lilmiquela: Le premier influenceur CGI de la mode, créé par Trevor McFedries & Sara Decou en 2016.
  • Carlings:  La marque scandinave a lancé la première collection de vêtements exclusivement numérique en 2018.
  • The Fabricant: L’entreprise a créé et enregistré le premier vêtement numérique sur la Blockchain en 2019. Elle a lancé le premier vêtement de mode NFT.
  • DressX: Il s’agit d’un marché de la mode NFT uniquement numérique lancé en 2020

Mode digitale, quels intérêts ?

Voici les principaux points forts de la mode numérique.

  • La création de mode digitale est plus accessible. Il n’y a pas de coûts de matériel ou de fabrication.
  • Ce type de mode n’a aucune contrainte parce qu’elle n’est pas limitée par les lois de la physique.
  • Son évolutivité est illimitée. Vous pouvez créer 1 million d’éditions d’un vêtement sans frais supplémentaires.
  • Elle est personnalisable. Les utilisateurs peuvent personnaliser leurs vêtements sans risquer de les endommager.
  • Elle peut relier le réel et le numérique. Cela signifie que nos véritables garde-robes peuvent être recréées dans le monde numérique.
  • Elle est immortelle. Les vêtements NFT survivront aussi longtemps que vous le souhaitez
  • Les acheteurs en ligne adorent les expériences immersives rendues possibles par la réalité virtuelle et la réalité augmentée. 61 % des utilisateurs préféreraient faire leurs achats dans des magasins proposant la réalité augmentée.

Pour les détaillants, il n’a jamais été aussi facile de cibler le bon public. Grâce à une technologie sophistiquée fournie avec de nombreuses plateformes de mode virtuelles, les entreprises peuvent collecter une mine de données sur la démographie de leurs clients. Les détaillants utilisent de plus en plus les données fournies par ces plateformes pour se concentrer sur leurs clients.

mode numérique

Le développement le plus important de la mode numérique est peut-être l’utilisation des NFT pour enregistrer des éléments sur la blockchain. Cela apporte une réelle valeur au travail numérique en intégrant la provenance et la preuve de la rareté dans l’actif lui-même. L’émergence des NFT comme méthode de diffusion de la mode numérique a établi le cadre de collecte et de port de la mode dans le metaverse.

La digitalisation de la mode, un processus plus écologique

La digitalisation de la mode est un processus passionnant. Son plus grand avantage est que tout sera écologique, sans produire de déchets de tissus. Cela n’est pas censé être un argument de durabilité ou un argument politique, mais c’est simplement du bon sens. Tout le monde peut bénéficier de l’utilisation de la mode numérique pour gagner du temps et obtenir une meilleure expérience. De plus, il se trouve que cela peut également profiter à l’environnement en réduisant les émissions de carbone.

Néanmoins, les vêtements sont destinés à être portés dans la vraie vie. Nous pouvons essayer virtuellement des cabines d’essayage et des produits de maquillage en ligne. Il est ensuite possible de l’acheter et de le porter physiquement hors ligne. Les économies de temps et d’efforts pour nous en tant que consommateurs s’étendent également au monde et à l’environnement grâce à la réduction des expéditions, de la logistique et des autres coûts de ressources qui entraîneraient autrement des émissions.

Les utilisations de la mode digitale

La mode est le principal moyen par lequel nous pouvons nous exprimer dans un contexte social. Et la mode numérique nous permet de le faire avec moins de restrictions. La raison en est qu’elle libère l’individu des contraintes sociales et physiques du monde réel. Bien que la mode numérique soit encore à ses balbutiements, il existe de nombreuses façons de l’utiliser.

Médias sociaux et vêtements en réalité augmentée

vêtements numériques

L’invention de vêtements en réalité augmentée a donné aux individus le pouvoir de posséder des vêtements rendus numériquement sur des photographies d’eux-mêmes. Les utilisateurs peuvent acheter des vêtements numériques et les porter dans un contexte de médias sociaux, portant des créations conçues et « fabriquées » dans le monde numérique. Des plateformes offrent aux utilisateurs cette possibilité d’augmenter numériquement leur vrai moi sur les plateformes de médias sociaux.

