test beat saber
in

[TEST] Beat Saber : en 2021, toujours le meilleur jeu VR ?

advertisement

Beat Saber est un jeu de rythme en réalité virtuelle, disponible sur HTC Vive et Oculus Rift, dans lequel le joueur doit trancher des blocs à l’aide de sabres lasers. A travers notre test complet de la version Early Access, découvrez si ce titre mérite son statut de ” meilleur jeu vidéo en VR “.

Si le marché du VR gaming n’attire pas encore les plus gros studios de développement, plusieurs géants de l’industrie s’y sont déjà aventurés. C’est notamment le cas de Bethesda, qui a adapté ses jeux Fallout 4 et Skyrim en réalité virtuelle, ou encore d’Insomniacs à qui l’on doit The Unspoken et Stormland sur Oculus Rift.

Toutefois, seul face à ces mastodontes, c’est un petit studio tchèque basé à Prague qui a réussi à établir le record de ventes sur le marché des jeux VR. Lancé en mai 2018 sur Steam VR et Oculus Store par Hyperbolic Magnetism, Beat Saber s’est écoulé à 50 000 exemplaires en une semaine et a rapporté un million de dollars à ses créateurs. En octobre 2018, on estime que le titre cumule entre 200 000 et 500 000 ventes, ce qui représenterait 10 millions de dollars.

En outre, Beat Saber est actuellement le 7ème jeu le mieux noté sur Steam avec 5761 avec positifs et 55 avis négatifs. Il s’agit aussi du jeu VR le mieux noté sur Steam, et du jeu le plus et le mieux noté sur l’Oculus Store avec 4,8 sur 5 pour 1732 avis.

advertisement

Un succès impressionnant, mais quelle en est la recette ? Comment expliquer un tel engouement pour un jeu indépendant qui n’est même pas encore sorti de l’Early Access ? Et surtout, ce succès est-il mérité ? Réponse à travers notre test.

Présentation générale de Beat Saber

Modes de jeu : 1 joueur
Disponibilité : 1er mai 2018
Prix : 19,99€
Développeur : Beat Games (Hyperbolic Magnetism)
Éditeur : Beat Games (Hyperbolic Magnetism)
Genre du jeu : Rythme
Compatibilité : Oculus Rift, Oculus Quest, Steam, PSVR
Testé sur :  Oculus Rift

Gameplay de Beat Saber : Star Wars rencontre Guitar Hero

Dans Beat Saber, le joueur est debout sur une plateforme dans un environnement abstrait avec dans chacune de ses mains un sabre laser contrôlé grâce aux manettes Oculus Touch ou Vive Wands. Au rythme d’une bande-son frénétique, des blocs défilent. Le but du jeu est de trancher ces blocs en brandissant le sabre de la couleur correspondante (rouge ou bleue), et en effectuant un mouvement dans le sens indiqué par une flèche.

Ponctuellement, il est également nécessaire d’éviter des obstacles en effectuant un pas de côté ou en se baissant. Enfin, il faut parfois éviter de trancher des bombes superposées aux blocs. Les bases sont posées pour un jeu au gameplay à la fois incroyablement simpliste, et terriblement difficile à maîtriser à la perfection.

En effet, si le concept de Beat Saber tient sur un bout de papier, plusieurs subtilités rendent le niveau ” expert ” extrêmement intense et ardu. Par exemple, les blocs peuvent être superposés ou inversés. Le joueur est donc obligé d’utiliser ses deux mains ou d’alterner leur position.

De plus, le score du joueur à chaque bloc découpé est calculé en fonction du nombre de degrés traversé par le sabre et la précision de sa position au moment de trancher. Pour obtenir le maximum de points, il est nécessaire de commencer un swing à 90 degrés et de traverser encore 60 degrés après avoir tranché. Bien entendu, il sera nécessaire de ne rater aucun bloc pour obtenir le multiplicateur x8. Autant dire que se hisser au sommet du classement mondial est loin d’être une mince affaire.

Il est probable que cette ambivalence soit l’une des clés du succès de Beat Saber. De par sa simplicité, il s’agit d’un jeu idéal pour faire découvrir la VR à ses amis le temps d’une soirée. N’importe qui peut jouer, et aucun temps d’adaptation n’est nécessaire pour assimiler les règles du jeu. On tranche, on esquive, on garde le rythme, et c’est à peu près tout.

Cependant, les ” hardcore gamers ” trouveront ici à boire et à manger. Pour maîtriser toutes les pistes en expert et pour espérer battre le record du monde, il faudra jouer régulièrement et pendant un long moment. Le défi est de taille, et nul ne peut prétendre qu’il s’agit d’un jeu trop ” facile “.

Toutefois, au-delà ces deux facettes, Beat Saber est aussi un jeu particulièrement amusant, addictif, prenant et intense. Il n’y a pas à s’embêter à assimiler différents boutons de commandes ou à prendre en main un système de locomotion par téléportation. On coupe comme on le ferait si l’on tenait des sabres laser dans le monde réel, et c’est exactement ce qu’attendent les joueurs de VR. Les développeurs ont bien cerné les limites actuelles de la réalité virtuelle, et sont parvenus à créer une expérience convaincante en en tenant compte et sans tenter de les repousser.

Durée de vie de Beat Saber : le point faible du jeu ?

beat saber 4

Propriété intellectuelle oblige, Beat Saber ne propose à l’heure actuelle que dix chansons composées pour l’occasion par le Tchèque Jaroslav Beck. C’est peu, cela va sans dire. Les styles musicaux sont variés, avec du rap, de la techno, du rock et du drum’n’bass, mais l’on reste entre 90 et 166 BPM.

Certes, il faut du temps pour maîtriser les 10 chansons en mode expert, mais la lassitude s’installe rapidement. D’autant que les différentes pistes sont sympathiques, mais ne sont pas non plus des chefs d’oeuvre.

Il s’agit actuellement du gros point faible de Beat Saber. Toutefois, dans la version finale du jeu, le développeur promet qu’il y aura largement plus de chansons et même des titres composés par des artistes célèbres. De plus, un éditeur permettra de créer des niveaux sur ses propres chansons et de les partager avec la communauté.

En attendant, il existe déjà un mod non officiel permettant de créer ses propres niveaux avec n’importe quelle musique. Tous les niveaux créés par la communauté ne se valent pas, mais certains sont très réussis.

Si vous pouvez passer outre ce problème de contenu limité, la conquête des classements vous occupera un bon moment. Il est possible d’essayer de battre son propre record, celui de ses amis Steam / Oculus, ou directement le record du monde (bonne chance). En outre, le mode ” Party ” vous permet de créer un classement local pour défier vos amis le temps d’une soirée.

Pour la version finale du jeu, les développeurs promettent un mode ” Campagne ” et des fonctionnalités multijoueurs. Le titre devrait donc devenir encore plus intéressant à sa sortie de l’Early Access, attendue pour la fin de l’année 2018.

Graphismes et bande-son de Beat Saber : des lasers, partout

beat saber 3

Le jeu prend place dans un environnement sombre et abstrait. Des prismes flottent librement dans les airs. Le joueur se tient sur un immeuble, et les blocs défilent sur un pont. Grâce aux écrans OLED de l’Oculus Rift et du HTC Vive, les noirs sont véritables et ceci offre un sublime contraste entre le sombre décor et la lumière éclatante des sabres et des blocs rouges et bleus.

Les effusions de lumière sont réellement plaisantes, tout comme l’effet visuel lorsque les sabres s’entrechoquent. On aurait toutefois apprécié de pouvoir choisir entre plusieurs environnements différents. Ce sera peut-être le cas dans la version finale du jeu.

