in

RP1 repousse ses limites et lance un metaverse évolutif

RP1-metaverse

RP1 prévoit de faire la démonstration d’une plateforme hébergeant un metaverse pouvant accueillir 100000 utilisateurs simultanés dans la même expérience. La société déclare que les développeurs pourront conserver tous les revenus.

Le metaverse, l’univers des mondes virtuels interconnectés ne serait pas très divertissant si vous ne pouviez y voir que 100 personnes à la fois. Ce lieu virtuel devrait pouvoir accueillir plus de 100 millions de personnes. Et c’est ce que RP1, une société basée à Newark, dans le Delaware, essaie de faire.

Cette entreprise dévoile une plate-forme permettant aux mondes d’évoluer jusqu’à des millions d’utilisateurs en une seule instance. RP1 prend cette initiative, après avoir démontré une expérience où 4 000 personnes ont pu jouer ensemble.

RP1 considère le metaverse comme un espace virtuel qui interagit avec le monde réel. Les gens peuvent s’y engager dans des activités économiques, culturelles et sociales. La plate-forme « infiniment évolutive » de RP1 peut connecter de manière synchrone des centaines de millions d’utilisateurs les uns aux autres dans un monde virtuel persistant en temps réel, sans avoir besoin de partitionnement, a déclaré Mann, PDG de RP1.

La plateforme RP1 pourra gérer les charges de serveur plus efficacement

RP1-metaverse

La technologie actuelle des serveurs de réseau ne peut héberger que des dizaines de milliers d’utilisateurs dans un seul fragment. Elle n’est pas capable d’héberger un metaverse entier dans un seul environnement, selon Mann. Ce dernier pense que la plate-forme RP1 peut être jusqu’à 500 fois plus efficace que toute autre chose. Cela signifie jusqu’à 500 fois moins de machines installées dans des fermes de serveurs occupant de l’espace, générant de la chaleur et consommant de l’électricité, a-t-il expliqué

Des jeux tels que Fortnite ont besoin de plusieurs « fragments » pour exécuter plusieurs instances d’un jeu. Cependant, cela veut dire que tous les joueurs ne sont pas dans le même monde ou la même expérience. De plus, les jeux sont si techniques que la charge du serveur requise pour suivre les interactions scénarisées est énorme. Ce problème ne fait qu’augmenter lors de l’inclusion de fonctionnalités telles que 6DoF ou le suivi des mains dans la réalité virtuelle (VR).

RP1 affirme que sa plate-forme est capable de gérer les charges de serveur plus efficacement. Les serveurs plus petits pourront simuler plusieurs actions et interactions de joueurs en même temps, tout en incluant des activités comme les échecs, les courses et les achats.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.