Facebook
in

Facebook : tout savoir sur la multinationale de Mark Zuckerberg

Facebook est surtout connu à l’échelle mondiale comme un réseau social en ligne. Mais derrière cette image, la multinationale américaine est aussi l’un des principaux acteurs du secteur de la réalité virtuelle. Voici tout ce qu’il faut savoir sur la firme.

Facebook…on entend souvent ce nom dans l’univers de la réalité virtuelle. Bien qu’il soit notamment connu comme un réseau social en ligne, il constitue un véritable acteur de ce dernier. En fait, pour intégrer ce monde, il a acquis pas mal d’entreprises spécialisées dans ce domaine. Oculus VR fait bien sûr partie des plus connues d’entre elles. Voici tout ce qu’il faut savoir sur la multinationale américaine.

Facebook

Début et histoire de Facebook

Basé à Menlo Park, en Californie, Facebook a vu le jour en 2004 en tant que réseau social en ligne. Il a été fondé par des étudiants de l’Université Harvard, dont Mark Zuckerberg bien entendu, mais aussi Chris Hughes, Dustin Moskovitz, Andrew McCollum et Eduardo Saverin.

Au début, le site était réservé aux étudiants de cette université. Il s’ouvrait un peu plus tard à d’autres lycées et universités américains et internationaux. Ce n’est qu’en septembre 2006 qu’il est devenu accessible au grand public, plus précisément à toute personne âgée de plus de 13 ans. La même année, il a publié son API ou Application Programming Interface.

À partir de ce moment, il s’est développé rapidement pour devenir le plus grand réseau social au monde. En 2012, il comptait pas moins d’un milliard d’utilisateurs. La moitié d’entre eux l’utilisaient tous les jours.

Les fonctionnalités du réseau social

Depuis toujours, Facebook est accessible gratuitement tant qu’on dispose d’une connexion internet. En fait, ce sont les publicités sur le site web qui permettent à la firme de gagner de l’argent.

Une fois sur le site, tout nouvel utilisateur a donc la possibilité de créer des profils, mais pas que. Il peut aussi télécharger des photos et rejoindre des groupes préexistants. Il peut même en créer de nouveaux s’il le souhaite.

Lorsqu’il est inscrit sur le réseau social, l’individu peut publier des photos, des images et des vidéos. Il peut également partager des documents et des fichiers avec ses amis. Et bien sûr, il peut échanger des messages avec eux. Il a d’ailleurs l’occasion de réagir et de commenter tout contenu publié par les autres membres. Ceux-ci peuvent faire la même chose avec les siens.

Les filiales de la firme

Facebook

Au fil du temps, Facebook a acquis pas mal d’entreprises, dont bien entendu des sociétés spécialisées dans la réalité virtuelle et l’intelligence artificielle. La liste inclut même un fabricant de drones fonctionnant à l’énergie solaire et un studio qui a développé une application permettant de détecter les émotions.

Parmi les meilleures entreprises que la firme de Zuckerberg a acquises, on compte ainsi Instagram qu’elle a racheté en 2012, et qui lui a coûté environ 820 millions d’euros. Il y a aussi Instagram (racheté pour 1 milliards de dollars), WhatsApp (19 milliards de dollars) et Oculus VR (2 milliard de dollars). Facebook a racheté ces deux sociétés en 2014.

Dans cette liste, on peut également citer LiveRail (environ 410 millions d’euros) et Threadsy dont le coût n’a pas été divulgué.

Facebook et la VR

Facebook a bien évidemment intégré l’univers de la réalité virtuelle suite à l’acquisition d’Oculus VR, la société derrière les casques VR Oculus Rift et Oculus Quest, en 2014. Depuis le lancement du Rift à la sortie du Quest 2 actuel, la firme a parcouru un long chemin.

Beaucoup de progrès en peu de temps

Le Rift, en tant que premier vrai casque VR grand public, a donc fait son entrée sur le marché en 2016 après 4 années de développement. C’était au beau milieu de ces 4 années que Facebook a acquis la startup Oculus VR.

La même année, le film Henry, une œuvre d’Oculus Story Studio et premier film VR, a gagné un Emmy Award. La conférence Oculus Connect 3 s’est aussi tenue en 2016 où Oculus a présenté pas mal de nouveautés, dont l’Oculus Touch. Ce dernier est sorti peu de temps après.

L’année 2017 a ensuite été marquée par le lancement officiel du jeu d’aventure en réalité virtuelle Lone Echo. Il en est de même pour le premier jeu VR compétitif Echo Arena. L’année 2018, Oculus a lancé Oculus Start. Il s’agit d’un programme gratuit mis au point pour encourager les développeurs indépendants à travailler avec la plateforme. Le casque VR autonome Oculus Go a d’ailleurs été lancé cette année.

Facebook

Les nouveautés de ces dernières années

Le 21 mai 2019, Facebook et Oculus ont révolutionné le monde de la réalité virtuelle en lançant le casque VR autonome baptisé Quest. En même temps, ils ont sorti l’Oculus Rift S. Les deux firmes ont aussi profité de l’occasion pour lancer le célèbre jeu de rythme en VR Beat Saber sur Quest.

En septembre de la même année, les développeurs ont généré pas moins de 8,2 millions d’euros de revenus sur l’Oculus Store. L’année 2019 a en outre été marquée par le lancement de l’action-RPG Asgard’s Wrath ainsi que la sortie de la version bêta d’Oculus Link.

Il en est de même pour l’acquisition de Beat Games, le studio derrière Beat Saber, par Facebook, et le lancement du système de hand tracking sur Quest. Pour ce qui est de l’année 2020, elle a surtout été marquée par la sortie officielle du Quest 2. Les jeux Splinter Cell et Assassin’s Creed ont d’ailleurs été annoncés sur la plateforme Quest. Pour l’année en cours, 1 titre sur 3 de cette dernière a enfin désormais généré pas moins de 820 000 euros de revenus.

Réalité virtuelle : un potentiel énorme pour Facebook

Bien que cela ne soit pas encore le cas, la VR est en train de devenir l’élément le plus important pour les utilisateurs pour mener leurs activités quotidiennes. La pandémie actuelle n’a fait qu’améliorer les choses pour les acteurs du secteur, dont Facebook. Effectivement, les ventes du Quest 2 ont connu une augmentation considérable ces derniers temps.

Grâce à cela, la firme de Zuckerberg peut se concentrer un peu plus sur la création de plus de contenu VR. À l’heure actuelle, elle met au point des espaces sociaux en VR et des outils de développement accessibles à tous, entre autres. Elle développe même des outils de collaboration pour les professionnels.

En somme, la réalité virtuelle a un potentiel énorme, et offre ainsi aux acteurs du secteur diverses opportunités qu’ils devront saisir absolument.

Source : britannica.com

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
playstation 5 vr

Sony veut des jeux avec un ADN PlayStation sur le PSVR 2

Unity Centre of Excellence

Le pionnier du PlayStation VR dirige le First UK Unity Centre of Excellence