in ,

Star Wars : Tout savoir sur la franchise et les expériences VR

star wars

Star Wars a connu des hauts et des bas pendant ces décennies où Lucas et Kennedy se sont succédé à la tête de la production. Aujourd’hui, l’histoire, autant que les personnages se retrouvent dans divers types de divertissements tels que des figurines, des séries animées et des jeux en VR.

Star Wars a connu un succès inattendu lors de sa première diffusion en 1977 malgré les préjugés des autres cinéastes de l’époque. Toutefois, la présentation déroutante des épisodes a produit des effets négatifs chez les fans.

Néanmoins, l’histoire de l’Ordre Jedi et l’Empire galactique reste dans la mémoire des cinéphiles. Dans ce dossier, on va faire un tour d’horizon sur Star Wars au-cours de ces décennies. On ne manquera pas non plus de jeter un œil sur son succès (éventuellement de son échec).

Star Wars, c’est quoi l’intrigue ?

Star Wars raconte l’histoire d’un chevalier de l’Ordre Jedi qui a conduit à de nombreuses victoires des rebelles contre un empire maléfique. En effet, Lucas a imaginé un univers où une énergie mystique relie les occupants. Cette énergie s’appelle la Force.

La Force possède deux côtés dont le côté Obscur lui sert pour nourrir l’âme de certains chevaliers afin de les transformer en Sith. De l’autre côté, les Jedi s’efforcent de protéger leurs amis, et, en même temps, la société. L’Empire galactique, sous l’égide de l’empereur, se sert notamment d’une superarme, l’Etoile de la Mort pour exterminer ses ennemis.

Un jeune homme, Luke Skywalker,qui a grandi sur une planète déserte, Tatooine est appelé à lutter du côté de l’Ordre avec l’appui de deux braves chevaliers. Ce jeune homme n’est que le fils du Seigneur Sith, Dark Vador. Avant de devenir celui qu’il est, Dark Vador était un noble chevalier connu sous le nom d’Anakin Skywalker.

L’empereur Sith Palpatine, après avoir accédé au trône par des manœuvres illicites, a menti à Anakin à propos de sa famille. Il lui affirmait que sa femme Amidala a succombé aux couches et a emporté l’enfant avec elle. Cependant, Amidala a mis au monde deux jumeaux, Luke et Leia, que Dark Vador ne saura pas avant longtemps. Cette déception était sans doute le déclic qui l’a entraîné vers le côté obscur de la Force.

Pour protéger les jumeaux, on a dû leur mentir sur leur filiation. Par conséquent, on a donné Luke à un couple, Beru et Owen Lars, qui l’a élevé dans une ferme humide sur une planète déserte. L’autre enfant, Leia a été léguée aux mains du sénateur Bail Organa. Les deux jumeaux seront plus tard amenés à combattre l’Empire galactique qui a tenté d’exterminer les Jedi.

Le film bien-aimé du public

Particulièrement différent des genres populaires à l’époque, Star Wars a connu tout de suite un succès auprès du public. On pouvait apercevoir les files d’attente pendant les diffusions en salle. Ce qui a permis à Lucas d’empocher beaucoup d’argent. Comme Steven Spielberg avec Les dents de la mère, Georges Lucas a connu un franc succès pour son premier film.

Il faut toutefois noter que Lucas est passé par des périples avant qu’on ne voit Star Wars sur les écrans. Au départ, personne n’a voulu produire un film qui n’inspire pas la plupart des cinéastes. Après avoir tenté à plusieurs reprises, Lucas s’est finalement vu accepté par Alan Jadd Jr., le dirigeant de la 20th Century Fox. Ce goût du risque a payé pour le producteur.

De plus, si Lucas a réduit son salaire pour la réalisation, il a conservé les droits de licence pour les produits dérivés ainsi que sur les suites. Un pari qui lui a permis d’empocher 4 milliards de dollars quand Disney a racheté la franchise en 2012.

Qu’en est-il de la réalisation ?

A l’époque, il n’y avait pas d’images générées par ordinateurs qui remplissaient la plupart des films actuels. Lucas a eu la brillante idée de fonder sa propre entreprise pour la production d’effets spéciaux. Il l’a baptisé ILM ou Industrial Light Magic.

Invention, réinvention, création, etc. ont permis la réalisation du premier film Star Wars. L’équipe d’ILM a réussi à créer des modèles détaillés ainsi que des ordinateurs assez intelligents pour contrôler les caméras afin de faire sortir les effets souhaités. On peut dire qu’ILM est l’ancêtre des créateurs d’effets actuels qui se basent surtout sur les images de synthèses.

Par ailleurs, la réalisation de Star Wars a rassemblé des icônes du cinéma de l’époque. On peut citer Harrison Ford qui a tenu le rôle du voyou de renommé Han Solo et Carrie Fisher qui a joué Leia Organa, la sœur jumelle de Luke Skywalker.