En ce qui concerne la bande-son, les dix chansons composées par Jaroslav Beck sont sympathiques et variées. Les différents styles musicaux explorés permettront à chacun de s’y retrouver, et les bruitages s’intègrent bien sans créer de cacophonie.

Immersion de Beat Saber : quand la VR vous met en transe

De par sa jouabilité intuitive et l’excellente réactivité des sabres laser, Beat Saber permet au joueur de s’immerger directement dans son environnement abstrait. Les retours haptiques donnent l’illusion convaincante que l’on tient réellement des sabres dans ses mains lorsqu’ils s’entrechoquent ou se heurtent à des blocs et des barrières.

Au bout d’un certain moment à jouer en mode hard ou expert, il est possible d’entrer dans une sorte de transe. Tout devient alors instinctif, et l’on tranche les objets comme on marque des pas de danse en se fiant uniquement au rythme. C’est une sensation qui vaut le détour. Avec Beat Saber, la VR permet de ” s’immerger ” dans la musique comme jamais auparavant…

Confort de Beat Saber : pensez à prendre une bouteille d’eau

Dans Beat Saber, le joueur est statique. De fait, il n’y a aucun risque d’éprouver une sensation de nausée ou de Motion Sickness liée au mouvement artificiel.

En revanche, le jeu peut s’avérer très éprouvant physiquement. C’est particulièrement le cas en mode expert, où vous devrez trancher les blocs frénétiquement et vous baisser régulièrement pour éviter les obstacles. Par précaution, pensez donc à vous échauffer et appréhendez l’expérience comme une séance d’exercice physique.

Les Music Packs

À l’origine, l’un des points faibles de Beat Saber était le faible nombre de chansons disponibles et le manque de variété. La dizaine de morceaux proposés était centrée uniquement sur la musique électronique.

Toutefois, fort du succès commercial et de la popularité de son jeu VR, le développeur Beat Games a pu nouer de nombreux partenariats avec des artistes très populaires issus de genre très divers. Ces partenariats ont abouti sur le lancement de multiples ” Music Packs ” : des DLC ajoutant une grande quantité de nouvelles chansons.

Au total, plus d’une dizaine de Music Packs ont été ajoutés à Beat Saber depuis 2018. Dans un premier temps, la bande-son s’est étoffée avec ” Original Soundtrack volume 2 ” en novembre 2018 et ” Original Soundtrack volume 3 ” en août 2019. La compilation ” Monstercat volume 1 ” a aussi été ajoutée en mars 2019, avec des musiques de tous les genres, suivie par un crossover ” Monstercat x Rocket League ” en novembre.

En juin 2019, un premier Music Pack issu d’un partenariat avec un groupe populaire a été lancé. Il s’agit d’un DLC regroupant dix chansons du groupe de rock américain Imagine Dragons.

Le Music Pack ” Panic! at the disco ” regroupant 4 chansons du groupe de pop américain éponyme a été relaxé en octobre 2019. En décembre, c’est un pack ” Green Day ” comprenant six chansons du célèbre groupe de rock qui a fait le bonheur des fans pour les fêtes de fin d’année.

Les amateurs de hip-hop, quant à eux, ont pu se réjouir du pack de cinq morceaux de Timbaland lancé en mars 2020. En août 2020, un pack d’une dizaine de chansons du groupe Linkin Park a renouvelé l’intérêt du titre.

Enfin, en novembre 2020, les nombreux fans de pop coréenne ont pu savourer le Music Pack du groupe BTS combinant une douzaine de chansons du groupe asiatique récompensé par de nombreux awards dont un Grammy.

Autant dire que la tracklist officielle de Beat Saber rassemble désormais des musiques issues de tous les styles. Il y en a pour tous les goûts, et les groupes américains les plus populaires de ces dernières décennies sont représentés à travers leurs morceaux les plus iconiques.

Le mode multijoueur

Parallèlement au lancement de l’Oculus Quest 2, un mode multijoueur a été ajouté à Beat Saber en octobre 2020. Ce nouveau mode est disponible gratuitement pour tous les possesseurs du jeu sur toutes les différentes plateformes.

Il s’agit d’un mode multijoueur compétitif, permettant à un maximum de cinq joueurs de s’affronter via internet en jouant simultanément sur une même chanson. Celui qui obtient le plus de points remporte la victoire.

Les joueurs doivent créer leurs avatars, avec de nombreuses options de personnalisation pour les cheveux, les yeux ou les vêtements. Il est possible de choisir le niveau de difficulté, et les chansons que l’on souhaite jouer.

Il est possible de choisir entre deux options : la tracklist ” built-in ” regroupe toutes les musiques de base du jeu et certains morceaux issus des différents Music Packs. L’option ” All ” permet d’accéder à toutes les chansons disponibles y compris celles de tiers.

Si l’un des joueurs ne possède pas l’une des chansons, il devra toutefois se contenter de suivre la partie en tant que spectateur. Un joueur subira d’ailleurs le même sort s’il est trop mauvais et n’arrive pas à suivre le rythme pendant une partie.

Avant la partie, les joueurs se réunissent dans un lobby. Il est possible de voter pour les chansons que l’on souhaite jouer, de passer en revue les réglages, ou tout simplement de communiquer avec les autres participants.

Les joueurs sont ensuite transportés dans l’arène. Côte à côte, ils doivent trancher les blocs de manière synchronisée au rythme de la musique.

À la fin de la partie, les cinq joueurs sont classés en fonction de leur total de notes manquées, de leur précision ou encore de leur timing. Toutefois, même sans décrocher la médaille d’or, ce mode multijoueur reste très amusant et ajoute une dimension sociale à l’expérience Beat Saber.

Les mods, cartes et chansons personnalisées

La popularité de Beat Saber n’est pas liée uniquement à son contenu de base et à ses nombreux DLC Music Pack. Depuis ses débuts, le jeu a fédéré une vaste communauté de créateurs de mods et de cartes customisées.

Grâce à des plateformes comme Beast Saber, il est possible de télécharger n’importe quelle chanson et de l’intégrer au jeu. Les cartes customisées et les différents mods apportent encore une touche supplémentaire de personnalisation.

Il existe différents outils permettant de créer des cartes personnalisées, comme Mod Assistant ou BeatDrop 2. Ces outils simplifient aussi le téléchargement de cartes créées par d’autres joueurs.

L’intérêt de Beat Saber s’en trouve fortement renforcé, puisqu’elle est possible de jouer sur n’importe quelle chanson. Certains niveaux personnalisés créés par les fans n’ont rien à envier au contenu officiel.

Toutefois, seules les versions PC et Oculus Quest peuvent réellement profiter de telles modifications. Il est impossible de modifier le jeu sur PSVR. Sur Quest, le processus d’installation change fréquemment.

L’éditeur de niveaux

Depuis 2019, un éditeur de niveaux officiel permet de créer vos propres niveaux sur vos chansons préférées. Cette fonctionnalité est très intéressante et permet de laisser libre cours à votre créativité.

Là encore ceci prolonge la durée de vie du jeu et étend son intérêt. L’outil peut être difficile à maîtriser, mais il se révèle extrêmement complet.

Fitbeat : quand Beat Saber permet de faire du sport dans la VR

Beat Saber est un jeu amusant, mais aussi un excellent moyen de faire du sport dans la réalité virtuelle. Les joueurs l’ont vite compris, et dès 2018 certains créaient leurs routines d’entraînement personnelles.

En jouant trente minutes par jour de façon intensive, un joueur américain a réussi à perdre soixante kilos en deux mois. Ce titre est donc un excellent moyen de motivation pour les allergiques à la salle de sport.

