in

Visas virtuels : la Barbade annonce l’ouverture de la première ambassade du « métavers»

Barbade ambassade métavers

La petite nation des Caraïbes, la Barbade, a revendiqué l’établissement de ce qu’elle prétend être la première ambassade diplomatique dans le métavers.

L’annonce sur l’ambassade du métavers était peu détaillée. Mais cette semaine, la Barbade a déclaré que les clients obtiendront des services consulaires virtuellement, une fois le projet opérationnel. Les autorités de l’île n’ont pas proposé de date de début. Cependant, elles ont indiqué avoir signé un accord avec la plate-forme métavers Decentraland. Par ailleurs, elles affirment finaliser des accords avec deux autres. Métavers est devenu un mot à la mode pour l’avenir d’Internet.

D’autant plus que Facebook a fait un effort colossal pour construire un monde numérique où les gens se sentent comme s’ils étaient face à face en utilisant la technologie AR. « La Barbade est impatiente de vous accueillir dans son ambassade métavers », a déclaré le sénateur Jerome Walcott, ministre des Affaires étrangères du pays. La Barbade a déclaré qu’elle maintiendrait également des ambassades physiques.

La Barbade et son ambassade métavers, un moyen pour avoir une voix dans l’arène diplomatique

Barbade ambassade métavers

« À certains égards, cette initiative est à la pointe de la technologie et elle est innovante. À d’autres égards, ils sont simplement les premiers acteurs, et c’est bien pour eux. Mais tout le monde va dans cette direction », a déclaré Rabindra Ratan, professeur agrégé en médias et information à l’Université d’État du Michigan.

« C’est un peu comme avoir un nouveau type de site Web. Mais ce site Web existe dans un espace tridimensionnel qui semble un peu incarné. Et vous pouvez y accéder via un casque de réalité virtuelle », a-t-il ajouté.

L’annonce de la Barbade sur l’ambassade dans le métavers et son enthousiasme pour cette technologie est un moyen pour elle d’avoir une voix dans l’arène diplomatique. C’est ce qu’a noté ses dirigeants politiques. Dans la même veine technologique, El Salvador, pays d’Amérique centrale, a adopté le bitcoin comme monnaie officielle aux côtés du dollar en octobre.

Quant au métavers, il existe déjà sous certaines formes. On cite notamment les mondes virtuels liés aux plateformes de jeux vidéo, comme Roblox. Mais Facebook, le plus grand réseau social au monde, qui a rebaptisé sa société mère Meta, parie gros sur l’idée. D’ailleurs, il a annoncé son intention d’embaucher 10000 personnes en Europe pour travailler sur la construction de cette technologie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *