in

Flop total : ce metaverse pèse des milliards, mais ne compte que quelques dizaines d’utilisateurs

Metaverse Decentraland : Les chiffres sur ses utilisateurs actifs ne disent rien de bon sur son avenir

« Quiconque vous dit qu’il y a aujourd’hui un metaverse qui a fonctionné, vous ment ». C’est ce qu’a déclaré Sasha Fleyshman, gestionnaire de portefeuille de la société d’investissement dans les actifs numériques Arca.

Le projet Metaverse Decentraland représente un environnement sandbox permettant aux utilisateurs d’acheter et de vendre des biens immobiliers virtuels. Cependant, il ne regorge pas vraiment de monde. Malgré des milliards de dollars d’évaluations, les entreprises pariant sur un futur metaverse n’ont pas fait beaucoup de progrès.

En témoigne les chiffres fournis par l’agrégateur de données DappRadar sur Decentraland. D’après celui-ci, ce monde basé sur Ethereum n’a que « 38 utilisateurs actifs » sur une période de 24 heures. Ce nombre est incroyablement faible, d’autant plus que la société a une capitalisation boursière de 1,2 milliard de dollars.

Mais Decentraland a souligné que les « utilisateurs actifs » sont définis comme des adresses de portefeuille blockchain uniques qui interagissent avec son système. Comme l’explique CoinDesk, un site d’actualités spécialisé dans les monnaies numériques, cela signifie que les utilisateurs qui se connectent simplement pour discuter ou interagir avec d’autres ne sont pas pris en compte.

De grosses sommes d’argent versées dans les plateformes metaverse comme Decentraland

Sam Hamilton, le directeur créatif de Decentraland, a tenu a souligné que DappRadar ne suivent pas leurs utilisateurs. Il a expliqué qu’il suivait seulement les personnes qui interagissent avec leurs contrats. Par ailleurs, il a ajouté que la plateforme comptait en moyenne environ 8 000 utilisateurs par jour.

Cependant, même 8 000 utilisateurs par jour est un chiffre assez faible. En effet, le metaverse est décrit comme étant l’avenir des communautés en ligne. Et si la blockchain est le mécanisme économique sous-jacent de l’entreprise, il serait embarrassant d’avoir quelques dizaines de transactions seulement en une journée.

En bref, c’est un exemple parfait du type de disparité massive entre la valeur marchande et les utilisateurs réels qui sévit dans le monde du Web3 depuis des années. Cela pourrait indiquer un ralentissement important de l’appétit pour l’immobilier virtuel et d’autres actifs liés à la blockchain.

Le compte Twitter de Decentraland a également indiqué que la plate-forme a vu « 1 074 utilisateurs interagir avec des contrats intelligents » pendant tout le mois de septembre.

Au total, cependant, aucun de ces chiffres ne représente vraiment grand-chose. Il faut prendre en compte la somme d’argent versée dans des plates-formes metaverse comme Decentraland. Et cela n’augure rien de bon pour l’avenir du metaverse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.