in

Seeing-I – Cet homme va passer un mois dans la peau d’un autre

seeing-i mark farid

C’est un défi ambitieux que Mark Farid a décidé de relever dans le cadre du projet Seeing-I. Pendant 28 jours, cet homme va rester enfermé dans une chambre avec un casque de réalité virtuelle sur la tête. Chaque matin, il se réveillera dans la peau d’une autre grâce à la magie de la VR.

Nous avons tous imaginé, au moins une fois, voir le monde à travers les yeux d’une autre personne. L’artiste conceptuel britannique Mark Farid, de son côté, a décidé de passer à l’acte en utilisant la réalité virtuelle. Dans le cadre du projet Seeing-I, il  compte incarner un autre homme pendant un mois complet.

Une expérience inédite dans l’Histoire de l’humanité

Pour ce faire, il utilisera un casque de réalité virtuelle qui lui permettra de se connecter à une autre personne, portant des lunettes munies d’une caméra. Chaque jour, il vivra le quotidien de l’inconnu à travers son regard. Physiquement, il sera enfermé dans une pièce. Son seul contact direct avec le monde extérieur sera la visite quotidienne d’un psychologue, avec lequel il s’entretiendra pendant une heure. Pour cause, cette expérience est totalement inédite dans l’histoire de l’humanité, et nul ne peut garantir que son esprit s’en sortira indemne.

Les proches de Mark ne sont pas particulièrement inquiets. Sa petite-amie, Jade, estime qu’il est suffisamment fort pour passer cette épreuve mentale sans difficulté. Son meilleur ami, Hamish, est un peu anxieux en ce qui concerne la vue de l’artiste. Toutefois, plusieurs experts médicaux affirment que la réalité virtuelle ne laissera aucune séquelle à ses yeux.

Un objectif philosophique

L’objectif de ce projet est purement philosophique. Aux côtés du curateur Nimrod Vardi et du documentariste John Ingle, Mark souhaite répondre à une question qui taraude les Hommes depuis la nuit des temps. Sommes-nous pré-programmés par nos gènes, ou forgés au fil du temps par notre environnement ? Pour les trois compagnons, nous sommes le fruit de nos expériences et du monde qui nous entoure. De fait, le projet permettra de déterminer si la technologie peut influencer notre esprit au point d’oublier qui nous sommes vraiment.

En somme, Mark veut vérifier si la réalité virtuelle peut tromper ses sens au point de le convaincre qu’il est réellement son avatar. Pour pousser l’expérience à son paroxysme, l’artiste ne sera autorisé à se doucher, à manger, et à aller aux toilettes que lorsque son alter ego s’y attelle également. Il consommera exactement la même nourriture et les mêmes boissons.

Seeing-I, une exposition ouverte au public gratuitement

Pour l’heure, la personne qui prêtera ses yeux à Mark pendant 28 jours n’a pas été choisie. L’équipe recherche un homme hétérosexuel vivant avec sa partenaire, à l’instar de l’artiste. Il est possible de postuler à ce rôle sur le site officiel du projet. Par ailleurs, le projet se déroulera dans un lieu ouvert au public 23 heures sur 24. Il sera donc possible d’observer Mark Farid en temps réel pendant toute la durée de l’expérience. Le lieu de l’exposition n’a pas encore été choisi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.