in ,

Comment améliorer la cybersécurité en AR et VR ?

ameliorer cybersecurite ar vr

Si la VR et la AR présentent des avantages incroyables, des processus de cybersécurité doivent être développés pour les améliorer. De fait, ces technologies laissent au cybercriminel des possibilités de piratages.

Aussi bien pour les entreprises que pour les utilisateurs individuels, le danger reste réel en ce qui concerne la VR et la AR. En effet, les cyberpirates vont tout faire pour trouver des moyens d’exploiter ces nouvelles technologies à leur avantage. Ainsi, voici quelques stratégies de cybersécurité à mettre en œuvre.

Ne pas communiquer d’informations personnelles

La meilleure façon de rester en sécurité tout en tirant profit des avantages de la VR et la AR consiste à ne pas divulguer des informations trop personnelles. En effet, la création d’un compte avec une adresse électronique ne pose aucun problème. Cependant, il ne faut pas configurer sa carte de crédit, à moins de faire un achat explicite.

Examiner les politiques de confidentialité

Il est parfois facile d’ignorer les longues politiques de confidentialité des données ou les conditions générales. Mais pour améliorer la cybersécurité en ce qui concerne la VR et la AR, il faut essayer de répondre aux questions suivantes :

  • Comment les entreprises AR et VR stockent-elles les données ?
  • Partagent-elles les données avec des tiers ? 
  • Quel type de données partagent-elles et collectent-elles ?

Utiliser un VPN

Une façon de préserver la confidentialité des identités et des données sur le web est d’utiliser un service VPN. Ainsi, si des informations sensibles doivent être divulguées, l’utilisation d’un VPN permet d’améliorer l’expérience en VR et AR. Comment ? En protégeant contre la violation de ces informations.

Un cryptage avancé et une adresse IP modifiée fonctionnent ensemble pour préserver la confidentialité de l’identité et des données. Avec les évolutions de la AR et de la VR, il semble que le modèle VPN va se développer au sein de ces réalités technologiques.

Maintenir le micrologiciel à jour

Pour les casques VR et les objets AR, il est essentiel de maintenir le micrologiciel à jour. En plus d’ajouter de nouvelles fonctionnalités et d’améliorer celles qui existent déjà, les mises à jour permettent de corriger les failles de sécurité.

Utiliser un logiciel antivirus complet

En général, la meilleure façon de rester en sécurité en ligne consiste à utiliser une solution de cybersécurité proactive. Celle-ci offre une protection solide contre les diverses menaces en ligne. On parle ici notamment des virus, des logiciels malveillants, des rançongiciels et des logiciels espions. Cela concerne également le phishing et d’autres menaces émergentes pour la sécurité sur Internet.

D’autres moyens éprouvés pour améliorer la sécurité 

Voici des conseils pratiques pour renforcer la cybersécurité autour des systèmes VR/AR :

  • Mettre en place une messagerie sécurisée entre les appareils VR/AR et un système de contenu centralisé.
  • Crypter les connexions entrantes et sortantes vers et depuis les appareils VR/AR et un système de contenu centralisé.
  • Utiliser des mécanismes d’identité et d’authentification appropriés entre les agents (appareils VR/AR). La mise en place d’un écosystème centralisé pour gérer les communications des agents avec le serveur principal.
  • Protéger les applications VR/AR et les micrologiciels résidant sur les dispositifs.
  • Valider l’intégrité et la pertinence du contenu VR/AR.
  • Appliquer la détection de l’altération et la protection des dispositifs et des microprogrammes.
  • Stocker en toute sécurité les clés et les données en appliquant certains concepts de sécurité des données. Par exemple, il peut s’agir de cryptage ou de filtrage des données.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.