La mode digitale dans les jeux

Avec l’avènement des jeux multijoueurs en ligne, les avatars numériques sont devenus un moyen de signifier visuellement son statut dans le monde fermé d’un jeu vidéo. Dans ce contexte de jeu, l’avatar est soit un fac-similé du moi réel d’une personne, soit un alter-ego numérique.

La création de vêtements sur la blockchain permet aux designers de développer une mode NFT avec une convivialité dans le jeu. Les utilisateurs peuvent habiller leur avatar avec des vêtements numériques développés par leurs marques préférées.

La mode numérique et les plateformes de réalité virtuelle sociale

Entre les mondes des médias sociaux et du jeu se trouve un terrain d’entente émergent : les plateformes de réalité virtuelle sociale, telles que Decentraland. Ces plates-formes combinent la fonction sociale des médias sociaux et l’interface immersive, les environnements rendus et les systèmes d’avatar utilisés dans les jeux, les unissant comme une expérience de réalité virtuelle. Les plateformes de réalité virtuelle sociale sont les premières composantes du metaverse. Elles permettront aux utilisateurs de réaliser des avatars sophistiqués et de signifier leur personnalité à travers des choix de mode numérique.

La haute couture se prépare pour le metaverse

haute couture et metaverse

Le potentiel de la mode digitale au sein du metaverse se manifeste par l’augmentation exponentielle des collaborations impliquant des marques de haute couture et des sociétés de conception de jeux/3D. De nombreuses marques de mode ont entamé le processus de culture d’une présence numérique en prévision d’une forte croissance de la consommation numérique.

Afterworld : le jeu vidéo mode de Balenciaga (2020)

En 2020, Demna Gvasalia a travaillé avec Streamline pour créer « Afterworld: The Age of Tomorrow », un jeu vidéo conçu pour présenter leur collection automne 2021. Ce projet ambitieux a utilisé Unreal Engine pour créer un monde immersif et jouable afin de présenter des vêtements numériques méticuleusement conçus.

Gucci et Roblox (2021)

Dans le cadre de l’exposition du centenaire, Gucci s’est associé à la plate-forme de jeu Roblox pour organiser un jardin virtuel dans lequel les joueurs pouvaient découvrir et acheter des vêtements et accessoires de collection numériques Gucci. De nombreuses pièces numériques se sont vendues plus chères que leurs homologues physiques.

Louis Vuitton : Louis Le Jeu (2021)

LV

Pour célébrer son 200e anniversaire, Louis Vuitton a créé un jeu mobile interactif, avec un avatar personnalisable, une foule d’accessoires de mode à collectionner et même un ensemble de 30 articles NFT distribués au hasard.

La mode digitale, un marché en croissance

Caroline Rush, PDG du British Fashion Council pense qu’à l’avenir, 10 à 15 % de nos garde-robes pourraient devenir numériques. Avec un marché mondial de l’habillement de 1,5 billion de dollars selon Statista, les perspectives de la mode digitale pourraient être très prometteuses si cette prédiction se réalise.

Il peut être difficile de concevoir que 10 à 15 % de nos garde-robes deviennent des articles numériques à utiliser dans le metaverse. Mais plusieurs raisons impérieuses expliquent l’intérêt croissant pour la mode numérique. Avec une compréhension croissante de l’impact dévastateur de la surproduction dans l’industrie de la mode, l’achat de styles numériques pourrait aider à réduire le gaspillage et la surconsommation.

mode digitale

Leanne Elliott Young, PDG de l’Institute of Digital Fashion, a également souligné les possibilités d’utiliser la mode numérique comme moyen pour les créateurs d’obtenir des réactions de vente précoces aux nouvelles collections, avant même de créer le produit physique.

Par ailleurs, la mode numérique permettrait de proposer plus de nouvelles idées rapidement qu’en s’appuyant sur la production de vêtements. La clé de la mode numérique est de créer une approche intégrée sur toutes les plateformes. Cela crée une expérience uniforme pour le client à travers les points de contact numériques et physiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.