Avec l’apparition du COVID-19 et le confinement généralisé dans le monde entier, Beat Saber est devenu pour de nombreuses personnes le seul moyen de continuer à pratiquer un exercice physique. En 2020, une nouvelle chanson intitulée ” Fitbeat “ et spécialement conçue pour le sport a été ajoutée au jeu.

Directement créée par Jaroslav Beck, ancien CEO de Beat Games et désormais focalisé sur l’aspect musical, cette chanson est pensée pour faire bouger les joueurs au maximum.

Le ” VR Fitness ” ou sport en réalité virtuelle est un marché qui se développe, avec des applications comme OhShape, Supernatural ou FitXR. Toutefois Beat Saber fait figure de pionnier dans ce domaine et cet aspect du jeu devrait continuer à se développer.

Beat Saber sur Oculus Quest

Lancé en mai 2019, l’Oculus Quest a pu compter sur Beat Saber pour assurer un lineup de lancement de qualité. Le jeu était disponible dès le premier jour sur ce casque VR, et compte aujourd’hui parmi les plus grands succès de son catalogue.

Sur Quest, Beat Saber révèle tout son potentiel. Avec ce casque autonome, il suffit de revêtir l’appareil pour se plonger directement dans la VR. De plus, le joueur peut utiliser tout l’espace à sa disposition sans avoir besoin de disposer de capteurs externes. Il est même possible de l’emmener en voyage.

L’absence de câbles permet aussi de bouger plus librement. De nouveaux niveaux à 360 degrés ont d’ailleurs été ajoutés.

Ainsi, l’utilisateur peut profiter d’une pause de quelques minutes dans sa journée pour faire un peu de sport et se défouler lors d’une partie de Beat Saber. C’est une véritable synergie avec l’Oculus Quest, qui s’est confirmée fin 2020 avec le lancement du Quest 2.

L’acquisition de Beat Games par Facebook

Fin 2019, constatant l’immense succès de Beat Saber sur les casques Oculus, Facebook a décidé d’acquérir Beat Games. Le développeur tchèque a rejoint Oculus Studio en tant qu’équipe indépendante, toujours basée à Prague.

On ignore pour quel montant le géant américain s’est offert le petit studio. Quoi qu’il en soit, Facebook a promis de continuer à ajouter du contenu et de nouvelles fonctionnalités pour Beat Saber sur toutes les plateformes.

La firme assure aussi qu’elle préservera les possibilités de modding offertes par ce jeu, sans toutefois autoriser le piratage et la violation de droits d’auteurs. Quoi qu’il en soit, le budget illimité de Facebook devrait permettre de nouer des partenaires avec de nombreux artistes de prestige pour de nouveaux DLC Music Pack…

oculus beat games

Beat Saber : le jeu VR le plus vendu avec 4 millions de ventes

En février 2021, Oculus a annoncé que Beat Saber avait franchi le cap des 4 millions de ventes sur Quest, PC et PSVR. En comptant les 40 millions de chansons issues de DLC payants, le titre aurait rapporté environ 180 millions de dollars de revenus à ses créateurs.

Il s’agit désormais incontestablement du jeu VR le plus vendu et l’application de réalité virtuelle la plus populaire à l’heure actuelle. D’autres jeux lancés plus récemment marchent toutefois dans ses traces, à l’instar de Walking Dead : Saints & Sinners déjà vendu à près d’un million d’exemplaires en un an.

Beat Saber face à la concurrence

beat saber 2

En jouant à Beat Saber, la comparaison avec des jeux comme Guitar Hero ou Rock Band s’impose d’elle-même. Comme dans ces jeux, l’objectif est de marquer le rythme de la musique avec la plus grande précision possible.

Cependant, contrairement à ces titres qui se présentent comme des simulations d’instruments, Beat Saber opte pour une approche plus ” sportive “. Il ne s’agit plus de presser les touches d’une fausse guitare, mais de découper les notes à grands coups de sabre. Cette approche radicalement différente est nettement mieux adaptée à la réalité virtuelle, ce qui explique sans doute pourquoi Beat Saber cartonne alors que Rock Band VR a fait un flop.

A l’origine, le titre souffrait la comparaison en termes d’exhaustivité et de prestige de son catalogue de chansons. Cette faiblesse a été corrigée avec l’ajout de nombreux ” Music Packs ” et le travail d’une vaste communauté de modders.

Depuis le lancement de Beat Saber, de nouveaux concurrents ont fait leur entrée sur le marché du VR Gaming. Parmi les meilleurs jeux de rythme en réalité virtuelle, on peut citer Audica par le créateur de Guitar Hero et Rock Band, et Pistol Whip développé par Cloudhead Games.

Conclusion du test de Beat Saber

A la fois simple à prendre en main et difficile à maîtriser, Beat Saber est un jeu idéal pour faire découvrir la VR et qui propose en plus une importante rejouabilité. Le titre parvient en plus à nous faire vivre la musique, à la ressentir dans les moindres détails à mesure que l’on se laisse emporter par la frénésie de la danse du sabre.

Il s’agit aussi d’un excellent moyen de faire du sport en s’amusant, et surtout d’une opportunité de manier des sabres lasers. Un rêve que partagent de nombreux fans de Star Wars, et que Disney ou Lucasfilm n’ont pas encore pris la peine de nous permettre de réaliser.

Pour toutes ces qualités universelles, Beat Saber s’impose incontestablement comme l’un des meilleurs jeux en réalité virtuelle disponibles à l’heure actuelle. Les chiffres de ventes et les notes des joueurs ne mentent pas. On peut toutefois lui reprocher un certain manque de contenu et de diversité, mais ce problème sera sûrement résolu avec la version finale du jeu attendue pour la fin 2018.

[one_half]

Points positifs

  • Un gameplay fun et addictif
  • Simple à prendre en main, difficile à maîtriser
  • Une expérience visuelle et sensorielle
  • De nombreux ” Music Packs “
  • Un mode multijoueur
  • L’éditeur de niveaux
  • Les mods
  • Faites du sport en vous amusant

[/one_half][one_half_last]

Points négatifs

  • Les DLC ” Music Packs ” un peu chers

[/one_half_last]

Amélioration de la qualité du tracking de l’Oculus Touch grâce à Beat Saber

En mal depuis un certain temps, les produits de la gamme Oculus ont su retrouver des couleurs au travers du jeu Beat Saber. En effet, selon les informations publiées par Facebook, un rapport détaillé de la société montre à quel point le jeu de découpage rythmique a modifié son programme de développement. Autrement dit, le jeu Beat Saber a fait découvrir au produit quelques lacunes, qui s’impliquent directement sur le changement de contrôleurs.

En outre, ce n’est qu’une fois joué sur Beat Saber que les développeurs ont réalisé à quel point le suivi de mouvement avait besoin d’amélioration.

Anna Kozminski, responsable du programme logiciel Insight ajoute que ce n’est qu’à ce moment là que les développeurs se sont concentrés sur les différentes méthodes de prédiction. À savoir, où se trouvent les bras d’une personne qu’on ne peut pas voir, ou encore lorsque ces derniers sont perçus, de faire en sorte qu’il apparaisse transparent.

Enfin, la directrice de l’ingénierie de Facebook, Jenny Spurlock affirme qu’ils s’étaient rendus compte, à ce moment, de l’écart entre le Rift et le Quest. Ces derniers ont fini par utiliser la méthode du benchmark statistique, afin de localiser où se trouve le problème. Ils finissent par dire que sans Beat Saber, ils n’auraient pas pu localiser la source du problème.

advertisement

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
resident evil 4 vr

Resident Evil 4 VR : plus de détails révélés

magic leap 2

Magic Leap 2 : une version grand public prévue pour début 2022