Une franchise à succès en dehors des salles

Malgré les préjugés de ses homologues, Lucas a connu beaucoup de succès avec Star Wars qu’on a introduit Star Wars dans d’autres domaines du divertissement. Le succès du film sorti en mai 1977 a conduit à une grosse demande de jouets Star Wars à Noël, la même année. Les figurines ont conquis le marché et ont pu supplanter le producteur principal de l’époque, Mego.

En effet, Mego détenait une grande part du marché des jouets sous licence de films et de bandes dessinées. La firme possédait les licences de DC Comics, Marvel Comics, les films de monstres d’Universal Studios, etc. Forte de son succès, elle a repoussé Star Wars.

Ce refus a pourtant été une opportunité pour Georges Lucas. Repoussé par Mego, il s’est tourné vers une autre société de la même activité mais plus petite, Kenner. Cette dernière a accepté l’offre et a commencé à produire des figurines de Star Wars, en plus petite taille (la moitié de la taille de celles produites par Mego). Quelque temps après leur lancement, la demande en figurines bon marché de Kenner a explosé. Ce qui a évincé Mego.

L’impact des films Star Wars sur la société est de plus en plus imposant qu’on a attribué une journée entière pour la franchise.

Les films Star Wars, une chronologie embarrassante

La saga Star Wars est complètement différente des films ordinaires à l’époque de la sortie du premier film. Cette différence se décèle non seulement au niveau du genre, mais aussi dans l’ordre d’apparition des films.

En effet, le premier film décrit déjà une suite. Une suite que l’on est obligé d’imaginer le commencement. Heureusement, les autres films parus ultérieurement ont permis de revenir au début de l’histoire de la Haute République et de l’Ordre Jedi.

Le premier film Star Wars raconte l’épisode IV : Un nouvel espoir. Les 2 épisodes suivants, L’empire contre-attaque et Le retour du Jedi, sont les suites directes. Cependant, ce n’est qu’après cette trilogie que viennent les trois premiers épisodes : La menace fantôme, L’attaque des Sith et La revanche des Sith.

Les 3 derniers films Star Wars relatent une suite des trois premiers films. Ainsi, Le réveil de la Force est la suite directe après Le Retour du Jedi. Après, vous pouvez enchaîner avec Les derniers Jedi puis L’ascension de Luke Skywalker.

Les jeux Star Wars disponibles en VR

Outre les figurines, le marché a également commencé à offrir des séries animées et des jeux vidéo Star Wars. Aujourd’hui, avec l’essor de la réalité virtuelle et la réalité augmentée, on rencontre des jeux vidéo Star Wars en VR.

Star Wars : Tales From The Galaxy’s Edge

Une des séries populaires produites par ILMxLAB, Tales From The Galaxy’s Edge invite le joueur à interpréter le rôle d’un technicien droïde ordinaire. Le malheureux s’est retrouvé dans le mauvais camp, le gang de la mort guavian qui est sous le commandement de Tara Rashim.

Au-cours du premier épisode, le jeune Jedi Padawan, Ady Sun’Zee est tenu d’accomplir une mission dangereuse aux côtés du Maître Jedi Yoda. Le jeu est disponible sur Oculus Quest. Alors, si vous êtes fan de ces jeux en VR, vous allez facilement vous familiariser avec celui-ci.

Vader Immortal

Subdivisé en trois parties, ce jeu Star Wars VR est sorti en mai 2019. Il propose une aventure de contrebandier capturé par Dark Vador, le Seigneur Sith, après son atterrissage sur la planète Mustafar. Stormtroopers, droïdes et Dark Vador lui-même seront les adversaires à affronter. Le joueur dispose d’une variété d’armes dont le fameux sabre laser pour battre ses adversaires.

Le joueur peut aussi accumuler plus de points en battant plus d’ennemis, notamment en déclenchant les pièges cachés dans l’environnement. Au fur et à mesure que le score s’élève, le joueur peut débloquer les personnalisations, les couleurs du sabre laser, entre autres. On peut affirmer que Vader Immortal offre une belle expérience avec Oculus Quest.

Star Wars : Squadrons

Celui-ci est plutôt destiné aux accros du pilotage disponible sur Origin et Steam VR. En effet, il engage le joueur dans un combat spatial qui permet de prendre le contrôle des vaisseaux de Star Wars. Solo ou en mode multijoueurs, les combats sont tous émouvants.

Pour rendre le jeu plus attrayant, ILMxLAB, son producteur, a opté pour 4 différentes catégories de chasseurs où l’on peut croiser X-Wing ou Tie-Fighter. Squadrons fournit aussi une personnalisation du vaisseau, mais qui nécessite un déverrouillage.

N’hésitez pas à visiter notre top des jeux Star Wars en VR qui vous liste toutes les expériences immersives liées à la saga de George Lucs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.