Apple,
Accueil / Ecosystème / Ventes VR – Une demande largement inférieure aux prévisions

Ventes VR – Une demande largement inférieure aux prévisions

ventes vr réalité virtuelle demande faible basse inférieure ar réalité augmentée

Selon les données collectées auprès de nombreux revendeurs, les ventes VR et AR pour 2016 sont décevantes et inférieures aux estimations. Les investisseurs craignent d’avoir pris une mauvaise décision en se lançant sur ce marché. 

Malgré une hype incroyable et une communication massive, le marché de la réalité virtuelle peine à décoller. Les dernières données en provenance des retailers soulignent une demande largement inférieure aux prédictions pour les divers produits de réalité virtuelle et de réalité augmentée.

Les ventes VR décevantes à cause d’un prix trop élevé et d’un manque de contenu

vr-trop-cher

Alors que les analystes prévoyaient une forte demande tout au long de l’année 2016, et plus particulièrement pendant les fêtes, il semble que les ventes VR n’aient pas cessé de diminuer au fil des mois. Ce déclin serait lié au manque de contenu réellement convaincant et au prix élevé des casques VR et autres accessoires. Ces deux facteurs ont contribué à faire des appareils de réalité virtuelle et de la réalité augmentée des produits de niche.

Par ailleurs, les technologies VR et AR requièrent des améliorations supplémentaires afin de stimuler la demande des consommateurs, mais également des différentes entreprises. Pour l’heure, aucune de ces deux catégories ne perçoit l’intérêt réel d’investir dans ces appareils.

Cette demande décevante concerne le PSVR de Sony, le Google Daydream View, le HTC Vive, l’Oculus Rift et le Samsung Gear VR. En somme, tous les casques du marché sont impactés. Par exemple, les estimations de vente du PlayStation VR pour 2016 sont passées de 2,6 millions d’unités à 750 000 seulement.

[table id=13 /]

 

HTC commence à regretter son investissement massif

peter-chou-vive

En conséquence de cette déception, certaines entreprises ayant largement investi dans la réalité virtuelle, comme le Taïwanais HTC, sont de plus anxieuses. Ces firmes craignent qu’un long moment soit nécessaire avant qu’elles ne perçoivent un retour sur investissement significatif pour leurs produits VR. Ainsi, malgré la qualité du Vive, ce casque n’est pas encore rentable pour HTC.

Malgré tout, il serait précipité de prendre ce rapport comme une preuve que le marché de la VR et de l’AR n’est qu’une mode passagère. Cette information démontre simplement que nous devrons attendre plus longtemps que prévu avant que ces technologies ne deviennent réellement mainstream.

Prudence, la stratégie gagnante d’Apple ?

tim-cook

Certaines entreprises ont peut-être eu raison de se montrer prudentes, et de rester en retrait par rapport à ces nouvelles technologies. C’est notamment la stratégie qu’a choisi d’adopter Apple. À plusieurs reprises, le CEO Tim Cook a déclaré qu’il préférait la réalité augmentée à la réalité virtuelle, soulignant le potentiel plus important de l’AR. 

À ses yeux, cette technologie peut permettre de connecter les utilisateurs, tandis que la VR tend à isoler l’usager. La réalité augmentée pourrait donc être utilisée dans un cadre professionnel. Selon les rumeurs, l’appareil photo de l’iPhone de 2017 intégrerait d’ailleurs une technologie AR. La marque à la pomme pourrait aussi lancer une paire de lunettes connectées en 2018