AppliedVR
in

AppliedVR obtient un important financement pour l’approbation de sa technologie VR de gestion de douleur

AppliedVR souhaite obtenir l’approbation de la FDA, l’autorité américaine qui approuve les médicaments, pour sa technologie VR de gestion de douleur. Pour cela, la startup a lancé une ronde de financement. Celle-ci lui a permis d’obtenir un financement d’environ 24,5 millions d’euros.

Parmi les investisseurs de sa ronde de financement, AppliedVR compte F-Prime Capital, Sway Ventures et JAZZ Venture Partners. Il y a aussi Cedars-Sinai, Magnetic Ventures et GSR Ventures. À ce jour, les fonds levés atteignent environ 29,6 millions d’euros. A part l’approbation de sa technologie VR de gestion de douleur, ce cycle d’investissement permettra à la startup de lancer d’autres projets.

AppliedVR

AppliedVR : plusieurs projets à financer

La technologie VR de gestion de douleur d’AppliedVR est basée sur la thérapie comportementale et cognitive. Son approbation est encore en attente, mais en même temps, la startup travaille sur d’autres projets.

En fait, elle souhaite également utiliser son dernier cycle d’investissement pour développer ses produits et ses différentes équipes cliniques, commerciales et marketing. Parmi les produits de la société, on compte, entre autres, la solution EaseVRx.

La FDA a récemment sacré cette dernière dispositif révolutionnaire. Elle sert ainsi à traiter la fibromyalgie résistante et la lombalgie chronique réfractaire. Pour cela, elle est basée sur la formation à la pleine conscience et aux thérapies comportementales et cognitives.

Des médicaments numériques livrables en toute sécurité

AppliedVR

Selon le PDG et cofondateur d’AppliedVR Matthew Stoudt, la douleur chronique est à la fois fréquente, affaiblissante et complexe à traiter. De plus, son traitement est souvent coûteux. Sa société veut alors démontrer que la technologie VR peut être un analgésique puissant permettant d’en venir à bout.

Il faut dire que la pandémie de coronavirus actuelle lui a permis de le faire. Effectivement, la demande de médicaments numériques a connu une flambée. Il ne faut pas oublier que ces derniers peuvent être livrés aux patients en toute sécurité.

À noter que pour mener à bien ses projets, la startup a travaillé avec plusieurs organisations de santé réparties dans le monde. Elle n’a pas d’ailleurs manqué de déclarer qu’elle a déjà aidé pas moins de 60 000 patients à gérer leurs éventuelles douleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *