Internet VR et AR – La réalité virtuelle et augmentée transforme le web

internet vr

Internet occupe une place de plus en plus importante dans nos quotidiens. Grâce à cet outil formidable, les êtres humains du monde entier sont connectés en permanence. Pourtant, depuis sa création, le web n’a jamais réellement changé. Et si, grâce à la réalité virtuelle, nous pouvions réellement nous immerger sur internet VR, surfer sur le net au sens propre du terme, arpenter la toile de manière littérale ? Découvrez comment la réalité virtuelle transforme Internet.

Internet VR : la réalité virtuelle rend la navigation plus confortable et transforme le web design

Beaucoup d’entre nous naviguent sur internet par le biais d’un écran de laptop, entouré d’objets qui traînent, de restes de nourriture et de câbles emmêlés dans la pénombre d’une chambre moite. Avec un casque de réalité virtuelle, il est possible de visualiser le web sur un immense écran virtuel aux dimensions équivalentes à celles d’un écran de cinéma, sans rien autour. De plus, les informations peuvent être affichées d’une façon inédite. Les designers web pourront laisser libre cours à leur imagination pour inventer le web de demain.

Internet VR : et si Internet devenait un monde virtuel ?

Depuis sa création, Internet se présente sous la forme d’une interface en deux dimensions, regroupant principalement du texte, des images et des vidéos. Toutefois, dans un futur proche, grâce à la réalité virtuelle, Internet pourrait devenir un véritable monde virtuel. Les utilisateurs pourraient évoluer sous la forme d’avatars, comme dans un jeu vidéo, et les sites internet deviendraient des lieux matérialisés en 3D. Un tel concept n’est pas sans rappeler la saga Matrix, dans laquelle notre réalité s’avère être une simulation informatique. De même, on peut citer le jeu Second Life, dans lequel certains commerçants en ligne ont fait fortune en ouvrant un magasin physique au sein du monde virtuel.

Cet Internet VR offrirait de nombreuses possibilités. Plutôt que de laisser les informations défiler devant leurs yeux, les internautes auraient l’occasion de vivre une expérience immersive, de partager leurs propres expériences en temps réel, de communiquer comme dans la vie réelle ou encore de ressentir des stimulations sensorielles. Bien entendu, de nombreuses personnes seraient probablement réfractaires à une telle transformation du web. Il n’est pas difficile d’en percevoir les aspects négatifs. Alors que beaucoup de gens passent déjà trop de temps sur le web, certains perdraient probablement la notion de la réalité et resteraient enfermés dans ce monde virtuel. Toutefois, du moment que cette expérience de navigation immersive reste une simple option, sans pour autant remplacer le web traditionnel, ce problème semble secondaire.

WebVR : la réalité virtuelle intégrée aux navigateurs web

Créé par Google, WebVR est un standard permettant d’expérimenter la réalité virtuelle depuis n’importe quel navigateur. L’objectif de ce projet est de permettre à tout le monde de se lancer dans des expériences en réalité virtuelle avec n’importe quel casque VR, du simple Cardboard au HTC Vive en passant par les appareils Windows Mixed Reality. Concrètement, il s’agit d’une API Javascript permettant aux développeurs de créer des applications VR accessibles depuis tous les navigateurs.

Il s’agit d’une option très intéressante pour les développeurs, car WebVR offre davantage de visibilité que n’importe quelle plateforme de réalité virtuelle. Pour l’heure, WebVR regroupe des jeux très simples, comme un simulateur de tennis de table, ou encore des applications visuelles sans possibilité d’interaction. Il est probable que la plateforme s’améliore au fil du temps et propose des applications de plus en plus sophistiquées. Oculus supporte également cette initiative avec son navigateur VR Carmel, actuellement disponible en preview pour les développeurs.

En 2017, l’API WebVR a été implémentée aux navigateurs Mozilla Firefox, Microsoft Edge, et Oculus et Samsung Internet pour Gear VR. Les frameworks VR A-Frame et ReactVR ont gagné une popularité massive. Des outils comme PlayCanvas, Vizor, WebVR Studio et Sketchfab ont été lancés pour les développeurs. Autant dire que la réalité virtuelle sur le web a le vent en poupe.

WebXR : la réalité mixte sur les navigateurs web

mozilla webxr

En octobre 2017, Mozilla a annoncé WebXR, un nouveau programme de développement pour la réalité mixte sur le web. Ce programme vise à permettre d’utiliser aussi bien a réalité virtuelle que la réalité augmentée sur le web. Mozilla considère en effet que la réalité augmentée sur le web accuse un retard conséquent par rapport à la réalité virtuelle.

Entre les casques VR, les casques AR comme le Meta 2, les frameworks mobiles comme Google ARCore et Apple ARKit, ou les casques AR autonomes comme le Microsoft Hololens, le marché est bien trop fragmenté. Cette API WebXR vise à résoudre ce problème. Dans un premier temps, l’organisation souhaite faire en sorte que tous les appareils, frameworks et outils de développement puissent fonctionner ensemble pour que les développeurs puissent utiliser de nombreuses méthodes différentes pour proposer des expériences immersives sur le web. Une application iOS WebXR Viewer permettant de visualiser les expériences créées avec WebXR a également été lancée.

Google Chrome veut intégrer la réalité augmentée sur le web

google chrome ar

En janvier 2018, Google a dévoilé son projet expériemental visant à intégrer des fonctionnalités de réalité augmentée au navigateur web Chrome pour mobile et desktop. Ceci permettrait aux designers, médias et autres créatifs de créer des objets virtuels en 3D et de les intégrer directement à des sites internet. Ces objets pourraient aussi être téléchargés sur mobile pour permettre aux utilisateurs de les superposer à leur environnement réel. Ces derniers sont ainsi en mesure d’observer un modèle 3D sous toutes ses coutures en tournant autour dans leur salon, par exemple.

La réalité augmentée sur le web pourrait être utilisée dans de nombreux domaines, allant de l’éducation au divertissement. Par exemple, en chargeant simplement la page Wikipedia sur les premiers pas de l’Homme sur la lune, il serait possible de faire apparaître un modèle 3D d’un astronaute dans la salle de classe. La Web AR pourrait aussi être un formidable outil pour les avertisseurs, qui pourraient créer des publicités engageantes en réalité augmentée et les intégrer directement aux sites web.

Internet VR : top des meilleurs navigateurs web en réalité virtuelle

Il existe d’ores et déjà de nombreux navigateurs web en réalité virtuelle. Ces navigateurs permettent de surfer sur internet par le biais d’un casque VR. Ils sont conçus et optimisés pour cet usage, et proposent une interface adaptée à la réalité virtuelle.

SuperMedium, un navigateur internet dédié à WebVR

Contrairement aux navigateurs Web VR comme Samsung Internet ou Oculus Browser, SuperMedium ne cherche pas à proposer aux utilisateurs de naviguer sur le Web traditionnel en réalité virtuelle. Ce navigateur permet avant tout de naviguer entre les différentes expériences 3D créées avec WebVR.

Le principal avantage de la réalité virtuelle sur le Web et de pouvoir lancer les applications sans avoir à les télécharger. Ainsi, ce navigateur exploite pleinement cet avantage en permettant aux usagers de lancer des expériences en réalité virtuelle d’un simpe clic. SuperMedium est pour l’instant uniquement compatible avec Oculus Rift et HTC Vive, mais la compatibilité Windows Mixed Reality sera peut-être ajoutée par la suite.

Samsung Internet, le navigateur Web du Gear VR

Le Samsung Gear VR permet principalement de jouer à des jeux vidéo en VR et de regarder des films. Toutefois, l’appareil permet également de naviguer sur internet VR, et Samsung a développé un navigateur prévu à cet effet baptisé Samsung Internet for Gear VR. Cette application permet de naviguer sur le web de façon confortable. Elle permet notamment d’accéder à YouTube ou Facebook pour visionner du contenu en 3D à 360 degrés ou tout simplement de consulter des sites en 2D sur un écran virtuel géant. Il est possible d’importer des marque-pages et de gérer plusieurs onglets. La reconnaissance vocale est intégrée, au même titre qu’un Gaze Mode permettant de contrôleur le navigateur par le regard.

Google Chrome VR, le navigateur Web VR de Google

google chrome vr

Depuis septembre 2017 et la mise à jour 61, le navigateur Google Chrome est compatible avec la réalité virtuelle. Les utilisateurs peuvent désormais naviguer sur les sites web 2D traditionnels avec leur casque VR, et consulter du contenu 3D créé avec WebVR ou WebXR. Malheureusement, cette compatibilité est réservée aux casques VR Google Daydream. Or, pour l’heure, aucun casque Daydream n’est disponible en France.

MozVR, le navigateur Web VR de Mozilla

MozVR est un navigateur internet VR compatible avec Firefox et Chromium. Il permet de naviguer en réalité virtuelle sur Oculus Rift. Il se présente comme un add-on pour les deux navigateurs en question, et permet d’accéder au portail de contenu VR de Mozilla sous la forme d’une galerie 3D. Pour l’heure, ce contenu est toutefois très limité mais offre un aperçu de ce que pourraient être les expériences VR sur le web. La plupart de ces expériences peuvent être visionnées à l’aide d’un casque Cardboard.

JanusVR, le navigateur qui transforme internet en monde virtuel

JanusVR propose d’expérimenter le web de façon immersive. Sur ce navigateur internet VR, les liens sont des portails, et les pages sont des salles. Ce contenu peut être exploré à plusieurs, aux côtés des avatars d’autres utilisateurs. Les images sont disposées au sein de ces environnements générés de façon dynamique, qui peuvent être édités directement depuis l’application. Du contenu 3D peut être ajouté à l’aide de tags HTML. Pour l’heure, l’expérience est encore loin d’être impressionnante visuellement, mais offre un aperçu de ce que pourrait être l’internet VR du futur.

FullDive VR, le navigateur Web VR agnostique

Si vous n’avez pas de Samsung Gear VR, le navigateur 3D FullDive VR se présente comme une alternative à Samsung Internet for Gear VR. La version standard de cette application permet de naviguer sur internet au sein d’un environnement en réalité virtuelle, et d’entrer du texte par le biais d’un clavier virtuel ou de commandes vocales. La version complète offre davantage de fonctionnalités, mais rien de réellement indispensable.

Oculus Browser pour Gear VR, le navigateur Web VR mobile d’Oculus

oculus web browser

Oculus Brower est le navigateur web d’Oculus poru le Samsugn Gear VR. Il est conçu pour offrir une expérience de navigation web optimale dans la réalité virtuelle.Les textes, les images, les vidéos des sites web en 2D profitent d’une précision amplifiée pour un meilleur confort. Par ailleurs, les performances sont optimisées pour permettre à l’utilisateur de consulter le contenu 3D créé avec WebVR dans les meilleures conditions possibles.

SteamVR Web Browser, le navigateur Web natif du HTC Vive

Outre un large catalogue de jeux en réalité virtuelle, SteamVR propose également un navigateur internet VR en 3D de qualité. Ce navigateur est directement accessible depuis la bibliothèque d’applications en utilisant le HTC Vive. Il permet notamment d’afficher n’importe quel contenu web ou de visionner des vidéos, et prend en charge Adobe Flash. Sa principale qualité est la facilité avec laquelle il permet de passer d’un jeu vidéo à internet sans avoir besoin de fermer les applications.

  • Zoom H3-VR
    Zoom H3-VR, Enregistreur mobile à canaux multiples, Permet la création facile d'enregistrements audio spacialisés, Enregistrement et traitement de matériel audio 360° pour les contenus VR, AR et réalité augmentée, 4 microphones intégrés dans un arrangement Ambisonics, 3 modes d'enregistrement : Ambisonics,

1 commentaire

  1. Pour un Gear VR, quelles sont les différences entre Samsung VR ou Oculus Browser, grosso modo ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *