in ,

Le robot Somatic s’entraîne à laver les toilettes dans la réalité virtuelle

robot toilettes vr

La startup new-yorkaise Somatic a créé un robot capable de nettoyer les toilettes de façon autonome. Pour maîtriser cette tâche, la machine s’entraîne dans une simulation en réalité virtuelle…

Le principal objectif de l’automatisation est de permettre aux humains de s’affranchir des labeurs les plus dangereux, les plus rébarbatifs ou tout simplement les plus ingrats. Ainsi, le nettoyage des toilettes semble être une tâche à confier de toute urgence aux robots.

Telle est la raison d’être du premier robot créé par la startup Somatic, basée à New York. Le CEO de l’entreprise, Michael Levy, a été inspiré par sa propre expérience professionnelle. Dans sa jeunesse, il a passé plusieurs années à travailler dans le restaurant de son grand-père et était notamment chargé de l’entretien des WC.

C’est ainsi que lui est venue l’idée d’un robot capable d’automatiser cette tâche. Selon lui, le nettoyage des sanitaires est une application idéale pour la robotique et l’IA, car toutes les toilettes commerciales bâties après 1994 aux États-Unis sont basées sur le même standard en vue d’une conformité avec la loi ADA (Americans with Disabilities Act).

Les WC américains présentent donc tous le même design, et un robot n’a donc besoin de s’entraîner qu’à un endroit pour pouvoir être déployé n’importe où ailleurs. Pour simplifier le processus, et permettre à la machine de s’entraîner sans importuner les visiteurs, Somatic a eu l’idée ingénieuse de l’entraîner dans la réalité virtuelle. Une pratique similaire à Toyota qui entraîne des robots domestiques dans la VR.

Le robot de Somatic s’entraîne à laver les WC dans le  » pire jeu vidéo du monde « 

La machine, décrite comme un  » minifrigo avec un bras robotique attaché à l’avant « , apprend donc les joies du métier à travers une simulation en VR. Peu à peu, il découvre où doivent être aspergés et essuyés les produits chimiques, et où passer l’aspirateur et le séchoir.

Comme le décrivent avec humour ses créateurs, cette simulation est sans doute  » le pire jeu vidéo du monde « . Cependant, ce projet prouve que la VR peut être utilisée aussi bien pour la formation d’employés humains que pour celle de robots.

Pour se repérer et naviguer dans l’espace, le robot est équipé de différents capteurs et notamment d’un système lidar. Il est capable de nettoyer la pièce pour ensuite aller recharger ses réserves de produits chimiques. Chaque jour, la machine peut effectuer environ huit heures de ménage. Elle est même en mesure d’ouvrir des portes et de prendre l’escalator pour se déplacer au sein du bâtiment.

Le robot de Somatic se destine principalement aux aéroports, aux casinos, aux bureaux et autres établissements dotés de larges WC. Les entreprises pourront le louer pour environ 1000 dollars par mois, après une période d’essai. Plusieurs sociétés privées l’utilisent déjà pour laver leurs bureaux…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *