in

Yuga Labs vend des parcelles de terrains de son futur métavers pour 320 millions de dollars

Bored Ape Yacht Club

Yuga Labs, le créateur du Bored Ape Yacht Club, a semé la panique sur la Blockchain Ethereum. En effet, une myriade d’utilisateurs s’y sont rués pour acquérir des NFT représentant des parcelles de terrain virtuelles sur Otherside, le prochain projet de métavers de cette société.

55 000 parcelles NFT Otherdeed ont été commercialisé à un prix de 305 ApeCoin en seulement 3 heures. Cela a permis à Yuga Labs, le créateur de la collection de NFT Bored Ape Yatcht Club de lever environ 320 millions de dollars, un record pour une vente NFT.

Néanmoins, cette vente de terrains de Yuga Labs a chamboulé l’ensemble de la Blockchain Ethereum. En effet, les parcelles se vendaient sous la forme de NFT, et payables en Apecoin. Par ailleurs, les intéressés devaient verser les « gas fees ». Il s’agit d’une commission pour valider la transaction dans la Blockchain. Et plus le nombre de transactions est élevée au même moment, plus ce frais augmente.

Ce week-end, pendant la transaction, le « gas fees » est monté en flèche, ce qui a perturbé les échanges. CoinTelegraph a souligné que certains acheteurs ont déboursé entre 2,6 ETH (6 500 $) et 5 ETH (14 000 $) en « gas fees ». C’est plus que le coût d’un NFT Otherdeed.

Yuga Labs publie ses excuses sur Twitter

Blockchain

Yuga Labs a publié des excuses sur Twitter peu de temps après la fin de la vente. « Nous sommes désolés d’avoir éteint les lumières d’Ethereum pendant un certain temps », a déclaré Yuga Labs. « Il semble tout à fait clair qu’ApeCoin devra migrer vers sa propre chaîne pour évoluer correctement. Nous voudrions encourager le DAO [organisation autonome décentralisée] à commencer à réfléchir dans cette direction ».

L’ApeCoin DAO, l’entité chargée de prendre des décisions au sein de la communauté ApeCoin, existe séparément de Yuga Labs. Les décisions du DAO sont exécutées par le conseil d’administration de la Fondation Ape.

La perturbation a ralenti les transactions sur les services liés à l’Ethereum comme Uniswap. De plus, elle a provoqué le crash du traqueur de transactions Ethereum, Etherscan. Un certain nombre d’utilisateurs ont également déclaré avoir perdu des milliers de dollars en « gas fees » lors de transactions échouées. Yuga Labs a promis de rembourser aux utilisateurs les « gas fees » associés aux transactions échouées, mais on ne sait pas à quoi ressemblera le processus de remboursement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.