in

Carapuce : tout savoir sur ce Pokémon

Carapuce

Carapuce est un pokémon de type eau qui apparaît dans tous les médias de la franchise. Il évolue en Carabaffe, puis en Tortank (dans le jeu) au fur et à mesure que l’aventure progresse.

Les aventures dans la région de Kanto débutent avec Bulbizarre, Salamèche et Carapuce. Ce dernier est plutôt adapté pour les débutants dans les jeux à cause de la puissance décelée dans ses mouvements. Cependant, d’autres entraîneurs le choisissent parce qu’il est tout mignon. Mais le jeu n’est pas le seul média où il fait son apparition. Voici ce que vous devez savoir sur Carapuce.

Pourquoi a-t- on créé Carapuce ?

A l’initiative de Satoshi Tajiri, les Pokémons ont commencé à conquérir le Japon d’abord, puis le monde entier. Carapuce a certainement été créé pour les mêmes raisons qu’il a créé Pikachu, Sabelette et les autres. La franchise part sur le principe que les dresseurs peuvent capturer et entraîner des Pokémons selon leur capacité. Les Pokémons ainsi dressés pourront s’affronter les uns contre les autres.

Carapuce est un Pokémon de type eau. A rappeler que le type détermine les forces mais également les faiblesses de chacun. Au cours de la progression, chacun peut évoluer pour donner forme à un autre, plus costaud et plus puissant. Dans le jeu, Carapuce devient Carabaffe et celui-ci devient Tortank à un niveau plus élevé.

Description

On reconnaît Carapuce à sa forme qui s’apparente à celle de la tortue. Il possède de grands yeux violacés et ses joues sont potelées. Ce Pokémon se déplace aussi bien à deux pattes qu’à quatre pattes. Chacune des pattes de Carapuce possède trois doigts.

Son corps est couvert d’une carapace molle à la naissance qui durcit avec l’âge. Celle-ci lui servira de protection mais aussi lorsqu’il lance des jets d’eau et d’écume. Carapuce utilise également sa carapace pour développer son hydrodynamisme.

Sous sa carapace brune-orange au pourtour blanc, on peut découvrir une peau bleue claire qui recouvre tout son corps, y compris la longue queue enroulée. On peut aussi voir une partie de sa carapace de couleur beige au niveau du ventre.

L’origine du nom Carapuce

Au Japon, on l’a d’abord nommé Zenigame (d’après une légende japonaise) avant qu’il revêt le nom de Carapuce. Atsuko Nishida l’a conçu pour la franchise de Game Freak et Nintendo. Le nom de Carapuce a été adopté afin de donner à celui-ci un nom plus intelligent et qui a du sens.

Si dans le jeu il évolue en Carabaffe, puis en Tortank, ce n’est pas le cas dans l’anime. On rencontre également le Pokémon tortue dans Super Smash Bros dans des cartes et d’autres produits dérivés.

Comment se comporte-t-il ?

En général, Carapuce se comporte bien, même s’il éprouve parfois une tendance rebelle. Il limite également le nombre des personnes envers qui il s’ouvre et sait très bien garder ses secrets. Carapuce se sent mieux lorsqu’il appartient à un groupe déjà soudé, ce qui ne l’empêche pas pour autant de se faire de nouveaux amis.

Le Pokémon tortue se replie dans sa coquille quand il se sent menacé. En même temps, il peut riposter en pulvérisant la menace avec des jets d’eau de sa bouche avec une puissance extraordinaire. La carapace lui sert également de moyen de locomotion dans l’eau puisque sa forme arrondie et ses rainures sur la surface permettent de réduire la résistance dans l’eau.

En ce qui concerne les combats, Carapuce dispose de la capacité spéciale Torrent. Ce qui lui permet de multiplier sa puissance de 1,5 lors des attaques eau quand ses PV sont inférieurs au tiers. Il dispose également de la capacité Cuvette lors des pluies qui lui permet de de restaurer ses PV.

Les évolutions de Carapuce

Au cours de la progression, Carapuce peut évoluer en Carabaffe lorsque le joueur atteint le niveau 14 ou le niveau 16. Ensuite, il se transforme en un Pokémon encore plus puissant, Tortank. Comment sont les deux évolutions possibles de Carapuce ?

Carabaffe

Carapuce évolue et se transforme en Carabaffe lorsque le joueur atteint le niveau 14 ou le niveau 16 selon le jeu. Celui-ci est un autre type de tortue à carapace marron truffée de traces de griffures résultant de ses batailles antérieures. Son corps est indigo-bleu et il possède aussi une longue queue mais ses oreilles sont plutôt touffues. Carabaffe est plus costaud, plus puissant et plus agressif que Carapuce.

