in

Zebra Labs entraine les célébrités et les artistes dans le metaverse

Zebra Labs entraine les célébrités et les artistes dans le metaverse

Le fournisseur de services de divertissement, Zebra Labs, crée des célébrités virtuelles. Pour développer sa vision du metaverse, l’entreprise a récemment levé 5 millions de dollars.

Zebra Labs, une startup cofondée par des vétérans de l’industrie des médias, du divertissement et de la technologie, repousse les limites du divertissement numérique. Elle crée des avatars de célébrités et amène des artistes dans le metaverse.

En juin, on pouvait voir une vidéo produite par Zebra Labs, dans laquelle le chanteur chinois Wowkie Zhang rencontrait un personnage virtuel dans un univers coloré. Sur l’air accrocheur de cette célébrité, l’avatar faisait des mouvements hip-hop. Il se parait d’un sweat surdimensionné noir et jaune. Il faut souligner que celui-ci n’est pas une création unique.

En effet, la startup le transforme en un élément de propriété intellectuelle réutilisable. Cela signifie qu’il est possible de l’acquérir en tant que NFT. En outre, il peut être utilisé dans d’autres occasions virtuelles. Selon le PDG de l’entreprise, Scarlett Li, Zebra Labs attend le retour du marché haussier pour lancer le projet NFT.

Zebra Labs veut « créer une propriété intellectuelle profondément intégrée au contenu » et « gérer des idoles virtuelles comme des célébrités », déclare Li.

Zebra Labs, une plateforme metaverse mise en place d’ici 2023

Zebra Labs tire des revenus en créant un public pour ses idoles. Cela se fait à travers des images, des publications sociales et des courts métrages. La startup monétise à son tour la base de fans. Scarlett Li pense que les NFT offrent de nombreuses possibilités. Pour elle, c’est un moyen d’impliquer des fans. En outre, ils permettent une source de revenus plus directe aux artistes.

En Chine, les grandes plateformes comme Tencent et NetEase allouent le trafic des utilisateurs aux artistes qui possèdent déjà beaucoup de fans. De ce fait, pour « bien vivre en tant qu’artiste, il est impératif d’avoir un million de followers », souligne Li. Elle pense que les NFT vont changer cela.

La perspective de concerts en ligne est une excellente alternative selon Li. En outre, cette dernière a déclaré que Zebra Labs est en pourparlers avec des sociétés de jeux. Le but est de réaliser des concerts virtuels pour des artistes chinois dans un jeu de type Minecraft. Une plate-forme metaverse est aussi prévue d’ici 2023.

Pour développer sa vision du metaverse, Zebra Labs a levé 5 millions de dollars. Le financement a vu la participation de NetDragon et de Sumitomo, l’un des plus anciens conglomérats industriels japonais. La société de capital-risque SOSV soutient également la startup.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.