Accueil / Experts / Microsoft réfléchit aux usages de l’Eye Tracking en réalité virtuelle

Microsoft réfléchit aux usages de l’Eye Tracking en réalité virtuelle

microsoft eye tracking

Un article de recherche de 13 pages créé par des chercheurs de Microsoft a été dévoilé montrant comment l’Eye Tracking peut être utilisé pour améliorer les expériences en réalité virtuelle. On vous explique ce qu’il en est.

L’Eye Tracking peut être utilisé pour réduire la consommation d’énergie en réalité virtuelle ou améliorer les expériences. Cependant, de quoi parle-t-on exactement ? C’est ce à quoi ont réfléchi les chercheurs, Sebastian Marwecki, PHD à l’université de Postdam et Andy Wilson, Eyal Ofek, Mar Gonzalez Franco, Christian Holz, une équipe de chercheurs du géant des logiciels.

Eye Tracking Microsoft

L’Eye Tracking, un pied dans le futur selon Microsoft

L’idée développée par les chercheurs est d’étudier comment il serait possible de modifier une image en se basant sur l’Eye Tracking. Concrètement, si on sait où l’utilisateur regarde, il devient alors possible de changer le reste de l’image subrepticement, ce qu’il ne peut pas voir, ce qui se trouve dans sa vision périphérique. Ce n’est pas une idée nouvelle bien entendu. Certains casques la même déjà en application. Cependant la prochaine génération de casques de réalité virtuelle pourrait l’utiliser de façon toujours plus poussée selon les chercheurs de Microsoft.

Par exemple, cela pourrait se modifier pour aider un joueur à résoudre un puzzle, ou encore deviner quelle option va choisir un joueur. L’intérêt principal est cependant bien sûr celui de la qualité, d’un rendu toujours plus précis et réaliste. Par ailleurs, les chercheurs pensent aussi que cela pourrait réduire le mal de mer que peuvent expérimenter certains utilisateurs. Bien sûr, il s’agit seulement de recherches pour l’heure, mais elles sont prometteuses selon les chercheurs de Microsofot.

Sources & crédits Source : https://uploadvr.com/microsoft-eye-tracking-research/ - Crédit : Upload VR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *