palmer Luckey réalité virtuelle sytème nerveux
in

Palmer Luckey veut une réalité virtuelle interagissant avec le système nerveux

Et si l’avenir de la réalité virtuelle se trouvait à l’intérieur du corps humain ? C’est en tout cas la vision de Palmer Luckey qui veut la relier au système nerveux. Une idée originale de la part de l’inventeur de l’Oculus Rift. 

Génie inventeur de l’Oculus Rift dans son garage, Palmer Luckey connaît sans aucun doute la définition d’une bonne idée. Mais le fantasque inventeur, en roue libre depuis son éviction de Facebook en début d’année va peut-être parfois trop loin. Difficile de démêler la génie de la folie dans cette interview où il imagine un futur potentiel de la réalité virtuel tout en portant un bikini.

Une fusion homme-machine pour la VR

palmer luckey bikini

Et si votre casque de réalité virtuelle était directement connecté à votre système nerveux ? C’est la nouvelle idée de Palmer Luckey, l’inventeur de l’Oculus Rift. Dans une interview, menée en bikini et baptisée « AVRS HentaiVR Pool Party with Palmer » à Tokyo, il a livré sa vision de ce qui pourrait être une véritable innovation.

« C’est l’une des choses avec lesquelles je suis en train d’expérimenter, des implants pour la réalité virtuelle capable de stimuler le système nerveux pour procurer un sens du toucher et vous permettre de vous déplacer en réalité virtuelle sans vraiment bouger. Mais, même si vous faites ça, je pense que nous aurons toujours besoin de porter des casques de réalité virtuelle parce que le nerf optique, le lien entre les yeux et le cerveau, représente tellement d’informations, tant de bande passante que je ne pense pas que des implants puissent le faire mieux qu’un bon casque ». Il semble toutefois avoir de grandes difficultés à trouver des médecins prêts à lui insérer ses implants comme il l’explique sur Twitter.

Palmer Luckey, un personnage controversé

Revive jeux oculus sur htc vive palmer luckey

Il a été contraint et forcé de quitter Facebook après que les médias aient révélé qu’il finançait un groupe pro-Trump connu pour ses attaques de trolls racistes et sexistes contre Hillary Clinton pendant la campagne présidentielle américaine. Depuis, il se livre notamment à des petites prédictions et participe à de nombreuses conférences. Si, pendant un temps, beaucoup ont cru que ce serait peut-être lui qui achèterait la division réalité virtuelle de Vive, c’est finalement Google qui a raflé la mise.

L’homme semble avoir tourné la page d’Oculus. « Je ne me vois pas comme un homme d’Oculus, je préfère que vous me pensiez comme un homme de la VR. J’ai toujours soutenu toutes les sociétés travaillant dans la VR » a-t-il ainsi déclaré récemment dans une interview. Une déclaration accompagnée de regrets quand au fonctionnement actuel e l’univers de la VR, trop compétitif et pas assez collaboratif. Pas sûr toutefois que des événements comme celui-ci renforcent vraiment son image d’un homme qui compte.

Pour tout savoir sur les évolutions de l’écosystème de la réalité virtuelle, découvrir les nouveautés et les tendances, tout savoir sur les levées de fonds et les acquisitions, rendez-vous dans notre rubrique dédiée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *