in ,

[Interview] Richard Ollier, fondateur de Giroptic partage son expertise de la vidéo 360

GIROPTIC 360cam Interview

Nous avons eu le plaisir d’interviewer Richard Ollier, fondateur de l’entreprise Giroptic et de la caméra Giroptic 360cam afin de nous parler plus en profondeur de son projet et, plus globalement, de la capture d’image à 360 degrés, à quelques jours de son lancement.

Richard Ollier giroptic
Richard Ollier giroptic ©Photo The Blueprint

« Nous souhaitions offrir une solution accessible à tous, ne requérant pas de compétences poussées en réalisation et montage »

Bonjour Mr Ollier. Avant de démarrer notre entrevue, pourriez-vous nous parler un petit peu de vous ? Quel est votre parcours et comment avez-vous décidé de vous lancer dans la vidéo 360 ?

Bonjour. Auparavant, j’étais dans la publicité. J’ai par ailleurs passé quatre ans au Japon dans une agence de publicité dans en tant qu’Interactive Planner. J’ai décidé d’ouvrir la société Giroptic en avril 2008, à une époque où la vidéo 360 n’était qu’une niche réservée à une élite et où les appareils étaient très difficiles et coûteux à fabriquer. Google Street View n’existait pas encore. On pourrait résumer les débuts de Giroptic à l’association de plusieurs compétences touchant à l’immobilier, l’optique, l’électronique etc.

Au début, nous souhaitions simplement offrir une solution de prise de vue pour les agences immobilières mais nous avons rapidement touché d’autres secteurs au vu de la surprenante demande. Ainsi, nous avons élargi notre cible aux hôtels, aux restaurants, aux clubs de voyage, et même aux prisons françaises. Nous souhaitions offrir une solution accessible à tous, ne requérant pas de compétences poussées en réalisation et montage. Notre ambition était de proposer un dispositif capable de capturer des images à 360° d’un simple clic, et nous sommes jusqu’à aujourd’hui restés fidèles à nous-mêmes.

GIROPTIC 360cam ITW2

Vous nous avez expliqué que votre aventure à commencer avec les professionnels. Comment et pourquoi êtes-vous passé du B2B au B2C ?

L’ambition dont je vous ai parlé précédemment nous a naturellement amené vers le grand public. Il fallait la plupart du temps utiliser plusieurs caméras et utiliser un logiciel de montage pour assembler les différentes prises de vue. Nul question donc d’être qualifié en montage vidéo, car les nôtres sont assemblées en temps réel. Autrement dit, il n’y a aucune latence entre la prise de vue et l’image reconstituée.

Votre projet a nécessité plus de 8 ans de R&D, c’est beaucoup. Comment avez-vous fait pour anticiper les évolutions techniques et rester à jour ?

Jusqu’à il y a deux ans, nous n’étions que 10 dans notre entreprise. Nous ne sommes pas à notre premier projet en ce qui concerne la vidéo 360. Nous avons fait de chacun de nos produits un témoin crédible et représentatif du paysage technique de la vidéo 360. De cette manière, nous nous sommes réadaptés continuellement et constamment pour pouvoir proposer aujourd’hui la caméra Giroptic, bénéficiant de tout le savoir-faire que nous avons accumulé à chacun de nos projets.

Nous avons pu observer qu’un fort capital sympathie gravitait autour de votre marque, notamment grâce à une campagne Kickstarter réussie. Comment pourriez-vous expliquer ce succès ?

La raison du succès de notre campagne Kickstarter demeure encore un mystère pour moi. J’imagine que notre approche disruptive à beaucoup participé à séduire notre public. Notre caméra ne ressemble à aucune autre en termes de design, avec sa forme de poire ou de poulpe pour les plus imaginatifs. Notre produit intrigue et ne ressemble en rien aux appareils que proposent les marques qu’on attend généralement dans le domaine de la photographie. Oui, dirais que c’est notre envie de bousculer les codes et les standards qui ont séduit notre public.

GIROPTIC 360cam ITW3

« Chez Giroptic, nous proposons la vraie capture à 360°, facile à prendre en main pour les experts comme les novices »

Vous devez faire face à une féroce concurrence, je pense par exemple à Samsung, LG ou GoPro. Comment comptez-vous vous démarquer ? Quelles sont les réels avantages de votre produit ?

