in , ,

Pokémon GO – Pas de ça au Pentagone

Pentagone Pokémon GO

On pourrait dire sans trop supposer que le phénomène Pokémon GO a pris une ampleur démesurée en peu de temps, le nombre de joueurs est incroyable et le nombre d’heures jouées l’est tout autant. On peut se demander pourquoi un tel engouement et on répondra clairement que s’est l’un des rares jeux, touchant notre nostalgie, qui nous fasses sortir et rencontrer ou voir des amis tout en étant en activité physique. Bien sûr, il y a des débordements, des abus, voir de graves accidents, à tel point que récemment un politicien français avait demandé à ce que le jeu soit régulé par des lois, heureusement cette demande a été refusée. Mais le Pentagone prend ça très au sérieux. 

Le quartier général du département de la Défense des Etats-Unis d’Amérique, le Pentagone, vient de prendre la décision d’interdire purement et simplement Pokémon GO au sein de son bâtiment et à tous les employés. Plus précisément, les employés ont interdiction de télécharger Pokémon GO sur leur portable professionnel.

Pentagone Pokémon GO

« Vous pouvez imaginer un certain nombre de raisons pour lesquelles ce ne serait pas très prudent. Et au-delà de l’aspect sécuritaire, je pense que les gens qui paient des impôts apprécieraient que les téléphones mis à la disposition des employés du gouvernement soient utilisés avant tout pour leur travail », a expliqué Gordon Trowbridge, responsable adjoint de la presse du Pentagone.  

Pokémon GO a été téléchargé plus de dizaines de millions de fois, on imagine alors très bien que cet engouement est atteint les employés du Pentagone. Ce dernier compte entre 30 000 et 50 000 employés (on recensait 29 000 employés en 2009 mais il est difficile d’avoir des chiffres précis pour des raisons évidentes), on imagine alors difficilement des employés par millier se balader dans l’un des lieux les plus secrets et sécurisés pour chasser du Pokémon, tant bien même il y aurait un Dracolosse, on entre pas comme ça dans le bureau du directeur du Pentagone.

Pentagone Pokémon GO

Qui plus est il est normal que les employés n’utilisent pas leur téléphone professionnel, payé par les citoyens, pour des loisirs, chose dont devraient prendre de la graine nos chers sénateurs. De plus il apparaît évident que Pokémon GO amasse des informations sur ses joueurs, là encore, il serait malvenu que des informations d’un employé du Pentagone tombe dans les mains de Nintendo. D’après certaines sources, ce n’est pas le seul bâtiment militaire ayant été légiféré sur le jeu, les pistes d’envol des avions de chasses en sont un exemple.

En plaisantant, le responsable adjoint de la presse a déclaré que la présence de possibles pokémon ou d’arènes au sein du Pentagone est strictement confidentielle. Encore des espions qui gardent secret l’existence d’un Mew ou d’un Mewtwo au sein du Pentagone, une bonne raison pour monter un commando.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.