in

ZeratoR : tout savoir sur le streamer

ZeratoR

Si vous faites partie de la nouvelle génération accro à la plateforme en ligne de streaming Twitch, vous connaissez très certainement ZeratoR. L’homme est dans la liste des streamers français les plus connus et les plus anciens. Il est aussi vidéaste, entrepreneur et animateur hors pair. Mais qui est-il réellement ?

Adrien Nougaret, plus connu sous le pseudonyme de Zerator, est une grande figure dans le monde du jeu vidéo en France. En quelques années seulement, il a réussi à avoir plusieurs casquettes. Il est à la fois animateur, vidéaste, entrepreneur, organisateur d’événement et streamer. Il collectionne les professions comme vous collectionnez des cartes Pokémon. De plus, il est à la tête de nombreux projets de grande envergure.

En outre, Adrien Nougaret a le respect de toute une communauté et suscite le respect et l’admiration. Comment le français a t-il fait son chemin ? Quels sont ses différents projets ? Nous nous faisons un plaisir de vous dresser le portrait de ce Montpellier.

Adrien Nougaret alias ZeratoR : origines, enfance, études

Adrien Nougaret est né à Montpellier, en France, le 1er mars 1990 (32 ans). Son père est informaticien, tandis que sa mère dirige une garderie. Il a commencé à jouer aux jeux vidéos quand il avait un peu moins de 10 ans. En réalité, il avait l’habitude de regarder son grand frère (lui aussi fan de gaming) jouer. Il s’y est donc mis tout naturellement, et cela s’est fait très progressivement. A ce moment-là, il se lançait sur des jeux comme Quake ou Doom, avant d’embarquer sur le Nintendo.

Après avoir obtenu son bac scientifique, il a décidé d’alterner l’université avec des écoles privées. Et il finit par avoir un bacc+2. Il s’est lancé dans un BTS en informatique en alternance. C’est ainsi qu’il apprend à découvrir le monde du travail. Ses études terminées, il travaille pour une entreprise spécialisée dans les jeux vidéo, le Millenium. Adrien Nougaret y a obtenu son premier CDI dédié au gaming. Il occupait alors le poste de chef de projet et créait des vidéos sur YouTube.

L’origine du pseudonyme Zerator

Dès son plus jeune âge, Adrien Nougaret est passionné de la série de jeux vidéo StarCraft créée par Blizzard Entertainment. L’un des héros du jeu est nommé Zeratul. Nougaret l’adopte comme pseudonyme mais le déforme en Zerator. Ce dernier fait référence à la série de bande dessinée humoristique belge, Kid Paddle, où les noms des méchants de fiction sont parodiés, en les faisant terminés par « or ».

Et depuis 1998 à nos jours, Nougaret porte ce pseudonyme. Il est à remarquer que Zerator n’est pas le seul à choisir un pseudonyme pour se faire connaître sur les plateformes. Il suffit d’aller sur Twitch ou d’autres plateformes pour s’en rendre compte. Cette pratique étant très plébiscitée. Vous trouverez à priori des streamers français célèbres avec des pseudos tels que Squeezie, Doigby, Gotaga ou Trinity. Pour créer leur pseudonyme, chacun d’eux s’est appuyé sur leurs sources d’inspiration.

La naissance de Zerator

Avant de se lancer dans le streaming et de devenir une star sur Twitch, Zerator travaillait dans un cyber café, un milieu proche de celui de sa passion. Selon ses dires, il y était rémunéré avec du matériel informatique. En 2010, après la rentrée en FAC puis en BTS, il suivait régulièrement l’actualité e-sport.

En visionnant un stream d’un commentateur du jeu Starcraft 2 pour la team AAA (Against All Authority), il se rend compte que ce dernier manquait cruellement de vivacité et d’enthousiasme. Il contacte ainsi le site et propose ses services comme commentateur. Il commence à faire des recherches et essaie de commenter une compétition comme les commentateurs de foot espagnols à la radio. Sa vivacité, son éloquence et son humour ne laisse personne indifférente et de plus en plus de monde viennent alors pour l’écouter.

Il se met de plus en plus à streamer au sein de la structure AAA. Il acquiert petit à petit une renommée. A la fin de l’année 2010, il rejoint l’équipe de Millenium, une marque connue pour les jeux vidéo compétitifs et l’esport, qui l’embauche en CDI. L’année suivante, Adrien Nougaret intègre la startup GameCreds où il travaille en tant que commentateur.

Cette période marque également le lancement de sa chaine Youtube. En 2013, notre homme lance une campagne de financement participatif et récolte 30 000 euros (10 fois supérieur à l’objectif initial), ce qui lui permet de créer une web TV indépendante. Zerator quitte Millenium et rejoint Eclypsia en octobre 2013.

Zerator devient indépendant

C’est en janvier 2015 que Zerator devient tout à fait indépendant et prend son envol. C’est ainsi qu’il lance la ZT Production, sa société de production. Il crée aussi sa chaine Twitch et y devient peu à peu une personnalité incontournable. Il rediffuse également ses émissions sur Youtube.

ZeratoR devient streamer et hébergeur sur Twitch. En plus de jouer à plusieurs jeux sur sa chaîne principale, en solo ou à plusieurs, il est également commentateur de compétition, il lance ses propres émissions et possède son propre studio de jeux indépendant.

En 2020, il s’est intéressé de près à Valorant lors de la sortie de la version bêta et a initié le lancement du site Web Mandatory.GG. Par la suite, il a commenté les différents tournois organisés par Mandatory, ainsi que l’Open Cup Valorant de l’Occitanie Esports entre autres. Lors du Valorant Open Tour France, ZeratoR fera partie des 4 casters de cette compétition dès les premiers tournois qualificatifs le 8 mai.

Notons que ce youtubeur/streamer français ne joue pas pour la compétition. Mais chaque année, il crée des maps pour mettre en place sa compétition : la ZrT Trackmania Cup.

A propos de la ZrT Trackmania Cup

La ZrT Trackmania Cup est une compétition professionnelle en France organisée par Zerator. C’est sans aucun doute l’un des événements annuels majeurs du jeu et de l’esport dans ce pays. En 2016-2019, la Trackmania Cup s’est déroulée dans plusieurs villes françaises, dont Lyon, Toulouse et Strasbourg, et en 2022, l’événement a été accueilli par l' »Accor Arena » à Paris.

Les événements hors ligne passés de la série ont attiré quelques milliers de personnes, mais cette fois, les organisateurs ont atteint une fréquentation record de 15 000 personnes. Plus de 2 000 participants ont pris part au dixième anniversaire de la Trackmania Cup, dont seulement 16 joueurs, répartis en paires, ont atteint la finale. Les e-athlètes français, représentés dans les finales LAN par 12 joueurs, ont traditionnellement obtenu les meilleurs résultats lors des qualifications.

Au cours des deux dernières années, le tournoi s’est déroulé en ligne en raison du coronavirus, mais en 2022, l’événement est revenu au format LAN habituel et a fait sensation.

Le Z Event, un projet caritatif francophone dirigé par Zerator

Le Z Event est un événement à but caritatif créé par Adrien Nougaret et Alexandre Dachary (respectivement connus sous les pseudonymes ZeratoR et Dach). L’objectif est de réunir des streamers français pour récolter des dons et soutenir une association caritative. Il est hébergé sur la plateforme de streaming Twitch.

L’événement se déroule physiquement dans le département de l’Hérault, plus précisément à la Sud de France Arena de Montpellier. Il est retransmis sur le site de streaming Twitch. Tous les créateurs présents diffusent successivement un flux vidéo. Le contenu est majoritairement dédié aux jeux vidéo, mais aussi à des discussions ou des événements physiques tels que des défis, des concours, des quizz ou des karaokés.

La première édition a eu lieu en 2016 sous le nom de Project Avengers. L’événement a profité, successivement, Save the Children, Croix-Rouge française, Médecins Sans Frontières, l’Institut Pasteur, Amnesty International, Action contre la Faim et quatre associations distinctes agissant dans la protection de l’environnement lors de l’édition 2022.

L’événement a collecté plus d’argent que tout autre événement de jeu vidéo français. Au cours du flux 2021, Z Event a levé 10 millions d’euros (11,7 millions de dollars), un record mondial. Au total, entre 2016 et 2022, ces événements ont permis de récolter plus de 31,2 millions d’euros soit près de 34,6 millions de dollars.

Le Fight for Sub, un tournoi pour les streamers professionnels

Le Fight For Sub (FFS), lancé par Zerator, est une compétition entre streamers, avec l’objectif de finir en premier. Tous les autres participants doivent ainsi s’abonner à la chaine Twitch de celui qui gagne la compétition. Le défi a lieu au moment d’une compétition de jeux, orchestré par Zerator lui-même. PUBG (Player Unknown’s BattleGrounds) est le jeu sélectionné pour les premières éditions.

La dernière édition de février s’est tenue sur PlayerUnknown’s Battleground. Il faut dire que dans le cadre de cet événement e-sport, les différents streamers parviennent à tisser des liens avec leur communauté respective.

La ZLAN, un événement multi-gaming à l’image de Zerator

La ZLAN est une importante compétition multi-gaming de France, en réseau local (LAN) lancé en 2019. Les participants sont constitués de streamers Twich et de joueurs amateurs tirés au sort. La première édition a confronté 196 joueurs. Ces derniers se sont affrontés en duo sur 10 jeux vidéo. La dernière édition s’est tenue du 8 au 10 avril 2022, avec un pic d’audience à 325 000 spectateurs. En 2019, Zerator lance également deux éditions du GamePass Challenge.

Unexpected, le studio de développement de jeux de Nougaret

Basé à Montpellier, le studio de développement de jeux Unexpected a été fondé en 2016. En début 2019, il a lancé le free-to-play Dwarf. Le jeu (en solo ou multijoueur) vous met dans la peau d’un nain et vous propose des mini-jeux divertissant et remplis de rebondissement. Malheureusement, en raison du peu de nombres de joueurs actifs, le studio a dû fermer les serveurs du jeu.

Le studio a également sorti INside en janvier 2020. Le jeu solo en 2D vous entraine dans l’histoire d’une famille française à travers plusieurs époques. Il s’agit donc d’un petit retour aux sources et celui-ci remporte le succès. « As far as the eye » est le troisième jeu du studio. Toutefois, ce jeu de gestion de ville nomade au tour par tour a été publié par Goblinz Studio.

Zerator conseille aux jeunes qui souhaitent se lancer de « ne jamais faire ça à plein temps au départ. Beaucoup se renseigner et voir dans quoi on se lance avant d’y aller ». Sa principale source de motivation ? « Les autres. C’est un peu cliché mais je regarde toujours ailleurs pour voir ce qui se fait ». a-t-il déclaré.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.