Accueil / Produits / Casque VR / Samsung Gear VR / Médecine – Les jeux en VR peuvent faire oublier la douleur

Médecine – Les jeux en VR peuvent faire oublier la douleur

douleur vr médecine

Depuis de nombreuses années, les chercheurs en médecine expérimentent les façons d’utiliser la réalité virtuelle pour atténuer la douleur des personnes hospitalisées. La VR se présente en effet comme une alternative aux painkillers, les effets secondaires et l’addiction en moins.

Grâce à l’amélioration des casques VR et à la baisse des prix liés à la démocratisation de cette technologie, ce projet utopique se concrétise enfin. L’immersion et l’engagement procurés par les jeux en réalité virtuelle permettent tout simplement de distraire les patients pour leur faire oublier la douleur.

Cette méthode s’avère très utile et efficace lors de procédures médicales très douloureuses, comme le nettoyage d’une brulure. Selon David Patterson, professeur de psychologie à l’Université de Washington, les utilisateurs de jeux VR pensent moins à la douleur et la ressentent moins.

Des expériences menées depuis les années 90

Au début des années 90, Patterson a travaillé avec le chercheur Hunter Hoffman, pour tester les vertus d’un jeu intitulé SnowWorld sur les patients atteints de brulures. Dans ce jeu, les patients sont immergés dans un monde couvert de neige, et doivent lancer des boules de neige sur des bonshommes de neige.

Les patients ayant participé à l’expérience ont affirmé qu’ils ressentent moins la douleur. Des affirmations confirmées par les imageries cérébrales récupérées par Hoffman et Patterson. Les parties du cerveau associées à la sensation de douleur sont moins actives quand l’utilisateur est dans la réalité virtuelle.

La clinique pour enfants de Los Angeles utilise le Gear VR pour distraire ses patients

therapie-vr

Jeffrey Gold, directeur de la Pediatric Pain Management Clinic à l’hôpital pour enfants de Los Angeles utilise ce recours sur ses jeunes patients. La clinique s’en remet à divers jeux Samsung Gear VR pour distraire les enfants pendant les procédures douloureuses et stressantes comme les prises de sang.

Par exemple, le jeu Bear Blast place le joueur sur un rail. En orientant sa tête vers des ours virtuels, l’utilisateur lance automatiquement des boules de neige sur ces animaux sauvages. Selon Gold, la VR au-delà de la simple distraction. Il s’agit d’une véritable inhibition. La capacité naturelle de l’être humain à surmonter la douleur est réveillée par l’engagement dans une autre tâche.

AppliedVR, spécialiste des jeux vidéo de gestion de la douleur

appliedvr

Cependant, tous les jeux ne sont pas adaptés à la médecine. La clinique de Gold travaille en collaboration avec une startup intitulée AppliedVR, spécialisée dans la création de jeux en VR thérapeutiques.

Selon Matthew Stoudt, CEO de AppliedVR, les jeux de gestion de douleur doivent sortir du cycle traditionnel « mourir / recommencer » habituel des jeux vidéo ordinaires. L’attention de l’utilisateur doit rester sollicitée pour le détacher de la douleur.

Ainsi, dans Bear Blast, le joueur ne peut pas perdre. En revanche, les niveaux deviennent progressivement plus difficiles. De cette façon, le patient reste concentré tout au long de la procédure.

Une technologie bientôt accessible à tous les acteurs de la médecine

Grâce aux avancées techniques effectuées dans le domaine de la VR, le matériel qui coûtait jadis plusieurs dizaines de milliers de dollars est désormais accessible pour quelques centaines. Par conséquent, la réalité virtuelle pourrait bientôt être utilisée couramment pour la réduction de la douleur dans le domaine de la médecine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *