in

L’Oréal se montre enthousiaste pour la conquête du metaverse

L'Oréal se montre enthousiaste pour la conquête du metaverse

La marque L’Oréal se montre très enthousiaste pour la conquête de la tendance technologique en vogue, le metaverse. Le géant de la beauté a investi dans une startup spécialiste du metaverse, Digital Village.

L’Oréal effectue son premier investissement en capital-risque dans le domaine du metaverse et du web3. Le Business Opportunities for L’Oréal Development (BOLD), le fonds de capital-risque de la marque, a participé à un tour de table de 4 millions de dollars pour la startup américaine Digital Village. Cette dernière est considérée comme une « plateforme technologique », dédiée aux mondes virtuels émergents.

Parmi les autres investisseurs, on compte également Venrex et Reality Fund. Le financement permettra « d’améliorer les capacités de la plateforme ». On mentionne tout particulièrement l’ajout de nouveaux outils pour favoriser le développement du monde 3D. On compte également la personnalisation avancée des avatars et le lancement de magasins virtuels. Ainsi, les créateurs et les marques auront l’opportunité de proposer des expériences virtuelles immersives inégalées.

Evelyn Mora, fondatrice et directrice générale de Digital Village, considère la technologie comme « la prochaine évolution du commerce de détail ». Grâce à la plateforme, les consommateurs pourront explorer un monde virtuel 3D. Par ailleurs, ils pourront se rassembler pour des expériences sociales où les marques peuvent s’engager « de manière plus significative ».

Les solutions metaverse de Digital Village, de puissants catalyseurs pour L’Oréal

« Nous voulons collaborer avec les start-ups les plus engageantes, celles qui se rangent aux normes visuelles et techniques les plus élevées possibles ». C’est ce qu’a expliqué Camille Kroely, Chief Metaverse et Web3 Officer chez L’Oréal.

Selon L’Oréal, les solutions de Digital Village seront de puissants catalyseurs pour ses marques. Camille Kroely a avoué que l’entreprise partageait « les idéaux de durabilité, d’accessibilité et d’interopérabilité dans le metaverse ou Web3 » de Digital Village.

Rappelons que l’année dernière, le géant de la beauté a rejoint la plate-forme d’avatar cross-game Ready Player Me. L’objectif était d’apporter une gamme de coiffures et de maquillages inspirés du jeu au metaverse sous les marques Maybelline New York et L’Oréal Professionnel.

Néanmoins, c’est le premier investissement en capital-risque de L’Oréal dans le metaverse et l’espace Web3. Quant à Digital Village, il a déjà développé des mondes virtuels pour des organisations de renoms. A ne citer que les Nations Unies. Il a également créé des vitrines et des espaces de réunions pour des événements pour WWD.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.