Encore une fois, il n’y a pas de comparaison possible entre notre caméra et les autres. Les marques que vous venez de cité viennent tout juste de rentrer dans ce marché, que nous apprenons à apprivoiser depuis plus de 8 ans. De plus, cette concurrence est saine car elle tire le secteur vers le haut. L’arrivée des images 360 est comparable à la révolution numérique : tout est à réinventer. Aujourd’hui, les photos et vidéos 360 n’ont pas d’usage. On ne cherche pas le méga pixel où le nombre de K, qui ne font pas vraiment sens quand on parle de ces nouveaux appareils. Prenez Snapchat par exemple. Chaque jour, 10 milliards de vidéos y sont visionnées, qu’importe leur qualité. Ce n’est plus la qualité photographique qui prime mais la qualité du contenu, l’intérêt social qui l’accompagne et l’affection qu’on porte à son créateur.

Les premiers appareils photos étaient coûteux, encombrants et ne fournissait pas des images de bonne facture. Mais à la naissance de ce marché, les gens ne cherchaient pas la qualité. Ils étaient simplement satisfaits de pouvoir capturer eux-mêmes leurs souvenirs. Le même phénomène s’est produit lors de l’arrivée du numérique. Les appareils étaient plus compacts et les images pouvaient êtres facilement visionnées, transférées et supprimées. C’est bien après que la course au méga pixel à commencé. L’arrivé des capteurs sur téléphones et maintenant, les caméras 360 n’échappent pas à cette règle.

La Giroptic 360cam est la caméra 360 à la française. Cette origine encore mondialement reconnue vous a-t-elle servi ?

Nous n’avons pas joué là-dessus. Certes, nous appartenons au mouvement de la French Tech et souhaitons promouvoir le savoir-faire et la compétence technologique française. Mais notre entreprise est internationale. Les voyages et l’esprit d’équipe nous ont ouvert l’esprit et ont joué un rôle prépondérant dans ce que nous sommes capables de proposer aujourd’hui.

GIROPTIC 360cam ITW4

Nous avions quelques interrogations suite à notre test de la caméra Giroptic 360cam. L’appareil chauffe assez vite et nous avons relevé quelques lenteurs en ce qui concerne son utilisation manuelle, comme à distance. Comptez-vous encore travailler sur votre caméra avant sa sortie ou était-ce là la version définitive ?

Prenez n’importe quelle caméra 360 et vous ferez le même constat. La caméra commence à chauffer au bout de 10 minutes d’utilisation. C’est normal sachant la technologie requise et la relative jeunesse de celle-ci. Peut-être que notre revêtement métallique, plus solide mais aussi plus conducteur donne l’impression de chauffer plus rapidement, pour une autonomie similaire. En revanche, aucune inquiétude à avoir. Les composants actuels sont conçus pour résister aux chaleurs intenses. Aujourd’hui, notre appareil est plus abouti que lors de votre test. Comme tous les firmwares, nous mettront le notre à jour régulièrement pour adapter notre offre aux demandes et remarques de notre clientèle et des professionnels.

Ce n’est pas parce que notre caméra est sortie que nous allons arrêter de travailler dessus, bien au contraire. De plus, notre appareil embarque un nombre de technologie assez énergivores et supérieure à ce que proposent la plupart des autres caméras. Nous utilisons par exemple trois objectifs simultanément, ce qui pourrait expliquer les ralentissements que vous avez constaté. Bien entendu, nous travaillons toujours à rendre l’interface encore plus réactive et sommes encore en quête de perfectionnement.

La Samsung Gear 360, la LG 360 Cam ou la 360Fly sont aujourd’hui proposées à un prix plus bas que la Giroptic 360cam. Comptez-vous prendre ce facteur en compte et réévaluer le prix de vente par rapport au marché actuelle ?

Les fonctionnalités de notre appareil suffisent à justifier son prix. La 360Fly par exemple, n’est rien de plus qu’une GoPro avec un objectif grand angle. La vraie prise de vue en 360 requiert au grand minimum deux objectifs et un système de recollage. C’est ce que nous proposons avec nos trois objectifs et l’assemblage instantané des images. Outre cela, nous sommes l’une des caméras les plus résistantes du marché et sommes les seuls à proposer un produit waterproof. Chaque produit est différent et unique. Comme il n’y a plus beaucoup d’innovation sur les téléphones, les constructeurs s’intéressent désormais aux accessoires comme les casques de réalité virtuelle, les montres connectées et, bien sûr, les caméras 360. Chaque constructeur se doit de proposer un produit avec ses propres spécificités. Chez Giroptic, nous proposons la vraie capture à 360°, facile à prendre en main pour les experts comme les novices.

Nous remercions Monsieur Richard Ollier pour son temps, ses précisions au sujet de la Giroptic 360cam et pour son expertise concernant la vidéo 360. qui, nous en sommes sûrs, servira à ceux qui se posaient des questions et souhaiteraient, comme cet entrepreneur français, se lancer dans cette trépidante aventure.

Un commentaire

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.