in

Le créateur de l’iPod pense que le metaverse est toxique pour les relations humaines

Tony Fadell metaverse

Le créateur de l’iPod d’Apple, Tony Fadell, a averti que le soi-disant metaverse risque d’endommager l’interaction humaine.

Le metaverse basé sur la réalité virtuelle supprime la possibilité « de voir le vrai visage de l’autre personne », a déclaré Tony Fadell. « Mettre la technologie entre la connexion humaine est toxique », a-t-il affirmé.

Le metaverse est un domaine de réalité virtuelle où les gens peuvent créer des avatars d’eux-mêmes pour interagir avec les autres dans des mondes en ligne. Son champ d’action s’étendra des jeux aux espaces tels que des concerts de musique. En général, il sera accessible via un casque de réalité virtuelle. Le co-créateur et directeur général de Facebook, Mark Zuckerberg, investit des milliards de dollars et recrute des milliers de profils pour le créer.

Tony Fadell a expliqué que « Lorsque vous essayez d’établir une interaction sociale et une connexion sociale, que vous essayez de voir le visage de l’autre personne, mais que vous ne pouvez pas voir ses yeux, vous n’avez pas véritables moyens humanistes de vous connecter ».

« Cela devient désintermédié. Ainsi, à partir de ce moment, vous avez la capacité de créer plus de trolls. Il existe des gens qui se cachent derrière des choses et les utilisent ensuite à leur avantage pour attirer l’attention ». Tony Fadell ajouté : « Nous devons reprendre le contrôle de cette connexion humaine. Nous n’avons pas besoin de plus de technologie entre nous ».

Tony Fadell prévient des problèmes de sécurité dans le metaverse

metaverse

Le géant de la technologie Microsoft et Epic Games, propriétaire du jeu vidéo Fornite, investissent également massivement dans le metaverse.  Mark Zuckerberg a déclaré que ce dernier est « un Internet incarné où, au lieu de simplement visualiser du contenu, vous y êtes ».  Cependant, le metaverse a aussi suscité des critiques et des inquiétudes concernant la sécurité. La raison en est que les gens ont la capacité de créer et se cacher derrière des avatars.

Ken Kutaragi, inventeur de la console de jeu PlayStation de Sony, a déclaré : « Vous préférez être un avatar poli plutôt que votre vrai moi ? Ce n’est essentiellement pas différent des sites de messagerie anonymes ».

Tony Fadell a déclaré : « Nous avons eu le même problème avec les commentaires textuels et avec les blogs. Et nous l’avons eu avec les vidéos. Maintenant nous allons l’avoir dans le metaverse ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.