Pour se déplacer dans l’eau, il utilise ses grandes oreilles pour garder l’équilibre sous l’eau. Il utilise également sa longue queue pelucheuse pour améliorer son hydrodynamisme. La fourrure lui sert à emmagasiner de l’air pour pouvoir vivre en apnée plus longtemps. Pendant qu’il chasse, Carabaffe se cache sous l’eau. Il attrape sa proie en la prenant par surprise.

Tortank, l’ultime évolution de Carapuce

Comme son nom l’indique, Tortank vient de la combinaison du mot « tortue » et « tank ». Le Pokémon résulte de l’évolution de Carabaffe, lorsque le joueur arrive aux niveaux 34 ou 36, selon le jeu.

C’est, en fait, une tortue bleue bipède dont le corps est nettement plus robuste que celui de Carabaffe. Du haut de sa carapace, des canons sortent pendant les combats pour tirer des jets d’eau pressurisée. Sa carapace lui sert ainsi de support pour ses canons, mais aussi de refuge lorsqu’il se sent menacé.

Tortank est aussi puissant que ses jets d’eau peuvent percer les murs les plus durs (en béton ou en acier épais). Quant à ses canons, ils sont très précis, au point d’atteindre, même les plus petites cibles, jusqu’à une distance d’environ 50 mètres. Par contre, Tortank a du mal à viser des cibles plus proches. C’est son plus grand handicap.

Les différentes apparitions de Carapuce

Carapuce, ainsi que ses deux évolutions apparaissent dans toutes les formes de médias de la franchise : jeux, anime, cartes, etc. dès le début du succès de Pokémon en février 1996.

Carapuce dans les jeux

Le jeu gâte les fans en le faisant apparaître dans divers jeux. En effet, on peut obtenir un œuf de Carapuce à l’aide de la reproduction de deux Pokémon dont au moins la femelle est un Carapuce, un Carabaffe ou un Tortank. Au bout de 5 120 pas, l’œuf éclos pour faire sortir un Pokémon totrue de niveau 5.

Dans Super Smash Bros. Melee, Carapuce et Tortank s’affichent en tant que trophée. Par ailleurs, dans Pokemon Snap, on peut prendre Carapuce en photo. En plus, on peut voir Mario qui peut prendre un costume de Carapuce dans Super Mario Maker, en guise de célébration des vingt ans de Pokémon.

Carapuce dans les séries et films

Non seulement on rencontre Carapuce dès la première génération de Pokémon, mais il apparaît aussi dans les séries. Sacha, le célèbre protagoniste et dresseur de Pikachu obtient son Carapuce dans la 12ème épisode intitulée Sans maître, ni loi !. Celui-ci étant le chef de gang des Pokémons Petites Tortues.

Ensuite, le Carapuce de Sacha apparaît dans d’autres épisodes des aventures de son dresseur dans la région de Kanto ainsi que dans d’autres endroits tels que les îles Oranges et Johto. En outre, Le Professeur Chen reçoit aussi un Carapuce dans le premier épisode, Le départ. Il le fera ensuite évoluer en Tortank. Le Dracaufeu de Sacha le battra plus tard dans la saison 4.

Son apparition dans le long métrage va être marquée par le fait de voir un Carapuce cloné par Mewtwo. Celui-ci va évoluer en Tortank un peu plus tard. Il battra ensuite les dresseurs étrangers dans son île auprès de Dracaufeu et Florizarre.

Apparition dans divers événements

Carapuce et ses évolutions apparaissent dans de nombreux événements. Tout d’abord, on le voit dans diverses formes de marchandises telles que les figurines, les jouets en peluche et des cartes à collectionner Pokémon. Burger King l’a également introduit dans les cartes repas pour enfants. D’ailleurs, des études ont mis en évidence que Pikachu, Salamèche, Bulbizarre et Carapuce raflent la vedette de la série Pokémon.

Comptant parmi les Pokémons les plus populaires, Carapuce a été choisi pour être la mascotte de Pokemon Red & Blue, la version destinée au public hors du Japon. Par ailleurs, la Nintendo 64 spéciale Pokémon fait apparaître Tortank sur sa carapace. Dans le monde du sport, le Pokémon de type eau a aussi rejoint la bande des mascottes du Japon avec Pikachu et neuf autres Pokémons. Ils ont constitué les mascottes officielles de l’équipe japonaise à la coupe du monde en 2014.

En outre, The Drunken Moogle a créé trois cocktails en s’inspirant de Carapuce et ses évolutions. Ceux-ci s’obtiennent à partir du mélange de curaçao bleu et de rhum à la noix de coco, ajouté d’un autre rhum épicé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.