in

Une grosse mise à jour pour le casque MeganeX de Shiftall

Panasonic

Shiftall, une filiale de Panasonic, a dévoilé le dernier prototype du casque VR léger MeganeX. L’entreprise a misé sur un module de suivi SteamVR, ce qui permettra un suivi de précision au dispositif. Cela ajoute aussi une prise en charge des contrôleurs Valve Index. Le dernier design du dispositif sera présenté lors de la conférence AWE Europe 2022. Mais il semblerait que le casque soit dépourvu d’une fonction autonome.

Il faut l’avouer, le Shiftall MeganeX VR ne manque pas d’attrait. En effet, ce casque VR intègre une liste de fonctionnalités impressionnantes. A ne citer que l’affichage haute résolution de 2 560 × 2 560 (6,5 MP) par œil, le taux de rafraichissement de 120Hz, le suivi de l’intérieur vers l’extérieur (et de l’extérieur vers l’intérieur), la puce Qualcomm Snapdragon XR1, la compatibilité SteamVR prometteuse

Shiftall a présenté le dernier prototype de l’appareil. Elle a dévoilé le premier aperçu d’un module de suivi SteamVR qui se monte sur le casque. Cette mise à jour permettra au dispositif d’utiliser éventuellement le suivi externe à la place de sa propre solution de suivi extérieur-intérieur.

Shiftall a publié une courte vidéo de démonstration. En tout cas, le casque n’a pas l’air très prometteur. Néanmoins, il est à espérer qu’il sera adapté aux normes attendues de SteamVR Tracking avant la sortie de l’appareil.

Le MeganeX de Shiftall, dépourvu de la fonction autonome ?

MeganeX de Shiftall

Selon l’entreprise, la conception finale du module SteamVR Tracking bénéficiera d’une apparence plus propre avec des capteurs couverts. En outre, elle a confirmé que MeganeX embarquera un adaptateur qui connectera le module de suivi SteamVR et prendra en charge les contrôleurs Valve Index.

Etant donné l’interopérabilité de l’écosystème SteamVR, nous espérons que tout ce qui peut se connecter à un adaptateur SteamVR standard ira aussi avec le casque.

Si vous avez eu l’occasion de voir les versions précédentes du casque, vous aurez remarqué l’élimination de certaines « ailes » à l’extérieur des lentilles. Cette initiative fournit à l’appareil un aspect un plus compact et similaire à des lunettes.

Toutefois, lorsque la société a annoncé le casque MeganeX pour la première fois, elle a indiqué qu’il était autonome puisqu’il intégrait la puce Snapdragon XR1. Mais les dernières informations que nous avons découvert sur le casque n’évoquent rien sur la capacité autonome. En fait, elles soulignent plutôt qu’il s’agit d’un appareil VR purement connecté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.